Les fantômes du RMS Queen Mary

Il est fort probable que même si vous n’avez aucun intérêt pour l’océan ou les paquebots, vous avez entendu parler du RMS Queen Mary. Elle était la plus grandiose des grands vieux paquebots, avec une carrière de plus de trente ans, de 1936 à 1967.

Le Mary a vu l’action comme un navire de troupes pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle transportait des centaines de milliers de soldats et de passagers payants dans le monde entier. Elle a eu sa part des accidents, des collisions et des décès dans son service long et illustre.

Aujourd’hui, la grande vieille reine est un hôtel / musée populaire amarré en permanence à Long Beach, en Californie. Cependant, en plus des innombrables invités qui paient pour une nuit à bord, le Queen Mary abrite de nombreux fantômes et esprits et il semble que tous ne reposent pas en paix.

La place la plus hantée à bord du Queen Mary semble être sa piscine. Cette zone est vraiment moche avec des fantômes et personne ne sait vraiment pourquoi. Des traces de pas mouillées sont mystérieusement apparues autour de la piscine, des invités spectraux ont été repérés sur le point de plonger tête la première dans la piscine désormais à sec.

Avant que quiconque puisse agir pour les arrêter, les fantômes disparaissent ou disparaissent. Le rire des enfants a également été entendu. Serait-ce simplement un résidu fantôme des nombreux passagers heureux qui ont aimé utiliser la piscine autrefois? Une photographie fantomatique qui se répète sans cesse?

La porte étanche numéro 13 est un autre lieu hanté célèbre de la reine Mary. Il s’agit d’une des centaines de lourdes portes en acier conçues pour se fermer si la reine Mary commence à être inondée, permettant ainsi à l’équipage de contenir l’eau dans une zone sans que le navire ne soit perdu.

RMS Queen Mary

Les portes peuvent être fermées par un interrupteur sur le pont ou manuellement par l’équipage. Les portes peuvent cependant être très dangereuses. Une cloche sonne si les portes doivent être fermées. Cela donne quelques minutes d’avertissement pour dégager la zone. Les portes commencent à se fermer très lentement avant de laisser tomber les deux derniers pieds et de former un joint étanche.

Un jeu populaire, mais dangereux, parmi le jeune équipage de la salle des machines de Mary consistait à jouer au poulet avec les portes. Ils se défiaient de sauter par la porte avant qu’elle ne soit complètement fermée. Ce jeu stupide a conduit à une mort tragique. John Pedder, 18 ans, a été violemment écrasé par la porte alors qu’il était un peu trop lent.

Son esprit n’est définitivement pas en repos. Beaucoup ont vu et entendu son esprit hanter la salle des machines, en particulier Shaft Alley. Il semble être particulièrement intéressé par les jeunes filles à bord. Certains ont signalé le sentir le toucher ou sentir son souffle chaud sur leur cou. À l’inverse, Pedder semble ignorer les visiteurs masculins.

La reine Mary a eu beaucoup de capitaines au cours de sa longue carrière. Le dernier maître à la représenter s’appelait le capitaine John Treasure Jones, qui l’avait dirigée pendant deux ans. C’est lui qui a remis son navire à Long Beach pour devenir l’hôtel et le musée qu’elle est aujourd’hui. Si les histoires sont vraies, il semble que le bon capitaine a toujours le pont. Littéralement.

Le pont Queen Mary’s est situé en avant sur le pont de commande, offrant une vue imprenable sur l’océan au-delà. Certains visiteurs et membres du personnel de l’hôtel se sont souvenus d’être entrés sur le pont et d’avoir été surpris de voir un équipage gérer leurs stations, diriger la barre du navire ou assurer la surveillance.

Les visiteurs ont souvent posé des questions sur les acteurs mettant en scène un spectacle sur le pont. Ils sont surpris d’apprendre qu’un tel spectacle n’a pas eu lieu. Certains ont même mentionné avoir vu un officier en grand uniforme arpenter le pont ou se tenir sur les ailes du pont, regardant l’océan. On pense que c’est le fantôme du capitaine Jones lui-même, toujours aux commandes de «son» navire.

Bateau fantôme

Un autre endroit où le capitaine Jones a été vu et entendu est la boîte à hélices. Lorsque la reine Mary a été transformée en musée, deux de ses trois vis ont été retirées. Un boîtier étanche a été placé autour de la vis restante et un grand trou a été percé dans la coque pour permettre aux invités de jeter un regard noir sur cette hélice massive.

Cela rend effectivement la Mary indigne de navigabilité. Elle ne naviguera plus jamais. Le capitaine Jones a été vu et entendu dans cette zone, déplorant ce qui a été infligé à son navire.

Le sous-officier William Stark aurait également hanté le navire. Stark avait demandé à un steward de trouver une bouteille de gin qu’il pourrait partager avec d’autres officiers. L’intendant a trouvé une bouteille dans une autre cabine, ignorant que le gin avait déjà été saoul et que la bouteille avait été remplie avec un puissant solvant de nettoyage.

Les deux autres officiers ont remarqué que leur boisson n’était pas du gin, mais il était trop tard pour le pauvre M. Stark. Il est mort le jour suivant. Son fantôme aurait erré sur le navire à la recherche d’une bouteille de gin.

On dit que Winston Churchill lui-même hante la reine Mary. Alors qu’il était Premier ministre de Grande-Bretagne pendant la Seconde Guerre mondiale, le vieux Winston voyageait souvent à bord du Queen Mary, sous le pseudonyme de colonel Warden.

C’est de sa suite sur le pont M que Churchill a signé les ordres engageant les troupes britanniques au Jour J. Il savait qu’il envoyait des centaines de jeunes hommes à la mort. Churchill avait agonisé dans sa décision et ces émotions fortes planaient toujours dans cette pièce.

L’odeur de la fumée de cigare a été signalée et des bruits de pas et de marmonnements ont été entendus. La même odeur de fumée de cigare a également été signalée dans le restaurant du Sir Winston. Churchill est-il toujours à bord de la reine?

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le Queen Mary fut enrôlé dans la Royal Navy en tant que navire de troupes. Elle a consciencieusement transporté des milliers de soldats américains et britanniques à partir des lignes de front. La plupart de ces voyages se sont déroulés sans incident. Mais pas tous.

RMS Queen Mary aujourd'hui
RMS Queen Mary aujourd’hui

Le 2 octobre 1942, le Queen Mary voyageait sous escorte. Le navire de ligne devait «zigzaguer», c’est-à-dire faire des changements de parcours aléatoires afin de frustrer les équipages de sous-marins qui tentaient de l’attaquer. après tout, il est plus difficile de toucher une cible en mouvement.

Le HMS Curacoa, un croiseur léger, s’est trop rapproché du Queen Mary au cours de l’une de ces manœuvres en zig-zag et a été écrasé par l’énorme paquebot. Elle s’est cassée en deux et a coulé presque immédiatement. Craignant que si elle s’arrêtait pour sauver des survivants, elle serait attaquée par des sous-marins allemands, le Queen Mary s’échappa.

Plus de trois cents hommes à bord du Curacoa ont été tués dans l’accident. À ce jour, le son du métal, de l’eau qui coule et des cris d’hommes terrifiés ont été entendus dans cette région. Un résidu hanté par ces terribles incidents.

La reine Marie est-elle hantée? Est-ce que les fantômes de ceux qui ont servi et voyagé à son bord habitent encore à bord de cette grande vieille dame de la mer? Peut-être. La seule façon de le savoir est de réserver une chambre à bord de ce beau navire et de garder les yeux et les oreilles grands ouverts. Peut-être que les fantômes de la reine Marie se feront connaître…

… Et peut-être que si vous avez de la chance, le capitaine Jones lui-même peut sembler vous accueillir à bord de son plus beau navire…

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Par Eric Morang, source: Ghosts, le paranormal, mythes et légendes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *