La légende du vampire de Mercy Brown

À Exeter, Rhode Island, dans les années 1890, une famille est devenue tristement célèbre parce qu’elle était le centre d’une chasse aux vampires. George et Mary Brown s’étaient installés dans la région d’Exeter avec leurs enfants. Il n’y a aucune raison de penser qu’ils n’étaient rien d’autre qu’une famille normale de l’époque.


Dans les années 1880, Mary tombe malade de la tuberculose, alors connue sous le nom de Consommation, et meurt rapidement. La fille aînée Mary Olive est morte de la même maladie en 1888. Malheureusement, le fils Edwin tombe malade en 1890, mais ne meurt pas immédiatement.
Entre-temps, une autre fille, Mercy, contracte la maladie et meurt en janvier 1892 à l’âge de 19 ans.


Avec trois morts, et Edwin toujours malade, cela semblait être plus qu’une simple coïncidence pour les villageois. Effrayés par les terrifiants symptômes de la tuberculose, les habitants ont commencé à croire que cette maladie était causée par des vampires. Ils ont conclu que l’un des vampires vivait dans l’une des tombes Brown. Après de longues discussions, il a été décidé en mars d’exhumer les trois membres de la famille Brown qui étaient morts et de voir si l’un d’eux était responsable du mauvais sort de la famille.


Mary et Mary Olive avaient toutes deux été enterrées et un groupe d’hommes armés de pelles creusèrent inlassablement à travers la terre gelée et portèrent leurs cercueils jusqu’au niveau du sol. Les cercueils ont été ouverts pour révéler que les corps s’étaient décomposés normalement avec le temps.


Le corps de Mercy n’avait pas été enterré en raison du froid de l’hiver au Rhode Island et avait été conservé dans une crypte. Comme pour les autres personnes qui sont mortes pendant les températures glaciales, le cercueil de Mercy a été entreposé là avec l’intention d’être enterré une fois que le sol aurait dégelé.


En ouvrant le cercueil de Mercy, les spectateurs ont été choqués de voir que le corps de Mercy était étonnamment bien conservé, certaines sources disant que son corps n’était plus dans la position où il avait été enterré et que ses ongles et ses cheveux avaient beaucoup poussé. Il n’y avait pas de pourriture. Après un examen plus approfondi, on a trouvé du sang liquide dans son cœur et dans d’autres parties de son corps. On a rapidement conclu que Mercy était un vampire et qu’elle était la coupable de la maladie persistante d’Edwin.


À ce moment-là, beaucoup de villageois avaient entendu parler de Mercy Brown comme d’un vampire. Ils ont prétendu avoir vu Mercy se promener dans le cimetière et les champs avoisinants la nuit. On ne sait pas pourquoi ils n’en ont pas parlé plus tôt.


George Brown a fait enlever le corps de sa fille du cercueil et son cœur, qui a ensuite été réduit en cendres. Les cendres ont ensuite été mélangées avec de l’eau et données à Edwin, son père espérant que les cendres du cœur des vampires le sauveraient (c’est-à-dire les cendres de son propre cœur de soeur mort). Ce « remède » rituel n’a cependant pas eu l’effet désiré et Edwin est mort deux mois plus tard.


Le corps de Mercy Brown étant entreposé dans un cercueil au-dessus du sol en hiver, de nombreux scientifiques modernes croient que son corps était si bien conservé en raison des températures glaciales.


Pourtant, personne ne peut expliquer pourquoi son corps n’était pas dans la même position et que ses ongles et ses cheveux avaient continué à pousser. Après avoir été violé, le corps de Mercy a été enterré au cimetière de Chestnut Hill derrière l’église baptiste d’Exeter. La légende de Mercy Brown le vampire continue cependant à vivre à travers les siècles.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *