Les lieux les plus hantés des États-Unis

Au printemps 1692, une hystérie dangereuse s’est abattue sur la ville tranquille de Salem, au Massachusetts, serpentant dans la communauté comme un virus insidieux. Au cours des prochains mois, un groupe de jeunes filles prétendant être possédées par le diable a condamné une vingtaine d’hommes et de femmes à la potence dans une des chasses aux sorcières les plus infâmes de l’histoire.

Résultat de recherche d'images pour "haunted place"

L’une des victimes les plus notables de l’hystérie a été Giles Corey, un agriculteur de 80 ans, accusé d’être un sorcier après avoir publiquement remis en question les motifs des filles. En septembre 1692, après avoir passé des mois en prison et refusé d’être jugé, Corey fut déshabillé, une planche fut placée sur sa poitrine et de lourdes pierres furent empilées sur lui alors que la vie se vidait lentement de son corps. On dit que son fantôme erre toujours à Salem.

Le cimetière de la rue Howard, où Corey est enterré, est l’un des nombreux sites à travers les États-Unis que l’on croit abriter le paranormal. Que vous croyiez ou non aux fantômes, leur histoire obsédante est souvent enracinée dans des histoires très réelles.

Le manoir LaLaurie, La Nouvelle-Orléans, Louisiane
Madame Marie Delphine LaLaurie était une socialiste de Louisiane connue pour ses soirées ritzy dans sa maison créole décadente du quartier français de la Nouvelle-Orléans au début du XIXe siècle. Les invités se sont régalés, ignorant la scène effroyable qui se déroulait deux étages plus haut.

Résultat de recherche d'images pour "la laurie manor"

Lorsque la police locale a répondu à un incendie de cuisine en 1834, elle a découvert les corps de plusieurs esclaves horriblement mutilés dans le grenier. Lorsque le public a appris le secret grotesque de LaLaurie, une foule a pris d’assaut la maison, l’incitant à fuir en France. Peu après la disparition de LaLaurie de la Nouvelle-Orléans, les gens ont prétendu entendre les cris fantômes de ses victimes s’échapper de la maison en pleine nuit.

Faits effrayants : En 2014, l’infâme meurtrière renaît à travers Kathy Bates dans la série télévisée American Horror Story : Coven.

Comment visiter : Le manoir LaLaurie est maintenant une propriété privée et n’offre pas de visites guidées, mais plusieurs voyagistes, comme Free Tours by Foot et Ghost City Tours, incluent un arrêt au manoir Royal Street dans leurs itinéraires.

Les tunnels de Shanghai, Portland, Oregon, Oregon
Portland était l’un des ports les plus dangereux des États-Unis au début du XIXe siècle et l’épicentre d’une pratique maritime illicite connue sous le nom de shanghaiing, une forme de traite des personnes.

Résultat de recherche d'images pour "shanghai tunnel oregon"

Selon les traditions locales, les escrocs s’en prenaient à des hommes sans méfiance dans les saloons locaux, qui étaient souvent équipés de trappes qui déposaient les victimes directement dans un réseau de tunnels souterrains. Ces hommes auraient ensuite été retenus en captivité, drogués et finalement transportés au bord de l’eau, où ils ont été vendus à des navires comme travailleurs non rémunérés ; certains ont travaillé pendant plusieurs années avant de retrouver leur chemin du retour. Les tunnels seraient hantés par les esprits lésés des captifs morts dans les sombres recoins sous la ville.

Fait effrayant : La pratique de l’enlèvement d’hommes pour travailler sur des navires est devenue connue sous le nom de shanghaiing parce que les navires pour lesquels ils étaient vendus étaient souvent destinés à l’Asie orientale.

Comment visiter : Portland Walking Tours et la Cascade Geographic Society proposent des visites guidées des tunnels de Portland, où les visiteurs reçoivent une sinistre leçon d’histoire dans le noir. Ne vous inquiétez pas : ils fournissent les lampes de poche.

Eastern State Penitentiary, Philadelphie
Cette menaçante prison de style gothique a ouvert ses portes à Philadelphie en 1829 et est devenue la première aux États-Unis à mettre en place l’isolement cellulaire, une pratique très controversée. Les prisonniers languissaient dans des cellules de pierre lugubres sans pratiquement aucun contact humain, avec des cagoules placées au-dessus de leur tête chaque fois qu’ils étaient déplacés. Les partisans de ce système croyaient que la solitude conduirait à la pénitence, ce qui aboutirait finalement à la réhabilitation. Les critiques, d’autre part, croyaient qu’il incitait à l’angoisse émotionnelle comparable à la torture physique. Le soi-disant « système de Pennsylvanie » a été reproduit dans plusieurs autres États et en Europe.

Résultat de recherche d'images pour "eastern state penitentiary philadelphia"

Lorsque la prison a fermé en 1971, on pense que les fantômes des détenus ont repris la prison. Les visiteurs prétendent voir leurs apparitions errer dans les couloirs et entendre des chuchotements espiègles dans des blocs de cellules abandonnés.

Fait effrayant : Chaque été, le pénitencier organise une célébration annuelle du Jour de la Bastille pour commémorer la Révolution française. Deux mille Tastykakes (une gâterie de Philadelphie) sont jetés des tours de la prison tandis qu’un imposteur de Marie-Antoinette est traîné à la guillotine.

Comment visiter : Le pénitencier de l’État de l’Est offre des visites de jour toute l’année, ainsi que des événements spéciaux. Si vous vous sentez courageux, rendez-vous à l’automne, lorsque la prison désaffectée se transforme en Terreur derrière les murs, l’une des maisons hantées les plus importantes du pays.

R.M.S. Queen Mary, Long Beach, Californie
Ce vieux paquebot a navigué sur l’océan Atlantique de 1936 à 1967. Au cours de ses trois premières années en mer, le Queen Mary a transporté des célébrités hollywoodiennes comme Elizabeth Taylor et Audrey Hepburn et des dignitaires comme le général Dwight Eisenhower. Ses jours en tant que navire de luxe ont été de courte durée, cependant, et en 1939, il a été dépouillé de ses commodités et a commencé sa seconde vie comme le « Grey Ghost », un navire de troupes de la Seconde Guerre mondiale. À la fin de la guerre, elle a retrouvé sa gloire d’antan et a traversé l’Atlantique pendant près de deux autres décennies.

Résultat de recherche d'images pour "queen mary long beach haunted"

Le jour de l’Halloween 1967, le Queen Mary est parti pour sa dernière croisière et s’est amarré à Long Beach, en Californie, son dernier lieu de repos. Le navire serait hanté par les esprits de ceux qui sont morts à bord, comme le jeune marin qui a été écrasé par une porte dans la salle des machines et un membre d’équipage qui a été tué dans la cabine B340.

Fait effrayant : Winston Churchill a signé la Déclaration du jour J à bord du Queen Mary pendant la Seconde Guerre mondiale.

Comment visiter : Le Queen Mary ne navigue plus sur l’Atlantique, mais sur la côte Pacifique de la Californie, où il vit comme un hôtel et un restaurant flottant. Suivez les traces de ses passagers célèbres et réservez une chambre. Vous ne voulez pas partager une suite avec des fantômes ? Le Queen Mary offre également une variété de forfaits touristiques. Visitez pendant la saison d’Halloween et rejoignez les goules, les esprits et les morts-vivants à bord du Queen Mary quand il se transforme en Dark Harbor.

Lizzie Borden Bed and Breakfast, Fall River, Massachusetts
Le 4 août 1892, les corps d’Andrew et d’Abby Borden ont été découverts dans leur maison. Le principal suspect : leur plus jeune fille, Lizzie.

Résultat de recherche d'images pour "lizzie borden bed and breakfast"

L’affaire Borden a été l’un des premiers crimes des États-Unis à se dérouler sous les projecteurs des médias, attirant l’attention de la nation. Malgré les allégations selon lesquelles Lizzie avait des motifs financiers pour le meurtre et l’attention croissante du public, elle a finalement été acquittée en raison du manque de preuves matérielles. La maison Borden a depuis été transformée en musée et en gîte touristique, où les invités peuvent voir d’horribles photos de la scène du crime et dormir dans l’une de ses chambres qui seraient hantées.

Le meurtre du XIXe siècle a encore fait les manchettes lorsqu’il a fait l’objet d’un remodelage à Hollywood avec le film Lifetime 2014, Lizzie Borden Took an Ax, mettant en vedette Christina Ricci.

Fait effrayant : Personne n’a jamais été accusé des meurtres de Borden.

Comment visiter : Les clients peuvent réserver une chambre au B&B Lizzie Borden et dormir dans les mêmes chambres que celles où les Borden ont pris leur dernière respiration. Trop effrayé pour passer la nuit ici ? Le musée offre des visites guidées quotidiennes d’une durée d’une heure et une boutique de cadeaux qui vend des souvenirs effrayants, comme une poupée Lizzie Borden à tête de bobblehead brandissant une hache.

Hôtel Stanley, Estes Park, Colorado
Une nuit dans cet hôtel niché dans la nature sauvage des montagnes du Colorado a inspiré le film d’horreur de Stephen King, The Shining. Un couple du Massachusetts, F.O. et Flora Stanley, a ouvert le centre de villégiature isolé en 1909 et ne serait jamais parti.

Selon le personnel, on entend Mme Stanley jouer de son piano Steinway dans la salle de musique le soir, et M. Stanley apparaît à l’occasion sur les photos. Il a également été rapporté que des sacs étaient déballés, que les lumières s’éteignaient et s’allumaient, et que des rires d’enfants se faisaient entendre dans les couloirs. Les experts du paranormal saluent l’hôtel Stanley comme l’un des sites fantômes les plus actifs du pays aux États-Unis.

Résultat de recherche d'images pour "stanley colorado"

Spooky Fact : Les chambres d’hôtes ont une chaîne de télévision qui joue The Shining sur une boucle de 24 heures.

Comment visiter : Réservez une chambre au Stanley et passez une nuit avec les clients permanents de l’hôtel. Vous pouvez également acheter un forfait « aventure fantôme », avec votre propre tasse « REDRUM ». Trop effrayé pour passer la nuit ici ? Réservez une excursion d’une journée ou bravez la visite nocturne des fantômes. Visitez pendant la saison d’Halloween et profitez d’événements spéciaux comme le dîner mystère RedRum ou le bal brillant.

Trans-Allegheny Lunatic Asylum, Weston, Virginie occidentale
Cet asile inquiétant a commencé sa construction en 1858 et a ouvert ses portes aux patients en 1864. La structure massive a été conçue par l’architecte Richard Andrews pour maximiser la lumière du soleil et l’air frais – on croyait que le bâtiment lui-même servirait d’environnement de guérison.

Résultat de recherche d'images pour "Trans-Allegheny Lunatic Asylum"

Dans les années 1950, l’établissement conçu pour 250 personnes hébergeait 2 400 patients dans des conditions de promiscuité, avec des affections allant de l’alcoolisme à l’épilepsie. Les patients étaient retenus physiquement et recevaient souvent des traitements inhumains, tels que des électrochocs et des lobotomies. Après plus d’un siècle d’exploitation, l’établissement a dû fermer ses portes en 1994 en raison de la réforme des soins de santé mentale et de la détérioration de l’édifice.

Des centaines de patients sont morts pendant le séjour de l’asile, et des dizaines d’invités et de chasseurs de fantômes ont affirmé avoir vu leurs silhouettes sombres errer dans les salles en ruines de Trans-Allegheny.

Fait effrayant : Le Trans-Allegheny Lunatic Asylum est le plus grand bâtiment en maçonnerie de pierre taillé à la main en Amérique du Nord, et supposément le deuxième plus grand au monde après le Kremlin à Moscou.

Traduit par Damss

Source : NATIONALGEO

 

Une réflexion sur “Les lieux les plus hantés des États-Unis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *