/script>

La « Frank Box » : un téléphone pour les esprits? (vidéos)

Une boîte à fantômes provoque des ondulations dans le monde paranormal. La controversée Frank Box fournit des sons bruts que les esprits utilisent prétendument pour communiquer des messages.

Comment la Frank Box a-t-elle émergé? En 2000, son créateur, Frank Sumption, a essayé d’utiliser le bruit blanc conventionnel pour capturer des phénomènes de voix électroniques (PVE), mais a découvert que cette méthode présentait des inconvénients.

En 2002, Frank a eu l’idée d’une radio à réglage de tension, c’est-à-dire une boîte avec une chambre d’écho pour l’audio.

La boîte à fantômes de Frank a attiré l’attention du monde entier lorsqu’elle a été présentée dans un épisode de la populaire série Paranormal State.

Comment fonctionne la Frank Box?

Tout comme une radio cassée, la Frank Box (également appelée Frank’s Box) analyse les fréquences radio qui produisent un bruit aléatoire. On pense que les esprits utilisent la chambre d’écho, exploitant les sons aléatoires pour créer des messages pour les humains.

Les défenseurs estiment que le son brut, comme celui produit par une radio avec une syntonisation sur toute la bande, peut être utilisé par les morts pour communiquer. Il est donc postulé que Frank’s Box canalise en réalité les esprits qui remodulent le son en mots discernables.

«Je viens de balayer le réglage, qui produit des fragments de parole, de musique et de bruit, également appelés sons bruts, similaires à EVPmaker. Les entités utilisent l’audio brut pour faire entendre leur voix », explique Sumption. «Le balayage peut être effectué à la main, ou au hasard, ou au balayage électronique linéaire.»

Selon Frank, la technique avait été réalisée en Europe dans les années 1980. Il a automatisé le processus en mettant en œuvre son idée de balayer les modules de syntoniseur à partir de radios automobiles. Ses idées ont pris forme lorsque Bill Chapel est sorti avec la boîte à hack et l’émergence d’EVPmaker, un programme informatique qui a inspiré les boîtes.

«Science» derrière la boîte à fantômes

La «science» derrière un dispositif à boîtier fantôme est qu’il génère une tension aléatoire à partir d’un transistor qui se règle sur une fréquence de la bande AM. Le signal est filtré, puis amplifié et transmis via un haut-parleur.

– Le boîtier pourrait servir de générateur de bruit que les entités utilisent pour communiquer, en exploitant les fréquences audio pour envoyer des messages.

– Les esprits influencent le générateur de tension aléatoire (RVG) manipulant les voix existantes lors d’émissions radio.

Avec l’émergence d’un nombre croissant de dispositifs d’enregistrement électronique, des EVP inexplicables sont entendus et enregistrés depuis des décennies. Alors que les sceptiques signalent des bruits de saignements ou aléatoires interprétés par des auditeurs avides de notions préconçues sur l’au-delà, de nombreuses études de EVP ont démontré qu’il se passait effectivement quelque chose.

La communication instrumentale transdimensionnelle (ITC) est en fait un terme inventé pour décrire l’utilisation de dispositifs électroniques pour faciliter la communication avec l’au-delà.

La boîte fantôme ou Frank Box va encore plus loin dans la matière, car elle est conçue dans le seul but de communiquer avec des entités non humaines et de capturer leurs messages.

The Frank Box: Contact avec les morts?

Les critiques affirment que les messages produits via les Frank Box ne sont rien d’autre que des croyants «qui découvrent des schémas significatifs dans un bruit dénué de sens, plutôt qu’un contact réel avec des entités / esprits.

Sumption répond aux critiques: «La seule façon de le juger est par le contenu. Vous êtes appelé par votre nom. ils disent souvent l’expression «boîte à fantômes»; ils mentionnent des choses que vous entendrez et verrez dans un avenir très proche. « 

Il ajoute: « Les radiodiffuseurs ne seront pas là dès que je ferai une vidéo test donnant des messages et des commentaires personnels, clairs et significatifs, dès que la caméra commencera à enregistrer … Donnez aux entités un moyen de faire entendre leur voix et elles parleront. »

Quelles que soient les causes des EVP produits via les Frank Box, ces ghost boxes ont contribué à l’exploration du paranormal et évoquent la possibilité d’un véritable contact avec les morts.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source et crédits : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *