Les cas de vampires de Rhode Island

Il y a au moins cinq cas suspects de vampyres vivant à Little Rhody. Certains sont, probablement, des légendes. Beaucoup de gens étaient convaincus que Mercy Brown ne l’était pas.

Selon les sources, il existe une légende des années 1700 sur Snuffy Stukeley ou Stukely «Snuffy» Tillinghast, et sa famille. C’était un fermier prospère d’Exeter, qui avait quatorze enfants. Une nuit, il avait rêvé que la moitié des arbres de son verger étaient morts. Il croyait que c’était un mauvais présage.

Sarah, Nancy, Ruth Ellen et Nelly

Peu de temps après son rêve, sa fille aînée, Sarah, est décédée. Bientôt, d’autres enfants tombèrent malades et dirent à Snuffy que Sarah leur rendait visite la nuit et leur pressait la poitrine. Les voisins ont convaincu le fermier de déterrer les corps des six personnes décédées alors que le septième était malade.

On a découvert que Sarah avait du sang frais, alors son cœur a été brûlé. Les enfants de Snuffy ont été ré-enterrés. Les comptes varient de combien sont morts. Certains disent que six sont morts, d’autres, le septième est mort et il y a des documents indiquant que seulement quatre sont morts.

En 1827, la fille du capitaine Levi Young, Nancy, a été exhumée après que d’autres membres de la famille soient tombés malades. Son corps a été brûlé. En 1874, William Rose, de Peacedale, croyait que sa fille décédée, Ruth Ellen, était un vampire. Son coeur était brûlé.

En 1889, Nelly Vaughn fut inhumée dans un cimetière de West Greenwich. Selon une légende, sa tombe est maudite et rien ne poussera dessus. Une épitaphe sur la pierre tombale de Nelly indique qu’elle attend et guette «nous».

Mercy Lena Brown

Il y avait des comptes dans le journal de Providence au sujet de la pitié. Elle mourut à l’hiver de 1892 après que sa mère et sa sœur l’avaient précédée dans la tombe dans les années 1880. Le corps de Mercy a été mis dans une crypte à Exeter. Le sol était gelé et il était impossible de creuser une tombe. Tous trois sont morts d’une maladie mystérieuse.

Les gens ont commencé à rapporter la voir. Le frère de Mercy, Edwin, est devenu maladif et a déménagé dans le Colorado pour y être soigné. Il avait été fort et en bonne santé. Edwin était là quand Mercy est morte. Il est retourné à Rhode Island, mais sa santé déclinait.

Les amis et la famille croyaient qu’un vampire le vidait de son sang. Ils ont décidé d’exhumer mère Marie et ses filles Mary Olive et Mercy. Les deux Mary étaient des squelettes. Mercy avait du sang dans son corps et son cadavre n’était pas dans la même position que quand elle a été placée dans son cercueil.

Pour eux, cela prouvait qu’elle était un vampyre. Son cœur a été brûlé et les cendres ont été données, mélangées à des médicaments, à Edwin pour le guérir. Il est mort deux mois plus tard.

Brève histoire des croyances vampires

Les habitants d’Europe et d’Irlande croyaient en l’existence de vampyres. La croyance remonte à la Rome antique et à la Grèce. Il y avait une épidémie d’essais de vampyre sur le continent dans les années 1600 et 1700. La pratique de brûler son cœur est unique en Nouvelle-Angleterre.

Les Hollandais de Pennsylvanie croient en l’idée que le fait qu’il soit causé par un sortilège est un gaspillage. Les médecins du PowWow peuvent y remédier. PowWow est leur système magique. Est-ce que cela et les maladies que les vampyres de Rhode Island avaient été une forme de maladie physique telle que la tuberculose? Certaines ressources indiquent que les Brown qui sont morts étaient atteints de tuberculose.

Peut-être existe-t-il une explication scientifique au fait que les cadavres ne se détériorent pas… Mercy Brown est le dernier cas de vampyre enregistré dans le Rhode Island. Ou peut-être que les vampyres pourraient bien exister?

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source et crédits : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *