Skin Walker : Légende de la créature qui change de forme

Qu’est-ce qu’un marcheur de peau? Certains d’entre nous n’en ont peut-être jamais entendu parler. Commençons par dire qu’ils sont profondément enracinés dans la culture amérindienne. Ils sont les plus populaires dans la culture Navajo.

Un skin-walker est l’équivalent d’une sorcière. Dans la plupart des cultures, une sorcière est une femme, mais il vous sera difficile de trouver une femme qui promène la peau. Cela ne veut pas dire que vous n’en rencontrerez peut-être jamais, mais que ce sont pour la plupart des hommes.

Spooky monster in foggy forest

Le principe qui sous-tend le skin-walker est qu’il s’agit essentiellement d’un métamorphe. Ils ont des pouvoirs qui peuvent les transformer en n’importe quel animal de leur choix. Les animaux les plus couramment utilisés sont le coyote, le loup, le renard, le hibou ou le corbeau.

Ils utilisent généralement leur capacité de voyager sous forme animale; ils l’utiliseront également pour échapper à tous ceux qui pourraient les consulter. Ils doivent porter la peau de l’animal qu’ils souhaitent transformer pour devenir cet animal.

Ceux d’entre nous qui les ont vus les décriront comme étant poilus et ressemblant à l’animal dont ils ont pris la forme. On dit qu’ils portent la peau d’un vêtement semblable à un animal, d’où son nom.

En outre, on pense qu’ils peuvent lire les pensées humaines et faire des bruits d’animaux et d’humains pour vous attirer hors de la sécurité de votre maison. Des gens ont signalé qu’ils grimperaient partout dans la maison, cogneraient sur les murs, frapperaient aux portes et aux fenêtres et feraient des bruits de bébé et même résonneraient comme un être cher. Tout cela pour vous mettre à leur portée.

D’autres disent qu’ils les ont vu regarder par leurs fenêtres. Là encore, a-t-on appris, un skin-walker attaquera parfois une voiture, provoquant un accident. Ces bêtes sont rapides et très agiles, ce qui les rend impossibles à attraper.

Pouvoirs et capacités des marcheurs

– Ils sont diaboliques
– Les Amérindiens les croient, pour la plupart, masculins.
– Ils sont forts, rapides et agiles

– Si vous avez vu un skin-walker, vous le connaissez probablement sous sa forme humaine
– Ils ont acquis leurs capacités surnaturelles en assassinant un parent proche.
– Ils voyagent la nuit et profanent des choses saintes.

– Ils ont un sens de l’odorat supérieur, même sous forme humaine.
– Ils doivent porter la peau de l’animal qu’ils souhaitent devenir.
– On croit qu’en regardant dans les yeux de l’un d’eux, ils peuvent absorber votre énergie et votre puissance.

– Leurs yeux brillent comme un animal dans le noir
– Le skin-walker peut faire des bruits comme un animal ou un humain. Les bruits peuvent inclure les pleurs d’un bébé ou ceux d’un parent.
– Dans le mythe Navajo, le seul moyen de tuer un marcheur est d’utiliser une balle plongée dans la cendre blanche. d’autres pensent qu’un marcheur peut être tué en prononçant son vrai nom.

Que sait-on d’autre?

Si, pour une raison quelconque, vous pouvez blesser le marcheur, vous pouvez trouver un membre de votre famille ou un voisin ayant les mêmes blessures. Parfois, il est possible de retrouver un marcheur, souvent le traqueur le connaîtra.

Quoi que vous fassiez, ne regardez pas dans les yeux de l’un de ces gars. Ils peuvent vous paralyser; absorbez-vous dans votre corps, en prenant votre énergie et votre peur pour les rendre encore plus forts.

Ce sont des sorcières très puissantes qui peuvent contrôler votre esprit. Ils peuvent vous faire faire des choses à vous-même, comme se blesser ou causer la mort. Ils ont la capacité d’aller plus loin et de courir plus vite qu’une voiture et de sauter par-dessus et de sortir des falaises sans se blesser.

Les skin-walkers ne sont pas seulement pour les Navajo, mais beaucoup de tribus amérindiennes ont ces histoires. Les Amérindiens croient que le marcheur de la peau ne les dérangera que, mais quelques histoires ont fait surface lorsque des familles caucasiennes ont été attaquées par une personne.

Le skin-walker est généralement associé au peuple Navajo, mais d’autres ont des traditions similaires. Dans la tradition nordique, un skin-walker était une personne capable de voyager spirituellement sous la forme d’un animal pour apprendre des secrets.

Skinwalker

Le fait de porter une peau d’animal a permis d’acquérir d’autres attributs de l’animal. Le meilleur exemple connu est le guerrier ber sarkur ou chemise d’ours qui prendrait la force, l’endurance et la rage au combat d’un ours. Ber sarkur est à l’origine du mot berserker.

Toujours selon la mythologie nordique, le héros nordique Sigmund et son fils Sinfiolti se sont promenés quelques instants après avoir découvert deux peaux de loups magiques. L’histoire raconte comment ils ont été vaincus par l’instinct animal du loup et ont commencé à se battre pour la viande. Le couple a décidé de brûler les peaux après que Sigmund ait presque tué son fils.

Le loup-garou est une autre tradition familière. La principale caractéristique du loup-garou, ou lycanthrope, est sa capacité à se transformer en loup ou en une créature anthropomorphe ressemblant à un loup.

Qu’il s’agisse d’une malédiction ou d’une atteinte délibérée, la transformation est généralement associée à l’apparition d’une pleine lune. Un attribut bien connu des loups-garous, leur vulnérabilité uniquement aux armes en argent, est directement dérivé de la fiction moderne.

Quelle que soit la tradition, l’un des aspects du marcheur est presque universel, c’est que le marcheur est une créature diabolique. Même les traditions qui décrivent le marcheur de peau comme une bonne personne sous forme humaine, cette même personne devient une bête perverse alors qu’elle est sous forme animale.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source et crédits : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *