Les enfants et le sens psychique

Les jeunes enfants sont des êtres innocents et aucune étape de leur enfance n’est aussi innocente que ces années-là entre leurs premiers mots et la maternelle. Ils commencent tout juste à comprendre les causes et les effets, ils n’ont pas appris à mentir et ils sont ouverts à leur monde et à leurs expériences à un niveau que nous ne touchons plus en vieillissant. Cette ouverture est au centre de ma chronique aujourd’hui.

Nous sommes tous nés avec la capacité de détecter un esprit. Ce n’est que lorsque nous vieillissons que la stigmatisation de ne pas affronter l’inconnu nous touche, de même que les distractions du monde physique. Nous nous fermons en vieillissant, créant des limites à ce que nous percevons comme possible.

Nous nous enfermons dans les règles qui définissent une réalité acceptable, sans vouloir paraître fous, floconneux ou malhonnête. Cependant, il y a un âge apparemment magique dans lequel aucune de ces choses n’a d’importance, et nous ne remettons pas en question l’inexpliqué, car nous prenons tout cela sans poser de questions.

Ma soeur a deux enfants et un autre est sur le chemin. Elle vit également dans une maison avec une histoire d’activité fantomatique. Elle n’aime pas en parler parce qu’elle-même en a peur et parce que rien n’a été ouvertement menaçant, je pense qu’elle a le sentiment que ses craintes sont quelque chose que d’autres pourraient ridiculiser.

Après tout, notre famille n’est pas étrangère à l’inexpliqué et nous avons plusieurs sensitifs dans notre petit clan qui pourraient probablement utiliser leurs capacités sur la route. Dans son cas, je ne pense pas que ce soit la crainte que personne ne la croira autant que la crainte que quelqu’un lui dise qu’il n’y a pas de quoi avoir peur.

Son premier enfant est né avec un caul sur le visage. Que ce soit ou non un indicateur de forte capacité psychique, ce n’est pas quelque chose dans lequel je vais me lancer, sauf pour dire que lorsqu’il a vieilli (il a presque trois ans au moment d’écrire ces lignes), il a été le plus touché par les événements. dans sa maison.

Lui et sa petite soeur, née dix mois plus tard (oui, je sais, ma soeur est une machine), ont été chatouillé par des mains invisibles, ont parlé de parler à un homme et ont été réveillés de nuit par quelqu’un qui voulait jouer. avec eux. Maintenant qu’ils parlent de manière plus cohérente, ils relatent ces expériences à ma sœur, ainsi qu’à ma mère, qui habite à côté.

Malgré les craintes de ma sœur, je sens qu’elle gère la situation de la meilleure façon possible, et c’est ce que je suis ici pour partager. Si votre enfant voit quelque chose, parle à quelque chose ou interagit avec quelque chose qui ne devrait pas vraiment être là et qui n’est manifestement pas un ami imaginaire, favorisez l’ouverture. Dire à un enfant qu’il ne peut pas y en avoir, est source de confusion et les encourage à être malhonnête. À mesure qu’ils vieillissent, vous voudrez peut-être leur dire que parler de ce sujet à des personnes extérieures à la famille n’est probablement pas la meilleure idée, mais essayez de le faire sans leur donner l’impression qu’ils ont honte de quelque chose.

Si un enfant a un fort sens psychique, le fermer est un très mauvais service. Pourquoi ne pas nourrir l’esprit ouvert et la perspicacité? De toute façon, ils risquent de perdre une partie de leur vie à mesure qu’ils vieillissent, mais il n’est pas judicieux de les dissocier de quelque chose de beau et de susciter la peur, à mon avis. Même et surtout si ce qu’ils voient leur fait peur, demandez-leur d’en parler, de les rassurer et de leur permettre un jour d’apprécier leurs capacités.

Je crois que nous sommes tous nés avec une plus grande capacité de «voir» qui a le potentiel de se perdre à mesure que nous vieillissons. Pourquoi encourager un enfant à perdre un cadeau si important qui, dans les années à venir, pourrait fournir de vastes connaissances et éclairer?

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Écrit par Marby Noffki, source: unexplained-mysteries.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *