/script>

La vie après la mort est elle réelle? Voici le point de vue de Kubler Ross

Elisabeth Kubler Ross était une psychiatre et l’une des plus grandes expertes en matière de mort et d’après-vie. Elle a consacré sa vie à la recherche sur le processus de la mort et a fait campagne pour que les patients en phase terminale soient traités avec dignité et respect.

Elle a recueilli des données auprès de plus de 20 000 personnes ayant vécu une expérience de mort imminente afin de comprendre ce qui s’était passé après la mort. Plusieurs universités américaines lui ont décerné des diplômes honorifiques en sciences, droit, sciences humaines et théologie.

Kubler-Ross sur l’expérience mourante

Kubler-Ross a comparé la vie humaine à un papillon et le processus de la mort à la libération d’un papillon du cocon.

Elle a rassemblé des données provenant de plusieurs études de cas pour indiquer que les gens pouvaient se souvenir de la plaque d’immatriculation de la voiture qui les avait rencontrés ou d’autres détails spécifiques d’un processus de sauvetage lorsque le cerveau de la personne affectée aurait été non fonctionnel.

Elle a attribué cette connaissance à venir de la conscience de l’âme. Au cours d’une expérience de mort imminente, la personne voit le monde à travers les yeux de l’âme qui est sortie brièvement.

Elisabeth Kubler Ross
Elisabeth Kubler Ross

Trois étapes de la mort de Kubler-Ross

Kubler-Ross a indiqué que ses recherches sur des personnes ayant vécu des expériences proches de la mort comportent trois étapes. Elle a comparé le processus de la mort à celui d’un papillon émergeant d’un cocon.

Vingt mille cas de personnes dans le monde entier – qui ont tous été déclarés cliniquement morts – ont été étudiés dans le cadre de ses recherches sur l’après-vie.

La première étape est la perte du corps physique. Lorsque le corps physique est dégénéré au point qu’il ne peut pas être réparé, le papillon ou l’âme quitte le cocon ou le corps physique.

Lorsque le deuxième stade est atteint, le papillon ou l’âme est alimenté en énergie psychique. La personne décédée est à nouveau entière, dépourvue de problèmes physiques, de maladies ou de défauts.

Un projet scientifique a été réalisé avec des personnes aveugles ayant une expérience hors du corps. À leur retour dans le corps physique, leurs descriptions de couleurs, de détails relatifs aux autres personnes présentes dans la pièce, étaient exactes.

Dans la troisième étape, en présence de lumière, l’âme peut revenir sur toute sa vie et acquérir des connaissances précieuses. Ceux qui ont été déclarés cliniquement morts et ont vécu pour raconter leur histoire ne voient cette lumière qu’un instant.

Elisabeth Kubler Ross sur le concept de l’âme

Kubler-Ross a utilisé de nombreux exemples pour illustrer ses concepts. La plupart des gens savent que le son d’un sifflet est dans la fréquence audible pour les chiens, pas pour les humains.

Le fait que le son d’un chien ne soit pas audible ne signifie pas que le son n’est pas présent, mais simplement que le son a une fréquence hors de la portée de l’audition.

De même, Kubler-Ross a suggéré que l’homme moyen ne perçoive pas directement la sagesse d’une âme lorsqu’il est dans le corps physique. Cependant, une âme en progrès peut enregistrer les vibrations terrestres et comprendre les événements qui se produisent lors d’un accident en une fraction de seconde.

Qui rencontrez-vous après votre mort?

Kubler-Ross croyait que personne ne meurt seul. Selon sa théorie, après la mort, le temps et l’espace sont transcendés et l’âme libérée est capable de voyager n’importe où, rien que par la pensée et de rencontrer n’importe qui à qui l’âme voudra faire ses derniers adieux.

Selon Kubler-Ross, les personnes en attente de l’autre côté sont des membres de la famille à laquelle la personne décédée était très proche dans la vie.

Si la majeure partie de la famille vit, il est dit que la personne décédée peut être rencontrée par son ange gardien ou son guide spirituel. Elle a affirmé qu’il est prouvé que tout être humain, de la naissance à la mort, est guidé par une entité spirituelle.

Le conditionnement religieux peut jouer un rôle dans la rencontre de la personne. Par exemple, un enfant catholique peut déclarer avoir rencontré Jésus, tandis que des enfants juifs peuvent ne pas vivre la même expérience.

Au cours des 78 années de sa vie sur terre, Kubler-Ross avait écrit 20 livres; elle était associée à 16 hôpitaux; et elle a reçu plus de 47 prix et distinctions. Elle a écrit: «La mort n’est qu’un passage de cette vie à une autre existence où il n’y a plus de douleur ni d’angoisse». Elle a exhorté les gens à s’aimer et à tirer le meilleur parti de l’expérience terrestre.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source et crédits : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *