Une femme est revenue à la vie pour terrifier ses voisins 6 jours après sa mort

Une femme chinoise de 95 ans, Li Xiufeng a choqué et assommé ses voisins en 2012 en revenant à la vie et en sortant de son cercueil six jours après sa « mort ».

Li Xiufeng était sur le point de célébrer ses funérailles quand elle s’est réveillée et est sortie du cercueil, selon des experts médicaux, elle a subi une «mort artificielle».

Li Xiufeng a été retrouvée immobile et ne respirait plus dans son lit deux semaines plus tard, une voisine avait trébuché et avait été blessée à la tête chez elle, à Beiliu, dans la province du Guangxi.

Lorsque la voisine Chen Qingwang, qui l’a trouvée, n’a pas été en mesure de réveiller le retraité, ils ont craint le pire et ont pensé que la femme âgée était décédée.

«Elle ne s’est pas levée, alors je suis venue la réveiller. Malgré tous mes efforts pour l’appeler et l’appeler, elle n’a eu aucune réaction, j’ai senti que quelque chose n’allait pas, alors j’ai essayé de reprendre son souffle, et elle est partie, mais son corps n’a toujours pas froid.

Comme Mme Xiufeng vivait seule, M. Qingwang et son fils se sont préparés à son enterrement et la femme «morte» a été placée dans son cercueil qui a été gardé dans sa maison, non scellé, conformément à la tradition chinoise, afin que les amis et les parents puissent le respecter.

Mais la veille de l’enterrement, les voisins ont trouvé un cercueil vide. M. Qingwang a déclaré: «Nous étions tellement terrifiés et avons immédiatement demandé aux voisins de demander de l’aide. »

Les voisins ont frénétiquement cherché le «cadavre» manquant pour découvrir celle de 95 ans en train de cuisiner.

Elle aurait dit aux villageois: «J’ai dormi longtemps. Après mon réveil, j’avais très faim et je voulais cuisiner quelque chose à manger. J’ai longtemps poussé le couvercle pour sortir.

Un médecin de l’hôpital aurait déclaré: «Grâce à la tradition locale consistant à garer le cercueil dans la maison pendant plusieurs jours, elle a pu être sauvée.

Malgré la mort trompeuse, cependant, la même tradition chinoise laissait Mme Xiufeng sans aucun bien, car comme si être déclaré mort et enfoncé dans un cercueil ne suffisait pas, la pauvre femme se réveilla pour constater que son voisin avait détruit ou donné tous ses biens.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Par Paul Middleton, source: Ghosts, the paranormal, mythes et légendes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *