La maison qui coulait du sang

Dans son édition du 9 septembre 1987, The Atlanta Journal Constitution a publié une histoire étrange connue sous le nom de The House That Dripped Blood. La police d’Atlanta avait été appelée juste après minuit par une femme affirmant que ce qui ressemblait à du sang sortait du sol de son domicile, situé au 1114 Fountain Drive.

La femme qui a fait l’appel était Minnie Clyde Winston, âgée de 77 ans, qui, avec son mari, William Winston, âgé de 79 ans, habitait dans la maison depuis 22 ans.

Lorsque la police est arrivée à la maison, Minnie leur a raconté toute l’histoire. Elle a dit qu’elle est sortie de la douche juste avant minuit et qu’elle a été accueillie par la vue d’une substance rouge sortant du sol de la salle de bain, «Comme un sprinkler».

La police n’a pas assisté à un tel événement, mais a trouvé un liquide rouge sur le sol et les murs dans 5 des pièces de la maison. La substance s’est avérée être du sang humain, type O, les Winston étaient tous deux de type A.

La maison qui a versé du sang.  1114 Fountain Drive
La maison qui a versé du sang. 1114 Fountain Drive

La police d’Atlanta n’a trouvé aucune preuve qu’un crime avait été commis au domicile de Winston. Elle a enquêté sur l’affaire comme un incident inhabituel. La source du sang n’a jamais été trouvée et les phénomènes étranges ont cessé.

Certains ont laissé entendre que toute l’histoire de la Chambre qui avait fait couler Blood était un canular, commis par l’un des Winston ou les deux pour attirer l’attention de leurs enfants.

D’autres encore réclament un canular de la part d’un ou plusieurs enfants Winston, dans le but de faire déclarer leurs parents incompétents pour des raisons financières. Le cas reste non résolu.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source et crédits : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *