La robe de mariée hantée d’Anna Baker (vidéo)

En 1849, une fille d’une famille riche nommée Anna Baker est tombée amoureuse d’un ferronnier local. Le père d’Anna, Ellis Baker, a toutefois refusé de la laisser l’épouser et a banni le jeune homme de leur ville natale d’Altoona, en Pennsylvanie, condamnant sa fille à une vie de célibataire.

Anna était tellement en colère contre son père de lui avoir coûté l’amour du seul homme qu’elle ait jamais aimé qu’elle ne tomba plus jamais amoureuse et resta amère et en colère jusqu’à sa mort en 1914.

Résultat de recherche d'images pour "Anna Baker dress"

Avant que son père n’envoie l’homme qu’elle aimait, Anna avait choisi une belle robe de mariée qu’elle avait l’intention de porter lors de leur mariage. En l’absence du mariage, les domestiques de la maison voyaient parfois Anna vêtue de sa robe de mariée et dansant au clair de lune.

La robe de mariée a finalement été vendue à une autre femme fortunée d’une famille locale, Elizabeth Dysart, qui la portait à la place.

Finalement, le manoir Baker a été transformé en musée et la robe de mariée lui a été donnée et placée dans une vitrine dans l’ancienne chambre à coucher d’Anna Baker.

Robe de mariée dansante d'Anna Baker
Robe de mariée dansante d’Anna Baker

Les visiteurs rapportent avoir vu l’image d’une femme les regarder en regardant la robe de mariée d’Anna à travers la vitrine et affirment la voir bouger toute seule, surtout pendant les pleines lunes. La robe se balance d’un côté à l’autre, comme si une épouse invisible se tenait devant son miroir, admirant sa robe.

Les visiteurs ont également indiqué aux guides qu’ils avaient vu une femme danser tout en portant une robe de mariée dans le domaine des boulangers.

Les enquêteurs qui ont cherché une explication au phénomène sont arrivés les mains vides. Personne ne sait vraiment pourquoi la robe bouge toute seule, même si beaucoup pensent que Anna Baker a de nouveau récupéré sa robe.

Article traduit par Damien pour Preuves du Paranormal

Par Paul Middleton, source: Ghosts, the paranormal, mythes et légendes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *