Les fantômes du vol 401

Le vendredi 29 décembre 1972 au soir, le vol 401 d’Eastern Airlines transportait 176 personnes alors qu’il s’approchait de l’aéroport de Miami. Le Capitaine Bob Loft et le Sous-officier Don Repo pilotaient les avions jumbo L-1011; ils suivaient des procédures d’atterrissage régulières lorsqu’un témoin lumineux clignotant sur le panneau de commande signalait un problème avec le train d’atterrissage.

C’est peut-être pour cette raison que ni l’un ni l’autre n’a remarqué que l’avion descendait en réalité à environ 200 pieds par minute plus vite que prévu. Quelques secondes plus tard, l’avion de ligne s’est écrasé dans les Everglades en Floride, faisant 101 morts sur le coup.

Le capitaine Loft et l’officier Repo ont tous deux survécu à l’impact initial, mais ils ont tous deux été mortellement blessés. Le capitaine Loft est mort avant d’avoir pu être tiré de l’épave en feu et tordue, et l’agent Repo est mort un jour plus tard. L’histoire de ces hommes aurait dû s’arrêter là, mais ce n’était pas le cas. Eastern Airlines a récupéré une grande partie de l’avion en détresse et l’a redistribuée parmi des appareils similaires de sa flotte.

capitaines

Peu de temps après, des avions qui avaient reçu des pièces détachées du vol 401 ont commencé à nous raconter des fantômes fantomatiques. La plupart des apparitions ont été rapportées par les membres de l’équipage d’Eastern, en particulier ceux d’un avion de la flotte de la compagnie. Le fantôme de Repo apparaissait fréquemment, tant dans le cockpit que dans l’office, la zone où les agents de bord préparaient les repas des passagers. Il semblait particulièrement préoccupé par la sécurité des vols et aurait réparé un circuit de four défectueux à une occasion. Dans d’autres cas, il a signalé un incendie potentiel et une fuite hydraulique.

L'épave du vol Eastern Airlines 401.
L’épave du vol Eastern Airlines 401.

Le fantôme de Loft a également été observé sur plusieurs vols, généralement assis en première classe ou dans la cabine de l’équipage. Une hôtesse de l’air a une fois confronté Loft, lui demandant ce qu’il faisait dans l’avion, car elle ne l’avait pas vu monter à bord et ne pouvait pas l’identifier sur le manifeste des passagers. Ne recevant aucune réponse, elle le signala à son commandant de bord. Il revint avec elle et reconnut Loft, qui disparut immédiatement devant une dizaine de personnes.

La compagnie aérienne était (au moins extérieurement) un peu sceptique vis-à-vis des personnes qui ont signalé les observations et leur a suggéré de demander un conseil psychiatrique aux frais de la compagnie. Néanmoins, sceptique ou non, la compagnie aérienne a retiré toutes les parties récupérées du vol 401 de l’avion dans lequel elles avaient été embarquées. Les observations paranormales ont pris fin avec cela. Finalement, les observations ont été transformées en livre à succès par le journaliste John G. Fuller.

Article traduit par Damien pour preuves du ^paranormal

Source: subversiveelement.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *