Mystère non résolu : étui de masque en plomb

L’affaire du masque en plomb est assombrie de mystère et de controverse. Le cas étrange concerne la mort de deux individus, tous deux réparateurs de télévision, dont les corps ont été découverts à Niteroi.

Manoel Pereira et Miguel Jose Viana ont été retrouvés morts sur la colline de Vintem par un garçon qui faisait voler son cerf-volant autour de la zone en août 1966. Ils étaient couchés côte à côte et ils étaient élégamment vêtus. Le garçon a immédiatement alerté la police sur sa découverte. Lorsque les enquêteurs sont arrivés sur les lieux du crime, ils ont découvert quelques anomalies sur les lieux.

Pour commencer, il semblait plutôt inhabituel qu’il n’y ait aucune preuve de lutte ou de violence sur les lieux. Les corps n’avaient aucune blessure visible suggérant qu’ils s’étaient battus avec leur assaillant avant leur mort.

De plus, le lieu où les corps ont été retrouvés ne semble pas avoir été dérangé. Pour les enquêteurs, il semblait que les deux hommes étaient couchés là et étaient morts.

Le fait que les deux hommes portaient un imperméable imperméable par-dessus leur costume était un autre aspect de l’affaire qui semblait un peu déréglé. Les costumes qu’ils portaient étaient identiques. Un paquet contenant deux serviettes était à côté de la scène du crime ainsi qu’une bouteille d’eau vide.

Masque en plomb

L’aspect le plus étrange de l’affaire était que les deux hommes portaient un masque en plomb sur le visage. Les masques en plomb n’ont pas de trous pour les yeux et sont principalement utilisés pour protéger les individus contre les radiations. Un cahier a également été trouvé sur les lieux. Dans le cahier, il y avait ce qui semblait être un calendrier cryptique.

«16 h 30 soit à l’endroit déterminé. 18 h 30, la capsule avalée après effet, protège les métaux et attend le signal du masque. ”

Les enquêteurs recherchent immédiatement plus de détails sur les deux et sur la manière dont ils pourraient être morts dans des circonstances aussi étranges. Selon des membres de la famille des deux électriciens décédés, Manoel et Miguel les avaient informés trois jours auparavant qu’ils se rendraient à Niteroi pour acheter de l’équipement et une voiture.

Les deux se sont dirigés vers Niteroï de Campos en bus. Quand ils sont arrivés à destination, ils ont acheté les imperméables et l’ensemble de serviettes. Ils se sont également arrêtés dans un bar pour acheter une bouteille d’eau.

Un témoin au bar a informé les enquêteurs que Viana agissait de manière très étrange et qu’il continuait de regarder sa montre. Cela suggérait que les deux avaient un endroit très important et il semblait que le temps était compté.

Étonnamment, les analyses de toxicologie n’ont jamais été effectuées sur les corps. C’est soi-disant parce que le bureau du coroner était trop plein. Au moment où les corps ont été pris en charge, ils ont été gravement décomposés afin que suffisamment de tests ne puissent être effectués.

Etui de masque en plomb

Si les tests avaient été effectués à temps, comme c’est la norme dans de tels cas, les enquêteurs auraient pu déterminer si les deux avaient bien ingéré ladite capsule, comme indiqué dans le mystérieux cahier. En outre, ils auraient pu déterminer si les toxines contenues dans la capsule étaient la cause de la mort des deux réparateurs.

Plusieurs questions se sont posées à propos du cas qui est resté non résolu au cours des années. La police n’a pas encore été en mesure de déterminer s’il s’agissait d’un double meurtre ou d’un suicide dans une secte. Comme il n’existe aucune preuve concrète de l’une ou l’autre des deux méthodes, de nombreuses théories ont été avancées pour expliquer les morts et les circonstances mystérieuses qui les entourent.

Certaines personnes pensent que les deux hommes ont été attirés sur les lieux par un inconnu qui les a ensuite tués. Ces personnes soutiennent que la partie inconnue a dicté la note et que c’est pourquoi la note comporte plusieurs erreurs grammaticales.

L’agresseur a agi ainsi dans le but de tirer profit de leur crédulité et de les voler. La théorie n’est pas largement acceptée, mais aucun argent n’a été trouvé sur les corps, ce qui la rend possible.

Essayer d’expliquer l’affaire a conduit à suggérer que les deux hommes étaient en réalité des voyageurs temporels. Les partisans de cette théorie suggèrent que les deux pourraient y parvenir par le biais d’un trou de ver.

Dans ce cas, les imperméables et les masques en plomb devaient être utilisés comme équipement de protection. Cependant, la théorie n’explique pas le but de la capsule.

Aucune blessure évidente n'a été découverte sur les lieux, ni plus tard à l'autopsie.
Aucune blessure évidente n’a été découverte sur les lieux, ni plus tard à l’autopsie.

La théorie la plus populaire qui tente d’expliquer l’affaire du masque de plomb est que les deux individus étaient en réalité des fanatiques d’OVNIS. Ils avaient hâte de prendre contact avec des extraterrestres. La théorie a des trous, certes, mais étonnamment, il existe des preuves à l’appui.

Les membres de la famille et les amis ont confirmé que les deux individus étaient très intéressés par les objets volants non identifiés, au point qu’ils avaient même installé un petit laboratoire pour les étudier.

De plus, l’endroit où les corps ont été retrouvés est un point chaud important pour les OVNIS. De nombreux habitants des environs auraient apparemment observé d’étranges lumières aériennes dans la région. Une résidente a affirmé avoir vu un objet volant non identifié planer au-dessus de l’endroit exact où les deux avaient été retrouvés morts. En outre, le moment où le témoin a prétendu avoir vu l’objet mystérieux correspond exactement au moment où la police pense que les deux hommes sont décédés.

Certains suggèrent que les deux techniciens avaient parcouru les 160 kilomètres parcourus en bus jusqu’à Niteroï pour se suicider et rejoindre le navire-mère après avoir pris contact avec les extraterrestres. Cependant, des preuves solides suggèrent que ce n’était pas le cas. Les victimes avaient toujours le reçu pour la bouteille d’eau qu’elles avaient achetée.

Cela indiquait qu’ils avaient l’intention de récupérer leur dépôt après le retour de la bouteille. En outre, des appareils de télévision et d’autres fournitures ont été trouvés en leur possession. Cela collabore fortement avec l’histoire qu’ils ont racontée à leurs familles au sujet de l’achat de fournitures. Il est peu probable que les deux aient pensé que ce serait leur dernier voyage.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source et crédits : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *