Une mère est choquée quand le fantôme de son fils apparaît sur la caméra de surveillance

Une mère qui a perdu son fils il y a deux ans en raison d’une overdose accidentelle  pense que son apparition est survenue sur sa caméra de sécurité pour lui faire savoir qu’il était «heureux».

69fc47acb8d4117ee4a6477b665d1e9f.png

Jennifer Hodge d’Atlanta, Géorgie, était au lit en train de regarder la télévision avec sa fille Lauren, âgée de 21 ans, lorsqu’elle a reçu une alerte de sa caméra Nest, déclenchée par le mouvement et le bruit, indiquant qu’une « personne » avait été « repérée » dans l’entrée la semaine dernière.

Les deux femmes, seules dans la maison, ont ouvert l’image et, à leur grande surprise, cela semblait ressembler à celui de feu le fils de Hodge, Robbie, jusqu’à la barbe.

Robbie est décédé en 2016 alors qu’il n’avait que 23 ans. Ils croient que la cause de la mort est une surdose accidentelle de faux Xanax.

«J’étais allongé dans mon lit à regarder la télévision avec ma fille et j’étais à peine endormi. Le téléphone était entre nous et j’ai reçu cette notification indiquant que quelqu’un était dans la cuisine. Elle ressemblait à «Maman, il y a une personne dans la cuisine… Maman, c’est Robbie», dit Hodge . «Elle vient de dire:« Maman, regarde! Cela ressemble à Robbie. J’étais abasourdi. Et ça lui ressemblait, barbe et tout.

Hodge et sa fille ont couru à la cuisine, même si elles étaient terrifiées. Cependant, il n’y avait personne et il n’y avait aucun signe d’effraction.

 » J’ai eu l’impression qu’il me laissait savoir qu’il était heureux au paradis », a raconté Hodge sur Facebook .

Elle a ajouté : «Cela me réconforte, mais je pense toujours que c’est bizarre. Je suis impressionné – pourquoi cela m’est-il arrivé? Je n’ai rien vu depuis et je n’avais jamais vu de fantôme auparavant. Est-ce que ça ressemble à Robbie? Oui. J’adorerais voir la caméra de quelqu’un d’autre où les gens pourraient paraître transparents. C’est juste bizarre. « 

Avant la mort de Robbie, lui et Hodge ont créé une association pour aider les personnes aux prises avec une dépendance.

«Il avait une dépendance, et nous pensions bien que c’était de l’héroïne à sa mort. Mais la seule chose que nous puissions localiser, c’est l’endroit où il achetait Xanax », a déclaré Hodge.

«Ensemble, nous avions créé une œuvre de bienfaisance avant sa mort. L’objectif était de faire de l’immobilier un moyen de sauver des vies et de mettre fin à la dépendance. … Il avait l’habitude d’essayer d’aider les autres quand il avait aussi besoin d’aide. ”

Article traduit par Damsss pour Fpc // Tous droits réservés

Source : ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *