Bell Witch : La malédiction de la sorcière

«Je préférais affronter toute l’armée britannique que de passer une autre nuit avec la sorcière Bell», tels sont les mots du général Andrew Jackson, qui deviendra plus tard président des États-Unis.

Ses troupes et lui s’étaient retrouvés dans des circonstances qui les obligeaient à passer la nuit à la ferme Bell. C’était une nuit qui le hantait le reste de sa vie. Bienvenue à la ferme John Bell, maison des Bell Witch Haunting…

L’histoire de la sorcière Bell

Dans une certaine mesure, vous connaissez peut-être déjà des parties du Bell Witch Haunting. C’était la base de films comme An American Haunting en 2005 et The Blair Witch Project en 1999, mais les événements réels qui se sont déroulés à la John Bell Farm, près d’Adams, dans le Tennessee, en 1812 sont bien plus terrifiants que ce que Hollywood a choisi de vous montrer. .

John Bell a installé sa ferme en 1804 et il est décrit comme un homme à la présence imposante. Sa présence imposante, combinée au fait qu’il possédait la plus grande ferme du comté, en fit rapidement un chef de file dans la communauté, mais à cette époque, il obtint également de nombreux ennemis.

Un de ces ennemis était Kate Batts, une veuve qui affirmait que John Bell avait illégalement repris ses terres. Les deux hommes ont eu de nombreux affrontements jusqu’à son décès, mais on dit que, sur son lit de mort, elle a jeté un sort à la famille et a déclaré qu’elle reviendrait pour l’exercer. C’est alors que les choses vont du civil au terrifiant et que le Bell Witch est né.

Peu de temps après la mort de Kate Batts, John Bell a repéré et poursuivi un étrange animal dans son champ de maïs. Il l’a décrit comme un chien avec la tête d’un lapin. Viennent ensuite les bruits de coups, de rongements et de grattements constants sur les murs extérieurs de la maison Bell, qui ont rapidement commencé à venir de l’intérieur.

Résultat de recherche d'images pour "bell witch"

À partir de là, les événements de la maison ont dégénéré en un violent mouvement d’objets jusqu’au jour où Betsy, la fille de John Bell, a été agressée physiquement par une force invisible et la famille a fait appel aux services de l’église.

Le révérend James Gunn s’est mis au travail pour identifier et exorciser l’esprit qui tourmentait la famille. C’est lors de sa première communication avec lui que l’entité s’est nommée «la sorcière Kate Batts» d’après la bouche de Betsy Bell.

La sorcière prit goût au révérend et commença même à se référer à lui sous le surnom de « Oncle Suggie ». Il a même été dit à un moment donné d’avoir salué le révérend avec «bonsoir oncle Suggie. Comment aimez-vous être appelé oncle du diable?

Résultat de recherche d'images pour "bell witch"

La sorcière cloche hante

Dans les jours qui suivirent immédiatement cette première communication, Betsy Bell devint le centre des attaques constantes de la sorcière Bell. Des membres de la famille ainsi que de nombreux témoins, y compris des personnalités influentes de la ville voisine, ont vu la jeune fille se faire étrangler par des mains invisibles et se tordre de douleur en criant que la «vieille chose» la poignardait avec des aiguilles. Un incident a impliqué plus d’une douzaine de témoins lors d’un dîner, dont l’un était l’homme politique Prof.

Richard Powell a ensuite élu à la législature de l’État qui a vu Betsy frapper comme par une grande main et se faire sauter à travers la salle à manger. La nouvelle de la sorcière Bell commençait à se développer.

Des événements de cette ampleur se sont poursuivis sans aucun effet positif depuis les tentatives d’exorcisme de la sorcière Bell du révérend jusqu’au jour du décès de M. Bell. Une fiole de poison a été trouvée à son chevet au moment de sa mort. Certains supposent que la sorcière Bell l’avait empoisonné, mais d’autres, connaissant l’amour de M. Bell pour sa fille, ont cru qu’il avait avoué l’inévitable et se sont suicidés pour que la sorcière puisse épargner sa fille.

Quelle que soit la cause, la sorcière Bell disparut, mais laissa derrière elle une seule déclaration par la bouche de Betsy Bell: dans cent sept ans, elle reviendrait pour constater que sa terre avait été vidée. Elle a déclaré qu’elle attendrait ce jour dans la grotte voisine, qui s’appelle encore à ce jour la grotte de la sorcière Bell.

Malheureusement, ce jour est arrivé en 1935 et les terres n’avaient pas encore été défrichées, bien qu’aucune des cloches ne soit restée dans la région. Au cours des soixante-dix-sept ans qui ont suivi, plus de cinq cents personnes ont été informées de forces soudaines inexpliquées sur le sol et près de la grotte, qui ont jeté des gens à terre et les ont même parfois traînés en direction de la grotte.

La grotte de la sorcière

Le ministère de l’Intérieur des États-Unis a admis la grotte de la sorcière Bell et les terres environnantes au registre historique national en 2008; des visites guidées sont organisées par la société historique Bell Witch Cave Inc., mais les enfants ne sont autorisés qu’avec une renonciation signée et le consentement de leurs parents .

Vous souvenez-vous de la scène qui s’est déroulée vers la fin du projet Blair Witch quand elle a rencontré l’un des campeurs masculins face à un coin, terrifiée et peu disposée à faire demi-tour? On sait que cela arrive (bien que très rarement, à des enfants) dans la région, la seule explication de l’enfant étant «l’ancienne chose qu’on m’a dite».

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source et crédits : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *