Pourquoi les chats noirs sont ils considérés comme signe de malchance ?

Les chats noirs n’étaient pas toujours considérés comme une malchance et dans l’Egypte ancienne, ils étaient en fait considérés comme sacrés et même vénérés avec d’autres chats. Tout cela a changé au Moyen Âge avec l’hystérie des sorcières.

Parce que, par nature, les chats sont des créatures nocturnes, les chats en général étaient liés aux sorcières, au surnaturel et au mal. Les chats noirs ont encore plus souffert de leur couleur. Dans la plupart des cultures, le blanc est généralement un symbole de bonté et le noir est un symbole de danger, de corruption et de mal.

Alors que les chasses aux sorcières s’emparaient de l’Europe et de l’Amérique, cela a finalement conduit à de nombreuses superstitions à propos des chats noirs, notamment: 1) les sorcières pouvaient se transformer en chats noirs la nuit, 2) les chats erraient la nuit et étaient donc des serviteurs surnaturels des sorcières, 3) les chats noirs étaient les sorcières renaissaient et 4) que les chats noirs étaient des familiers des sorcières – ils les aidaient à pratiquer la sorcellerie.

Quand ceux qui étaient supposés être des sorciers étaient brûlés, la superstition et la peur de la sorcellerie étaient si fortes que leurs chats noirs étaient souvent brûlés avec la sorcière.

Une de ces légendes implique un père et son fils dans le Lincolnshire, en Angleterre, dans les années 1560. Le couple aurait voyagé une nuit sans lune lorsqu’un chat noir s’est croisé sur son chemin et a plongé dans un vide sanitaire. Ils ont décidé de lancer des pierres sur le malheureux félin jusqu’à ce que le chat blessé et sans défense se précipite hors du vide sanitaire et pénètre dans la maison d’une femme, alors soupçonnée d’être une sorcière.


Le lendemain, le père et le fils sont tombés sur la même femme et ont remarqué qu’elle boitait et avaient des bleus. Ils croyaient que cela allait au-delà d’une simple coïncidence. À partir de ce jour-là dans le Lincolnshire, on pensait que les sorcières pouvaient se transformer en chats noirs la nuit.

La croyance selon laquelle les sorcières se transformaient en chats noirs afin de rôder dans les rues sans se faire remarquer devint une croyance centrale en Amérique lors de la chasse aux sorcières de Salem. Même aujourd’hui, l’association des chats noirs et des sorcières est forte. Ainsi, un animal regardé avec une grande estime est devenu un symbole de mauvais augure dans certaines parties du monde.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Par Paul Middleton, source: Ghosts, the paranormal, mythes et légendes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *