Le syndrome Old Hag : Quand l’horreur frappe pendant votre sommeil

Les expériences du syndrome de Old Hag, quelque chose qui se passe au cours des étapes du sommeil, varient. Il y a un élément paranormal à eux. Ce sont certains qui sont communs à ces attaques. Réveil soudain… Pression invisible sur la poitrine…

Ils essaient de se débattre, de crier ou de bouger, mais souffrent de paralysie. Certaines victimes signalent des phénomènes auditifs et visuels. Ils ont entendu des pas avant l’attaque, percevant des formes monstrueuses, entendant une respiration sifflante et / ou une odeur odorante répugnante. Les victimes peuvent ressentir une présence contre nature.

Galen, le médecin grec, croyait que le syndrome de Old Hag était lié à une indigestion. Il a écrit à ce sujet au deuxième siècle. Ceci est encore théorisé. Les autres causes théoriques sont les problèmes circulatoires ou la stagnation du sang, causés par une position trop longtemps dans la même position, les troubles du sommeil et les conflits sexuels réprimés. Ceux-ci ne peuvent pas expliquer toutes les attaques. La science n’a aucune explication sur les causes des attaques et pourquoi elles se produisent.

Les personnes les plus courantes sont celles qui subissent des attaques une ou plusieurs fois avec des récidives des mois ou des années plus tard. Il arrive que des personnes soient victimes de ces attaques à plusieurs reprises pendant une semaine ou deux. Les plus rares sont les personnes qui ont des attaques chroniques fréquentes pendant de longues périodes.

Les anciennes attaques de Hag peuvent avoir lieu la nuit et le jour.

David Hufford a écrit le livre le plus complet, La terreur qui tombe dans la nuit, sur le syndrome de Old Hag. Quand il a commencé ce travail, il a pensé que cela prendrait quelques mois et que le résultat serait un article.

Cela lui a pris près de dix ans de recherche et le résultat en était son livre, qui considère les croyances sur le mal spirituel qui sont universelles du point de vue de la recherche scientifique sur la paralysie du sommeil.

Il est professeur de sciences humaines dans le domaine de la médecine et a des mandats conjoints en sciences du comportement et en médecine familiale au Penn State College of Medicine. Hufford est directeur du centre de médecine humaniste Doctors Kienle. À l’Université de Pennsylvanie, il est professeur auxiliaire d’études religieuses et membre du corps professoral du programme de maîtrise en bioéthique.

Hufford a commencé ses recherches sur le syndrome Old Hag lorsqu’il était membre du corps professoral du département de folklore de la Memorial University of Newfoundland en 1971. Il a découvert ces croyances et rapports sur le paranormal, tels que fantômes, présages, Will-o’- The-Wisp, navires fantômes présages de la mort et d’autres étaient communs et trouvés dans de nombreuses cultures.

Il a découvert que de nombreux habitants de l’île connaissaient bien le syndrome de Old Hag. Une personne a dit que c’était comme si quelqu’un retenait une personne quand il dormait. Il y avait une paralysie et tout ce qu’il pouvait faire était de crier. Les gens croyaient qu’une personne mourrait si elle n’était pas réveillée.

Hufford a commencé à étudier ce phénomène en rédigeant des questionnaires et en interrogeant des personnes. Il a parlé à ceux qui avaient connu Old Hag ainsi qu’à ceux qui connaissaient quelqu’un qui avait vécu cela.

Il a découvert que les principales caractéristiques définitives étaient l’impression d’une personne d’être éveillée, la paralysie, la peur de bouger ou de faire preuve de retenue, une perception réaliste de l’environnement et la peur.

Les caractéristiques secondaires, rapportées plus d’une fois, étaient allongées sur le dos, sentant une présence, ressentant une pression, généralement sur la poitrine et une présence surnaturelle, qui étaient les plus courantes et que la plupart des personnes ont expérimentées avec l’une ou plusieurs d’entre elles. La peur de mourir n’était pas aussi commune.

Hufford a trouvé les causes théoriques de Old Hag. On appelle le Hag. Un cas impliquait un triangle romantique entre John, Robert et Jean. Jean et John sortaient ensemble régulièrement, mais Robert essayait de sortir avec elle. Environ un mois après avoir commencé cela, il était harcelé. Il sentit une pression sur sa poitrine, comme s’il était étranglé.

On lui a dit de mettre une planche sur sa poitrine et de tenir un couteau de poche ouvert. Quand il se réveilla le lendemain matin, le couteau était empalé dans le tableau. S’il n’y avait pas eu le conseil, il aurait été tué.

Robert croyait que John était le Hag et que sa jalousie était la cause de la négociation. Il pensa que Hag n’était peut-être pas revenue parce qu’elle pensait que cela l’avait tué. Il a dit aux gens que le Hag était humain.

Il pouvait entendre les pas et le reconnaître. Il ne pouvait pas parler, juste grogner. Sa gorge était affectée et son souffle retenu. La Hag apparut quand il dormait, mais sa présence le réveilla. Il était toujours allongé sur le dos lorsque cela se produisait et, habituellement, il était également stressé. Il croyait que Hag était le résultat d’une malédiction.

Plus tard, Robert a appris que, selon les traditions, la meilleure façon d’appeler une sorcière est de réciter la prière du Seigneur à l’envers, au nom du diable. Pour éviter un Hag, on tire du sang ou utilise la parole de Dieu et garde une lumière allumée.

Un autre cas est la négociation d’une femme. L’informateur a déclaré que ses amis et lui étaient dans un dortoir et qu’une jolie fille était là. Un des hommes a voulu l’embrasser, mais elle a refusé, alors il a dit qu’il la harcelerait.

Elle ne croyait pas qu’il ferait cela. Cette nuit-là, elle vit l’homme debout au-dessus de son lit avec un couteau. Elle était paralysée et effrayée. Sa bouche était moussée. Son père a réussi à la faire venir en répétant son nom à l’envers.

L’informateur a déclaré qu’après le retour de la fille à la maison, le hagger a retiré ses vêtements, s’est agenouillé et a récité la prière du Seigneur. Il est allé sous les couvertures, a sorti un couteau et l’a poignardé plusieurs fois dans un panneau latéral. L’homme répéta de temps en temps «Hag good Hag».

L’informateur pensait que, pendant que le marchand de haies était au lit, son esprit harcelait sa victime. Je pense que l’explication la plus probable, si cela est vrai, est que cela a été fait par une expérience hors du corps, OBE. Les OBE ont été recherchés et documentés.

Après cela, la jeune fille a déclaré que si elle avait su qu’il allait la harceler, elle aurait préparé une bouteille car elle était persuadée qu’un esprit mourrait s’il était balancé. Lorsque l’homme a appris l’existence de la bouteille, le bazar s’est arrêté.

Il y avait la femme âgée qui s’est réveillée chaque nuit pendant un mois. Elle a eu des sueurs froides, la panique et la frénésie, comme si elle avait eu des crises d’épilepsie. Elle a été soignée pour l’épilepsie. Le traitement n’a rien fait.

Un médecin traitant des personnes de la communauté depuis plus de vingt ans a été consulté. Il a découvert que la victime croyait qu’une vieille dame connue comme une sorcière la prêchait. Il lui a conseillé d’uriner dans une bouteille, de la coiffer et de la placer sous son lit, ce qu’elle a fait.

Quelques jours plus tard, la sorcière réputée alla voir le médecin pour lui demander de retirer la bouteille à la victime. Il lui a dit de retirer le sort qu’il avait jeté à la victime. Elle l’a fait. Les deux femmes ont été guéries.

La raison pour laquelle la « sorcière » a vu le médecin? Elle ne pouvait pas uriner.

Les explications surnaturelles sont les plus anciennes auxquelles les Terre-Neuviens puissent croire. La croyance a continué dans les temps modernes.

Old Hag Syndrome… La cause est-elle physique? Des entités? La sorcellerie? OBE? La télépathie? Psychiatrique? Psychologique? Ou combinaison de deux ou plus? Chaque théorie offre ses propres preuves et croyances. Tant que la recherche n’est pas terminée, je n’exclut rien.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Sources: Guiley, Rosemary Ellen, Encyclopédie des fantômes et des esprits. ISBN: 0-8160-2846-X., Hufford, David J., La terreur qui vient dans la nuit. ISBN: 0-8122-1305-X., Lombard, Eric, De Lust Possessed, 1980, New York, Sceau. Aucun ISBN.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *