Les tombes de 2 amants liées à jamais aux Pays Bas

Dans la petite ville de Roermond, aux Pays-Bas, repose la tombe de deux amants. 130 ans plus tard, ils conservent leur amour.

Ce sont les tombeaux d’une dame catholique et de son mari protestant qui ne pouvaient être enterrés ensemble.

Dans la partie protestante de ce cimetière, JWC van Gorcum, colonel de la cavalerie néerlandaise et commissaire de la milice du Limbourg, est enterré. Son épouse, la dame JCPH van Aefferden, est enterrée dans la partie catholique. Et un mur séparait les lieux de sépulture des catholiques et des protestants.

Ils se sont mariés en 1842, la dame avait 22 ans et le colonel avait 33 ans, mais il était protestant et n’appartenait pas à la noblesse… cela a naturellement provoqué une grande agitation à Roermond.

Cependant, malgré tous les tabous de la société du XIXe siècle, le mariage du couple dura 40 ans. Il ne s’achève que par la mort du colonel en 1880. Il est inhumé dans la partie protestante du cimetière le plus proche du mur.

Huit ans plus tard, lorsque son épouse est décédée, elle souhaitait être enterrée à côté de son mari, et non dans la tombe de la famille. Mais comme la pilérisation était encore en vigueur à l’époque, c’était impossible, car c’était contraire à la loi.

Cependant, mari et femme devaient être unis pour l’éternité d’une manière différente, elle devait être enterrée de l’autre côté du mur avec le couple face à face. Deux mains jointes relient les tombes à travers le mur.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Par Paul Middleton, source: Ghosts, the paranormal, mythes et légendes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *