Le phénomène étrange des enfants aux yeux noirs

Les enfants aux yeux noirs, également connus sous le nom de Black-Eyed Kids, seraient un phénomène paranormal. On dit qu’ils ressemblent «étrangement» aux enfants de 7 à 16 ans. On dirait qu’ils ressemblent à des enfants normaux, à part leur peau blanche et leurs yeux noirs.

De nombreuses théories sont nées de cette prétendue «légende urbaine». Les explications des «enfants aux yeux noirs» incluent des vampires, des êtres extraterrestres, des êtres interdimensionnels, des enfants possédés par des démons, des âmes égarées.

Les enfants portent souvent des «pulls à capuche» noirs qui sont entièrement fermés à la tête, mais on dit généralement qu’ils sont vêtus de vêtements sombres et tout en se montrant occasionnellement sans chaussures.

Les enfants semblent dégager une étrange aura de menace simplement par leur présence. Les témoins font état de sentiments de peur, d’angoisse et de désespoir lorsqu’ils sont approchés. Les enfants sont décrits comme étant généralement dépourvus de personnalité et même de comportement robotique. Ils seraient parfois perçus comme flottant ou flottant à quelques centimètres du sol.

D’autres comptes les dotent d’une vitesse surhumaine en raison de leur capacité à apparaître sur la route plusieurs kilomètres avant d’un véhicule qui les avait déjà passés. Des témoins ont en outre affirmé qu’ils ne pouvaient entrer dans l’espace personnel d’une personne sans autorisation expresse. Certains rapports ont spéculé sur la présence de pouvoirs télépathiques. Et un petit nombre de témoins auraient eu de terribles accidents au lendemain de leurs rencontres.

Les observations ont lieu assez régulièrement et sont parfois étroitement liées. Dans la plupart des cas, le témoin rencontre un ou deux enfants de 7 à 16 ans qui s’approchent de sa maison ou de sa voiture. Dans quelques cas, les enfants sont entrés dans la rue pour arrêter une voiture et demander au chauffeur l’autorisation d’utiliser son téléphone portable.

Ils demandent généralement l’aide de personnes, par exemple, de l’argent pour acheter de la nourriture ou un film, ou la permission d’appeler leurs parents depuis le téléphone de l’aide. Ils ont également été enregistrés pour demander un abri.

En 2014, des enfants aux yeux noirs ont été aperçus dans la région de Staffordshire, en Angleterre. Les descriptions de l’enfant seraient identiques à celles décrites au début des années 1980. Contrairement à la plupart des observations de BEK, ces observations ont toujours lieu en plein jour.

L’histoire de Brian Bethel

Brian Bethel est un journaliste vétéran respecté et un chroniqueur actuel du journal Abilene Reporter-News. Dans les années 90, Brian a écrit un article de blog détaillant une expérience qui serait bientôt partagée par beaucoup d’autres. Son histoire est unique en ce sens qu’elle était la première, et elle a été racontée par une personne attentive aux détails journalistiques et n’ayant absolument rien à gagner (et une carrière à perdre) en produisant un fil aussi invraisemblable.

Un soir, alors que Brian était assis, assis devant le cinéma, remplissant un chèque pour le dépôt de nuit situé juste à côté, des chauffeurs ont été approchés par deux ou trois enfants, pas plus de 10 ou 12 ans. Brian a baissé la fenêtre, s’attendant à un demande d’argent. Un seul des garçons a parlé, mais avant même que des mots ne sortent de sa bouche, Brian était saisi de peur.

Une peur irrationnelle et palpitante qu’il ne pouvait expliquer.

Le garçon a raconté une histoire: Ils voulaient voir le film, ils avaient laissé leur argent chez eux et Brian pouvait-il les conduire? Brian essaya d’éviter de les regarder, ne voulant pas que sa peur se manifeste. il a remarqué que la dernière projection du film avait déjà commencé. Le petit garçon implora: Ils n’étaient que deux enfants. Ils n’avaient pas de pistolet. Alors que Brian a finalement fermé les yeux sur le garçon, son esprit est devenu fou d’horreur. Les yeux des deux enfants étaient noirs comme du charbon.


Branlant une excuse, il commença à remonter la vitre et à mettre la voiture en marche, alors que le petit garçon criait avec colère: «Nous ne pouvons pas entrer si vous ne dites pas que c’est bon! Laissez-nous entrer! »Brian a brûlé du caoutchouc jusqu’à la maison et a écrit sur l’expérience plus tard dans la nuit. Apparemment, il est loin d’être le seul. Sur Internet, les récits abondent sur des personnes aux yeux noirs, généralement des enfants mais parfois des adultes, avec des demandes similaires, qui provoquent une panique inexpliquée chez tous ceux qui les rencontrent. Peut-être est-ce juste ces yeux, ou la nature étrange, quelque peu étrangère de leur discours – ou la nature malveillante, prédatrice que ceux qui les rencontrent peuvent se sentir cachés juste sous la surface.

Personne n’a passé assez de temps à découvrir qui ou ce qu’ils sont vraiment. Peut-être découvrirez-vous une nuit sombre, dans une rue latérale, en marchant seul. Faites-nous savoir, voulez-vous?

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Sources: Wikipedia & tea-and-skeletons.tumblr.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *