En Inde, un lac aux squelettes effrayants reste un mystère

Un petit lac haut dans les collines de l’Inde est rempli de restes squelettiques séculaires


Le lac Roopkund peut ressembler à n’importe quel autre lac de montagne de la région d’un coup d’œil, mais si vous marchez plus près, sa surface glacée cache des centaines de restes osseux.

Qui étaient tous ces gens et comment ils sont arrivés là ont continué un sujet de discussion parmi les chercheurs pendant longtemps, avec une certaine théorisation qu’une catastrophe antique pourrait être à blâmer.

Résultat de recherche d'images pour "roopkund lake"

Cependant, une nouvelle recherche impliquant une évaluation de 38 des squelettes a révélé que ces individus provenaient de plusieurs communautés séparées qui sont arrivées dans la région il y a plus de 1 000 ans.

« Grâce à l’utilisation d’analyses biomoléculaires, telles que l’ADN ancien, la reconstruction alimentaire des isotopes stables et la datation au radiocarbone, nous avons découvert que l’histoire du lac Roopkund est plus complexe que nous ne l’avions jamais prévu « , a déclaré David Reich, généticien à la Harvard Medical School.

Résultat de recherche d'images pour "roopkund lake"

Parmi les personnes examinées, 23 venaient de l’Inde, 14 de Crète et de Grèce, tandis que le reste venait d’Asie du Sud-Est.

« Nous avons été extrêmement surpris par la génétique des squelettes de Roopkund « , a déclaré Eadaoin Harney, biologiste de l’Université Harvard.

« La présence d’individus ayant des ancêtres typiquement associés à la Méditerranée orientale suggère que le lac Roopkund n’était pas seulement un site d’intérêt local, mais attirait plutôt des visiteurs du monde entier.

Cependant, ce qui a attiré ces gens vers le lac au cours des siècles demeure un mystère complet.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *