Méfiez-vous des têtes de melon du Michigan

Cette légende urbaine provient de la nature sauvage de Saugatuck, dans le Michigan. Un certain nombre d’enfants ici sont malheureusement nés avec des têtes énormes et surdimensionnées.

Une famille vivait dans l’arrière-pays et aurait donné naissance à des enfants déformés. En raison de leur apparence inhabituelle, ils ont ensuite été envoyés dans le vieux Junction Insane Asylum. 

C’est là qu’un médecin psychotique a commencé à faire des expériences sur ces enfants. Différents sérums ont été injectés à ces enfants, entre autres liquides étranges directement dans la tête. Ce fou diabolique a torturé et maltraité ces pauvres enfants pour son propre plaisir diabolique. 

Alors que la soirée passait une nuit sombre et pluvieuse, les enfants élaborèrent un plan pour leur évasion. Ils ont fait équipe et ont attaqué ce docteur fou dérangé avec tout ce qu’ils avaient.

À ce stade, ils étaient affamés et mentalement instables. Les enfants ont alors commencé à se régaler de la chair très propre des docteurs fous. Finalement, les enfants ont réussi à sortir indemnes de l’établissement psychiatrique. Ils ont ensuite erré dans le désert, sans regarder derrière eux. 

Tout ce qu’ils savaient autrefois était perdu, avec leur propre esprit. Leur sens de l’humanité était presque parti. Les enfants ont fini par disperser les os du docteur fou autour d’un manoir abandonné niché dans la forêt.

Bien que la légende urbaine soit intéressante, elle remonte à la fin des années 1960, lorsqu’un groupe d’adolescents a créé la plaisanterie de l’histoire. Du moins, c’est ce que beaucoup pensent de toute façon. La nouvelle de cette histoire s’est vite répandue et les fameux «Melon Heads» ont été une nouvelle pour tous.

Certains pensent même que ces enfants existent vraiment ou qu’ils présentent une forme de variation. Les automobilistes et les promeneurs de la région ont signalé avoir vu des personnages dans la forêt au bord des routes. Ils pourraient bien être ces enfants déformés dérangés tous grandis. 

S’ils survivaient, ils devenaient sauvages et vivaient de la terre ici. De nos jours, la foule adolescente locale insiste toujours sur le fait que les Melon Head sont réels. Des observations de quelque chose autour de Wisner Road, ont été vues.

Un véritable manoir existe ici, connu sous le nom de Dorr E. Felt Mansion. La Société d’histoire du comté d’Allegan tient à mentionner que l’asile n’a jamais existé. Cependant, une prison a été installée ici, bien que temporairement. 

«Le Felt Mansion est devenu l’école préparatoire du séminaire catholique St. Augustine en 1949. Le manoir servait de chapelle et abritait des prêtres et des étudiants. En 1962, les Augustins louèrent le manoir à des religieuses au cloître augustin. En 1963, l’Ordre de Saint-Augustin construisit un séminaire sur le domaine du feutre. Cette école préparatoire contenait une chapelle et des logements pour les prêtres ainsi que pour les élèves de la 9ème à la 12ème année. »- Wikipedia

Le directeur du canton de Laketown, Al Meshkin, a confié à Holland Sentinel qu’il avait entendu les récits à l’adolescence, notant que ses amis l’avaient qualifié de «wobbleheads». 

La légende de ceci vit autour de ces parties. Les touristes qui fréquentent la région ont posé des questions sur cette étrange histoire et ils le feront probablement à l’avenir.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

(Source: Destination étrange )

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *