/script>

Savoir faire la lumière sur les différentes pratiques occultes

L’occulte, cette fusion de croyances traitant de phénomènes surnaturels ou de concepts dépassant le cadre de la compréhension humaine, n’est pas facile à définir.

L’occulte signifie quelque chose de différent pour des gens différents.

Une définition non biaisée serait «ce qui est caché ou caché de la vue». «Inscrutable» serait également une désignation impartiale. En poussant cette idée un peu plus loin, l’occultisme pourrait même être qualifié de paranormal, mystique, fantomatique et même étrange ou bizarre. Cependant, il existe un élément d’exclusivité et dans l’opinion de nombreuses personnes, du mal, dans l’occultisme.

Vision religieuse de l’occulte

Le christianisme et l’islam considèrent tous deux les pratiques occultes comme le culte du diable. Les chrétiens et les praticiens de l’islam considèrent que tout ce qui est spirituel et qui n’est pas réalisé par et / ou par Dieu est l’œuvre d’une entité perverse. Les chrétiens fondamentalistes vont encore plus loin en qualifiant l’occultisme de tout ce qui est au-delà de ce qui est révélé dans la Bible.

Le judaïsme est un peu différent. Certains individus, comme certains rabbins ou leurs étudiants de plus de 40 ans, ont droit à des études spéciales telles que la Kabbale, des enseignements ésotériques qui tentent d’expliquer la relation entre Dieu et l’univers.

Il existe diverses autres religions d’Extrême-Orient qui pratiquent la divination, le culte des anges et plusieurs autres rituels qui pourraient être considérés comme des occultistes.

Science vs occulte

La science est une activité systématique consistant à rassembler des connaissances sur le monde et à les organiser en lois et théories vérifiables. Elle est réalisée en observant des événements naturels et / ou en effectuant des tests visant à reproduire des procédures naturelles dans un environnement contrôlé.

La plupart des pratiques occultistes sont basées sur la foi: une confiance basée sur des choses inconnues ou physiquement vérifiables.

Et c’est là que réside le dilemme: les concepts de l’occultisme ne peuvent être vérifiés par l’observation et l’expérimentation, car ils reposent sur des postulations philosophiques.

Différentes pratiques occultes

Bien sûr, le terme «occulte» englobe tout; cela inclut de multiples pratiques, souvent non liées. Certains des plus communs de ces systèmes sont:

Palmistry or Palm lecture – Pratique consistant à interpréter le passé et l’avenir d’une personne en déchiffrant les lignes et les marques dans la paume de sa main.

Cicatrisation cristalline – Pratique consistant à placer des pierres précieuses ou des cristaux dans des parties spécifiques du corps afin de favoriser la guérison.

Cartes de tarot – Utilisation d’un jeu de cartes spécifique pour prédire l’avenir d’une personne.

Ouija board – Un tableau qui implique des interactions avec les esprits et qui répond aux questions en guidant une unité coulissante appelée planchette.

Spiritisme – La conviction qu’il existe un monde habité par des esprits et que l’utilisation d’un médium permet d’établir une communication entre des esprits particuliers et des personnes vivantes.

Channeling – Fermé lié au spiritisme, mais le médium ne doit pas nécessairement être un être humain; ce pourrait être un instrument comme les cartes de tarot ou le tableau Ouija.

Voodoo (ou Santeria) – Croyance et pratique des religions dérivées des pratiques africaines.

Satanisme – L’adoration de Satan en tant que divinité suprême.

Prophétie de Célestine – La conviction que le but de la vie ne se trouve pas dans la religion ou la philosophie mais dans les auras ou les énergies.

Sorcellerie – L’étude de la Wicca et l’utilisation de pouvoirs magiques, enracinés dans la religion païenne.

Parfois, la croyance en les vampires, les loups-garous, la résurrection des morts, les ovnis et les extraterrestres sont inclus dans l’occultisme.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source et crédits : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *