Cette «poupée du diable» japonaise a de vrais cheveux qui poussent

À l’origine, cette poupée n’était rien de plus qu’une poupée typique achetée en 1918 au Japon. Eikichi Suzuki, âgé de 17 ans, a été le premier à se retrouver avec la poupée.

okiku diable poupée

Beaucoup pensent et pensent que cette poupée est un peu différente. La chose la plus remarquable à propos de cette poupée est probablement la façon dont les cheveux poussent sur sa tête. Comment un objet inanimé peut-il faire pousser les cheveux en permanence? Ce n’est pas vivant!

Certes, les gens pourraient ajouter des cheveux pour leur donner l’illusion qu’ils poussent seuls. Peut-être qu’ils incorporent les cheveux dans la tête de la poupée, alors que personne ne regarde. C’est l’explication logique à ce sujet de toute façon. 

Quand un chercheur japonais révéla plus tard les tests médico-légaux relatifs à la poupée, ils en arrivèrent à la conclusion que les cheveux sur la tête étaient ceux d’un enfant âgé d’environ 10 ans. C’est vraiment effrayant et étrange. 

La poupée a reçu le nom d’Okiku et a été prise à l’origine par un enfant jouant avec une poupée d’environ 3 mètres de haut. Cette poupée portait un kimono et avait des yeux noirs aussi foncés que des perles et des cheveux épais et noirs. Cette poupée extraordinaire supposée être possédée ou maudite est restée dans un temple situé dans la ville de Iwamizawa Mannenji (préfecture de Hokkaido) depuis 1938.

Quand Eikichi Suzuki a acheté cette poupée à Sapporo, il l’a achetée pour sa petite soeur de deux ans. Le nom de petite soeur était Okiku. La poupée était à la fois belle et fascinante pour les deux enfants.

D’après ce que l’on comprend, l’Okiku est décédé plus tard, peu de temps après la découverte de la poupée. La petite fille a joué avec la poupée chaque jour jusqu’à ce qu’elle contracte une fièvre forte qui a entraîné sa mort.

Lors de la cérémonie des funérailles, la famille a voulu mettre la poupée dans son cercueil mais elle a oublié. Ainsi, la poupée a été emmenée chez eux où ils ont prié en l’honneur de leur fille perdue.

Après que la famille ait accompli ces rituels, la poupée a vite commencé à pousser ses cheveux naturellement. La poupée Okiku a été placée sur un autel de fortune de type ménage, où la famille priait chaque jour pour commémorer Okiku.

D’après ce qui a été dit à ce sujet, l’esprit de la petite fille a été absorbé par la poupée. On croit qu’une partie d’elle-même s’est réfugiée avec la poupée dans ce monde. Plus tard, la famille a déménagé à Sakhaline, la plus grande île de la Fédération de Russie, située dans l’océan Pacifique nord. 

Au cours de l’année 1938, la famille a fini par laisser la poupée dans un temple situé à Hokkaido. Un prêtre au temple, a mentionné que les cheveux de cette poupée continuent à pousser, même s’ils étaient courts auparavant. 

Il a confirmé que cela se produisait réellement et que les cheveux de la poupée étaient en réalité coupés régulièrement. Les poupées traditionnelles telles que celles-ci avaient souvent des styles de cheveux coupés courts. Cependant, avec le temps, il a été rapporté que cette poupée avait des cheveux atteignant environ 10 pouces de longueur. C’est une histoire remarquable.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

(Source: Mystères inexpliqués du monde )

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *