Enfield : Un des plus grands cas de poltergeist

Dans le monde des phénomènes paranormaux et psychiques, il y a une activité particulièrement troublante que la plupart d’entre nous n’auraient jamais imaginé vivre. Des bruits forts, des objets qui bougent de leur propre gré, qui sont projetés et détruits sans interférence humaine ou qui ne sont pas touchés physiquement quand vous ne voyez personne près de vous, c’est ainsi que l’on décrit le plus souvent un cas poltergeist.

Qu’est-ce qu’un Poltergeist ?


Poltergeist, un mot allemand qui signifie « fantôme bruyant » ou « esprit bruyant » est un type de fantôme ou d’esprit capable d’interactions physiques ou de perturbations. Ce genre de fantôme est censé avoir la capacité de toucher, pincer, mordre, griffer, trébucher, pousser et frapper les gens. On croit aussi que le poltergeist peut déplacer ou faire léviter n’importe quel objet, même les gens. Les poltergeist sont bien connus pour frapper aux portes ou pour les bruits de pas lourds qu’on entendrait. Ce type particulier de fantôme est l’une des manifestations paranormales les plus terrifiantes connues du monde paranormal parce qu’elles sont capables de blesser ou peut-être même de tuer les vivants.

Traditionnellement, le poltergeist est connu pour chasser une personne en particulier plutôt que pour chasser dans un endroit particulier. De nombreux cas rapportés de poltergeist sont considérés comme n’étant qu’un canular ou sont causés par un phénomène naturel et non par des forces ou entités inexpliquées ou paranormales. Vraiment, vous ne pouvez pas blâmer les sceptiques. Il est si facile d’écarter une telle activité. Une porte se ferme soudainement sans que personne ne s’en approche ? Le vent l’a peut-être poussé. Vous entendez frapper à votre porte et quand vous l’ouvrez, il n’y a personne ? Une autre chose a pu causer ce bruit ou peut-être que quelqu’un vous fait une farce. En réalité, il y a mille autres possibilités de répondre à votre pourquoi et à votre comment, qui ne sont pas du tout éloignés de ce qui est rationnellement compréhensible et non paranormal. Qui sait vraiment ? Ces événements étranges ne sont peut-être pas si étranges après tout, mais nous partons tous dans un monde étrange qu’il ne serait pas très impossible que des choses étranges puissent arriver ici.

Phénomènes Poltergeist

Ces choses très étranges sont exactement ce que la famille Hodgson de Green Street Enfield dans le nord de Londres vit un soir d’août 1977. La famille de cinq personnes avec la mère et quatre enfants a rapporté avoir entendu des bruits étranges venant de différentes parties de la maison, d’un simple cliquetis à la bagarre des tiroirs qui a lentement progressé vers des événements plus étranges et terrifiants qui allaient continuer pendant des mois. Parmi ceux qui auraient été témoins de ces événements inhabituels et terrifiants figurent les voisins, le journaliste de la BBC et la police. Au fur et à mesure que l’événement paranormal a progressé et s’intensifie pour devenir plus violent, ce qui suscite plus d’intérêt de la part des médias et incite à une enquête approfondie non seulement de la part de la police, mais aussi de la part du spécialiste, l’Incorporated Society for Psychical Research. Avec des rapports de témoins convaincants et des éléments de preuve controversés, cette histoire serait connue sous le nom de The Enfield Poltergeist.

Elle aurait commencé juste au moment où la famille se préparait à s’endormir. La mère est allée dans la chambre de ses enfants pour vérifier s’ils se battent parce qu’elle peut entendre des bruits venant de leur chambre. Les filles terrifiées ont expliqué à leur mère ce qui se passait, mais elles ne sont pas sur le point de les croire jusqu’à ce qu’elle ait vu la commode dans la pièce bouger et quand vous l’avez repoussée, elle ne pouvait plus la bouger. À ce moment-là, elle a su qu’il se passait quelque chose d’étrange. Ces bruits étranges les tenaient éveillés toute la nuit et le lendemain, ils allaient chez leur voisin d’à côté, un constructeur, pour vérifier ce qui pouvait bien faire frapper les murs. Lui aussi a eu peur quand ils ont tous entendu un coup sur le sol alors qu’ils étaient tous immobiles. Incertaine de ce qui se passait, leur mère et la voisine d’à côté ont décidé d’appeler la police.

La police est arrivée et a commencé son enquête. Ils ne voient pas de cause évidente à ces bruits étranges, puisqu’il y avait des enfants dans la maison, ils remarquent la possibilité que tout cela ne soit qu’une farce. Au milieu de l’interrogatoire, la dame officier a remarqué un mouvement de chaise sans interférence humaine apparente. La police a vérifié les chaises pour voir s’il y avait des fils électriques ou quoi que ce soit d’autre qui pourrait les faire glisser à quelques pieds de l’endroit où elles se trouvaient sans que personne ne les pousse, mais elle n’a trouvé aucune preuve de cela. Ils ont examiné tout ce qui se trouvait à l’intérieur et à l’extérieur de la maison pour trouver des preuves que quelqu’un ou quelque chose aurait pu causer ces événements étranges, mais n’ont rien trouvé. À ce moment-là, la police a décidé de demander à quelqu’un d’autre de faire enquête parce qu’elle ne peut pas l’expliquer. Bon nombre des éléments de preuve recueillis au cours des enquêtes sont pour la plupart des témoignages oculaires et des enregistrements audio qui peuvent tous être manipulés ou falsifiés.

Il y a eu des preuves photographiques, mais rien de tout cela ne s’est avéré suffisamment convaincant pour être cru par les sceptiques. La toute première preuve photographique a été prise au moment où les journalistes du Daily Mirror sont venus à la maison pour une interview. Au début, le journaliste Douglas Bence et photographe, Graham Morris, n’a vu ou entendu aucun des événements rapportés dans la maison pendant les entrevues avec la famille. Ils sont restés dans la maison pendant un certain temps, mais ils ont décidé d’y aller en pensant qu’il n’y avait peut-être rien d’étrange dans la maison et qu’ils avaient déjà attendu assez longtemps. Mais au moment où ils s’apprêtaient à monter à bord de leur voiture, Vic, leur voisin constructeur, est sorti en courant en disant que tout avait recommencé, et quand ils ont mis les pieds à l’intérieur, ils ne peuvent croire ce qu’ils ont vu. Des briques Lego, des billes et tant d’autres choses qui volent dans la maison à une vitesse fulgurante, l’une des briques Lego volant frappant même Graham sur le visage. Il a réussi à prendre des photos du chaos qui les entoure, mais quand il a développé le film, rien de significatif n’apparaît sur les photos, aucun des objets volants n’apparaît. Cependant, ce ne sera pas la dernière rencontre qu’il parviendra à filmer. Il a réussi à capturer un événement où l’on dit que l’autre enfant Janet semble léviter de son lit. Cette photo particulière sera remise en question par les sceptiques car la photo semble plus comme si elle sautait du lit et ne lévitait pas.

Au fur et à mesure que la chasse se poursuivait, de plus en plus de gens venaient à la maison pour voir par eux-mêmes ces chasses rapportées. Certains y allaient comme des sceptiques et en sortaient comme des croyants tandis que d’autres s’interrogeaient encore sur son authenticité. D’autres affirment que la plupart des preuves et des événements rapportés auraient facilement pu être falsifiés par la famille ou Janet. Un enquêteur a dit que les filles le font parce qu’elles aiment l’attention. Jusqu’à ce jour, les débats se poursuivent pour savoir si l’Enfield Poltergeist est vrai ou s’il s’agit d’une simple mise en scène de la famille. Qu’est-ce que t’en penses ? Y a-t-il suffisamment de preuves pour prouver que la chasse est réelle ou pensez-vous le contraire ?

Traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : https://paranormaldailynews.com/the-enfield-poltergeist-one-of-the-greatest-poltergeist-cases/285/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *