Le voleur de temps : l’histoire de Sean Davies

Une étrange expérience en 2006 a peut-être mis fin à une vie de petite délinquance et laissé Sean Davies, 19 ans, perplexe. Davies avait volé quelques articles dans un magasin de la rue Hanover à Liverpool, en Angleterre. Son activité n’est pas passée inaperçue et, à son départ, la sécurité des magasins s’est poursuivie. Davies a couru le long de la rue Hanover, puis a tourné et est tombé sur Brooks Alley, une impasse.

Davies a vite compris son erreur et, sans issue, a attendu l’arrivée des gardes de sécurité. C’est alors qu’il a remarqué une pression sur sa poitrine, pas de l’intérieur mais de l’extérieur. Étrange, pensa-t-il, mais rien d’inquiétant. Les secondes passèrent, puis les minutes et pas de gardes. Davies revint lentement à Hanover St. mais quand il y arriva, tout était différent.

Les environs familiers avaient disparu. Les voitures dans les rues étaient vieilles, il n’y avait pas de feux de circulation à quelques minutes plus tôt. Les gens dans la rue étaient vêtus de vêtements que Davies n’avait vus que dans des images des années 1960.

Le temps passait et tout ce qui lui arrivait n’arrêtait pas. Il a commencé à paniquer lorsqu’il a essayé d’utiliser son téléphone portable et cela n’a pas fonctionné. Puis il a vu un kiosque à journaux, il s’est rapidement approché et a vu que les journaux étaient datés du 18 mai 1967.

Davies a parcouru diverses rues de la région et a commencé à penser qu’il était coincé il y a 40 ans. C’est alors, devant la bijouterie H. Samuel, qu’il a de nouveau essayé son téléphone portable. Le téléphone a fonctionné et il s’est soudainement retrouvé en 2006. Bizarrement cependant, alors qu’il regardait dans la rue où il venait d’être, il pouvait encore voir la scène à partir de 1967. Finalement, il a disparu et tout est rentré dans l’ordre.

Après son étrange aventure, Sean Davies a raconté son histoire à beaucoup et il a finalement été interviewé par un journal local. Le journal a pu vérifier l’histoire de Davies et a découvert que tout ce qu’il décrivait était identique à celui de la région en 1967. Le journal découvrait également l’agent de sécurité qui avait poursuivi Davies sur Hanover St.. La Garde a déclaré qu’il se trouvait à quelques mètres il a couru sur Brooks Alley et a disparu.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source et crédits : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *