Témoignage : Un poltergeist voulait prendre mon fils

Mon mari et moi, avec notre fils de 16 mois, venons d’emménager dans une maison. Nous avons eu de fortes crises de colère lorsque mon fils a été déposé dans sa chambre pour jouer, dormir ou tout simplement pour rester derrière la barrière de sécurité pendant que nous faisions la myriade de corvées consistant à redresser une maison après un déménagement.

Une amie de la famille est une sorcière et elle m’a dit qu’il y avait un poltergeist chez moi qui essayait de s’attacher à mon fils.

Cela m’a effrayé plus que vous ne pouvez le savoir puisque j’ai vu des choses que je ne peux pas expliquer de manière rationnelle et qui se passent dans ma vie. Je rêvais d’une épave de voiture et je rêvais de la mort de ma sœur à un mois d’intervalle. J’avais l’épave de ma voiture le 9 septembre 1996. Ma sœur a été retrouvée morte du coma diabétique le 15 novembre 1996.

Donc, je crois qu’il y a des choses qui ne peuvent pas être expliquées.

Mon ami m’a dit que le seul moyen d’empêcher ce poltergeist de s’attacher à mon fils jusqu’à la prochaine pleine lune, lorsque nous allions nettoyer la maison, était de rester en contact avec lui. Embrassez-le, tenez-le, couchez avec lui dans le même lit.

Alors, j’ai suivi cette voie et j’ai sorti mon fils endormi de son berceau et l’ai emmené dans ma chambre avec moi au moment d’aller dormir la nuit. Mon fils s’est blotti contre moi et a dormi si doucement que je me suis trop tôt égaré pour être réveillé par mon fils assis dans son lit, encore endormi!

Je mis mes bras autour de lui et sentis quelque chose le tirer sur lui, essayant de le tirer de mes bras. Je le serrai plus fort et criai qu’ils ne pourraient pas l’avoir. J’ai appelé un autre de mes amis et elle a placé une bulle de protection autour de mon fils si forte que moi, qui n’ai presque aucune reconnaissance du pouvoir, pouvais le voir.

Mon fils s’est immédiatement calmé et a cessé de lutter contre moi. J’ai appelé mon mari pour qu’il rentre du travail et quelque chose a essayé de l’empêcher d’arriver. La voiture, qui est une embrayage, est mort plusieurs fois sur la route de cinq miles de la maison. Le lendemain, lorsqu’il a vérifié la voiture, il a trouvé trois tuyaux d’aspiration débranchés à l’arrière du moteur.

Ces tuyaux avaient beaucoup de mou et ne pouvaient se détacher d’eux-mêmes. Il me reste encore 16 jours à ce jour pour pouvoir bénir ma maison et la sceller des mauvais éléments du monde, mais la chambre de mon fils a été purifiée et bénie et il redevient un petit garçon heureux et en bonne santé.

Article traduit par Damien pour preuves du paranorma

une mère à Louisville.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *