Les forets les plus hantées dans le monde

Voici un petit tour des forets les plus étranges au monde.

Forêt Hoia-Baciu

La forêt Hoia-Baciu a été surnommée le «Triangle des Bermudes de Transylvanie». Cette forêt dense a acquis sa notoriété à la fin des années 1960 lorsque le biologiste Alexandru Sift a pris plusieurs photos étonnantes d’objets volants en forme de disque dans les cieux au-dessus du couvert forestier. Les personnes qui pénètrent dans la forêt développent inexplicablement des éruptions cutanées ou commencent à se sentir très étourdies et à tomber malades. Les dispositifs électroniques sont également connus pour fonctionner de manière inexplicable dans la région. Certains chercheurs paranormaux associent ces dysfonctionnements inconnus à une activité surnaturelle.

Certains pensent que la forêt est la passerelle vers une autre dimension. On raconte souvent plusieurs histoires montrant des personnes entrant dans la forêt et découvrant une heure manquée sans se souvenir de la façon dont elles avaient passé cette heure. Une de ces histoires met en scène une fillette de 5 ans qui se perd dans la forêt et se perd. Elle réémerge de la forêt cinq ans plus âgée, toujours vêtue des vêtements non taillés qu’elle portait le jour de sa disparition, sans aucun souvenir de l’endroit où elle était passée.

Plus récemment, l’énergie paranormale de la forêt a pris la forme d’activité poltergeist et fantôme. Dans une série télévisée paranormale, un enquêteur de la forêt est gratté et jeté à terre. Les gens affirment également voir des lumières vives dans les bois. Cette activité paranormale semble se concentrer dans une clairière inexplicable dans la forêt qui est une zone morte de la végétation. C’est presque un cercle parfait dans les bois où rien ne poussera. Des échantillons de sol ont été prélevés sur le site et analysés, mais les résultats montrent que rien dans le sol ne devrait empêcher la croissance de la vie végétale.

Les OVNIS, une zone de végétation morte, des lumières sans source logique, une activité poltergeist, une activité EVP et un système électronique défaillant sont les événements paranormaux documentés de cette forêt effrayante. Bien que la plupart des histoires sur cet endroit légendaire soient peut-être exagérées, il est difficile d’ignorer le fait qu’il se passe quelque chose dans cette forêt que nous ne comprenons peut-être pas compte tenu des récents événements bien documentés d’activité poltergeist.

Aokigahara

Aokigahara (également connue sous le nom de mer des arbres) est une forêt au Japon située à la base du mont. Fuji. Il a des liens historiques avec les mauvais esprits de la mythologie japonaise. Il est étrangement silencieux dans toute la forêt en raison du manque de faune et de la flore. Les arbres bloquent le vent et ne font même pas de bruit. Une autre chose qui différencie cette forêt des autres est qu’elle est également un lieu de suicide populaire.

Le suicide est un problème grave dans la société japonaise. Certains responsables disent même que le Japon traverse actuellement une épidémie de suicide. Même si le gouvernement japonais a criminalisé le suicide, il est toujours généralement toléré dans la société japonaise actuelle et parfois même considéré comme un moyen moral de mettre fin à ses jours. Cette conception du suicide découle de la tradition japonaise selon laquelle il y a de l’honneur dans le suicide. Pendant le règne du Japon impérial, il était considéré comme un honneur de se tuer littéralement pour son pays. Les kamikazes et les katen torpilles sont des exemples de tels suicides. De plus, les samouraï légendaires ne pouvaient mourir honorablement que dans une bataille ou un suicide rituel. Mais pourquoi tant de gens se rendent-ils à Aokigahara pour mettre fin à leurs jours? Quelle est la particularité de cet endroit?

Aokigahara-forêt-de-suicides-013

Depuis les années 1950, plus de 500 personnes se sont suicidées dans la forêt. En 2002, 78 corps ont été retrouvés sur place. Cela a battu le record précédent de 73, établi en 1998. Puis, en 2003, 100 corps ont été découverts dans la forêt, brisant le record précédent. Après 2003, le gouvernement japonais a cessé de publier le nombre de corps découverts dans la forêt afin de minimiser Aokigahara comme un point chaud pour le suicide. Chaque année, le gouvernement fouille la forêt et il est devenu un passe-temps pour certains de fouiller la forêt à la recherche d’objets de valeur laissés par le défunt.

Certains ont tenté d’associer la popularité du suicide dans cette mer sombre aux arbres au roman de 1960 intitulé Kuroi Jukai de Seichō Matsumoto. Dans le livre, deux amants interdits se suicident ensemble dans cette forêt, mais cette théorie n’a aucun sens puisque les suicides ont commencé avant 1960, il semblerait donc que la forêt ait inspiré l’histoire. En outre, la forêt a longtemps été associée à la mort. Au 19ème siècle, Aokigahara était utilisé dans la pratique de l’ubasute. Ubasute était la pratique consistant à abandonner les aînés dans des endroits éloignés lorsqu’ils devenaient un fardeau trop lourd pour leurs familles. Ils ont été laissés mourir de faim, de déshydratation ou des éléments.

Quel que soit le motif qui pousse les gens vers cette forêt, il est indéniable que celle-ci est devenue un pôle d’attraction pour ceux qui en ont assez de vivre. La situation est devenue tellement désespérée que le gouvernement japonais a même fait passer des pancartes dans la forêt avec des messages optimistes tels que «Please Reconsider» et «Pensez à votre famille». Malgré tous leurs efforts, les suicides se produisent toujours ici. Cela a fait que la forêt attire autre chose que les déprimés. Cela fait également d’Aokigahara l’un des endroits les plus hantés au monde.


Beaucoup d’enquêteurs paranormaux ont eu l’occasion d’enquêter sur cet endroit et aucun n’a été déçu. Dans un épisode de Destination Truth de la chaîne Sci-Fi, une équipe d’enquêteurs se rend dans l’Aokigahara dans l’intention de mener une enquête paranormale. Au cours de l’enquête, l’équipe a découvert un camping abandonné depuis longtemps et une photo de famille en morceaux. Cela provoque des tensions entre les enquêteurs. L’équipe découvre également deux éléments de preuve intéressants. L’un d’entre eux est un vice-président exécutif qui semble prononcer les mots «Get Out». L’autre est la preuve vidéo de ce qui semble être une étrange forme humaine dans les bois.

Beaucoup prétendent que Yurei hante la forêt. Yurei est un mot pour les esprits japonais agités. D’autres affirment également que des démons habitent la forêt et que lorsque les gens entrent avec des idées suicidaires, ils les empêcheront de faire demi-tour. Certains ont décrit cette expérience même s’ils ne sont pas suicidaires mais simplement en train de visiter la forêt. Ils décrivent leur sentiment de panique et disent que c’est presque comme si les arbres essayaient de vous engloutir. Si vous envisagez de vous rendre dans cette forêt à l’avenir, gardez les yeux ouverts pour observer les fantômes inquiets des suicidaires et écoutez leurs gémissements de douleur. Apportez également un appareil d’enregistrement, car cette zone est un point chaud pour le phénomène de la voix électronique.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Auteur: Jonathan Kaulay, source: paranormalhaze.com

Une réflexion sur “Les forets les plus hantées dans le monde

  • 20 septembre 2019 à 18 h 55 min
    Permalien

    Ça a toujours exister le paranormal

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *