Humpty Doo : Le célèbre cas de Poltergeist Australien

Le cas du Humpty Doo est probablement le cas paranormal le plus médiatisé de l’histoire de l’Australie. L’histoire a commencé en août 1997 lorsque Jill Summerville et son partenaire Dave Clarke ont emménagé dans un logement locatif situé à McMinns Drive, à Humpty Doo, une ville située au sud-est de Darwin dans le Territoire du Nord (Australie).

Le couple vivait heureux dans leur nouvelle maison et aucune activité inhabituelle n’a été vécue à la maison. Leur vie paisible se terminerait bientôt après qu’un autre couple les ait installés en janvier 1998, Andrew et Kirsty Agius et leur fille Jasmine, âgée de onze mois. Les événements étranges comprenaient des phénomènes classiques de poltergeist tels que des objets volant dans les airs, propulsés par une force invisible. Les divers objets comprenaient du verre brisé, des bouteilles, des couvercles et des couteaux très inquiétants. Cela semblait être un assaut total contre les occupants de la maison et l’activité ne ferait qu’augmenter avec le temps.

À un moment donné, les couples ont été témoins de gravier et de coquillages qui «pleuvaient» du plafond. Ensuite, le poltergeist a commencé à communiquer avec les couples en utilisant des tuiles «scrabble» pour épeler un grand nombre de mots. Parmi les nombreux mots cités étaient feu, télévision, voiture, aide, pas de télévision et Troie.

C’est une collection d’objets que le poltergeist envoie régulièrement à travers des pièces, dont beaucoup de couteaux.

Les mots au scrabble ont été trouvés à divers endroits dans la maison Humpty Doo et continueraient de faire partie de l’activité paranormale aussi longtemps que les couples vivraient à la maison. À ce stade, les médias ont convergé vers leur domicile, témoignant de la diversité des activités bizarres et, à l’instar des occupants de la maison, ils semblaient très aptes à éviter les projectiles poltergeistes. Jusque-là, les couples semblaient simplement supporter le phénomène, mais quand ils ont trouvé un symbole de trident créé avec des cailloux dans l’allée, ils ont décidé de demander de l’aide à leur prêtre local.

Le prêtre avec qui ils ont initialement parlé a contacté deux de ses collèges qui se sont rendus au domicile de Humpty Doo. L’arrivée des prêtres a été immédiatement accueillie par une violente explosion du poltergeist. Des bibles leur ont été arrachées des mains et lorsqu’il a été découvert par la suite, il manquait des pages, des pages traitant du démantèlement des démons.

À un moment donné, l’un des prêtres a été saisi par une force invisible, son bras plié derrière le dos alors qu’il était forcé de se coucher au sol. Les efforts du clergé ont semblé n’avoir aucun effet et ont peut-être aggravé la situation. Les couples ont rapidement été attaqués par une autre entité, une entité physique, leur propriétaire.

Le locateur, qui avait entendu parler de l’histoire dans la presse et avait été couvert par des reportages télévisés, s’est rendu à la maison pour voir par lui-même ce qui se passait. Ce qu’il a découvert, c’est que sa propriété a été très endommagée et il s’est immédiatement adressé au tribunal pour faire expulser les locataires. Étonnamment, les couples ont eu un juge compatissant, qui a conclu qu’ils ne pouvaient pas être expulsés pour avoir endommagé la propriété, car ils n’étaient pas responsables de la hantise poltergeist.

Malgré la victoire légale, les deux couples ne pouvaient plus supporter le phénomène étrange et quittèrent bientôt la maison des Humpty Doo. Le propriétaire a fait réparer et rénover la maison de McMinns Drive. Les nouveaux locataires de la maison n’ont connu aucune activité paranormale.

Une explication possible de l’activité à la maison Humpty Doo semble être révélée par les nombreux mots au scrabble trouvés autour de la maison. Les mots étant Aide, Feu, Voiture, Peau et surtout, Troy. Il semble que deux mois avant le début de l’activité poltergeist, un ami des deux couples avait été tué d’une manière horrible.

L’homme, appelé Troy, tirait de la térébenthine lorsqu’il a été impliqué dans un accident. La térébenthine a explosé et Troy est mort d’une mort atroce et ardente. La possibilité que le fantôme qui hante la maison de McMinns Drive était l’esprit de Troy semble être renforcée par le fait que, lorsque les amis de Troy ont quitté la maison, toute activité paranormale a cessé et n’est jamais revenue.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source et crédits : ANOMALIEN

Une réflexion sur “Humpty Doo : Le célèbre cas de Poltergeist Australien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *