Étranges rencontres paranormales avec les enfants aux yeux blancs

Des rapports sur le phénomène des êtres étranges connus sous le nom de Black Eyed Kids ont été rapportés depuis des décennies et suivent généralement un certain schéma effrayant.

Les enfants, généralement deux par deux mais pas toujours, apparaissent principalement dans des zones rurales ou à faible densité de population.

Ils apparaissent généralement comme des enfants normaux venus de loin, mais une inspection plus minutieuse révélera qu’ils ont une pâleur pâle et maladive, et que leurs yeux sont des flaques noires complètement noires, sans aucun iris ni pupille discernables, semblables à ceux d’un enfant. requin. Bien que les détails des récits puissent varier, ces entités mystérieuses sont presque toujours décrites comme dégageant une intense vague d’effroi et de panique et leurs yeux auraient une certaine qualité troublante, sinistre et hypnotique.

Beaucoup d’entre vous connaissent probablement ces entités, et ils sont devenus un élément incontournable dans le monde du paranormal, mais ce que beaucoup ne réalisent peut-être pas, c’est qu’il existe une autre permutation de ce phénomène. Bien que beaucoup plus rare que les rapports de Black Eyed Kids, il existe quelques rapports de personnages mystérieux similaires qui, à la place des yeux noirs, en ont un qui sont d’un blanc pur et, même s’ils sont rares, ces comptes rendus sont tout aussi effrayants et bizarres.

L’un des reportages les plus élaborés et les plus frappants de White Eyed Kids est un reportage présenté sur le site Pararational, concernant un homme qui dit qu’en 2013, il vivait avec son frère et la petite amie de son frère dans «une assez petite ville du sud». Il affirme qu’un jour, il est allé faire un tour dans son camion vers 3 heures du matin. Le dos s’est arrêté dans une petite épicerie pour aller chercher des cigarettes, garant son véhicule au coin de la rue.

C’est au moment où il rentrait dans sa camionnette pour rentrer chez lui que l’étrange a commencé avec un tapotement à sa fenêtre. Lorsqu’il a cherché quelle était la source, il a dit qu’il y avait un jeune garçon d’environ 8 ou 9 ans qui se tenait juste derrière la vitre. L’enfant était immobile et, lorsqu’on lui a demandé ce qu’il voulait, il a simplement demandé au témoin de baisser la fenêtre. Le témoin dit:

Ma main a commencé à atteindre la manivelle, mais je me suis arrêté. Ce trou dans mon estomac commençait à me sentir mal. Je secouai la tête et demandai: «De quoi as-tu besoin, gamin?» Quelques secondes avant que le gamin ne réponde: «Monsieur, je pense que je suis perdu.» J’ai commencé à réaliser que, mis à part la bouche de ce gamin qui bouge, bougé du tout depuis frapper à ma fenêtre. Pas de changement dans l’expression du visage, rien. «Où sont tes parents?» Je compris que ma voix commençait à trembler. C’est quoi ce bordel? Je suis un ancien combattant. Je ne suis pas facilement intimidé et c’est juste un enfant. Il a dit: «Je ne les trouve pas. Pouvez-vous me conduire à la maison? S’il vous plaît, emmenez-moi à la maison. Il suffit de déverrouiller les portes et je vais entrer.

À ce stade, j’ai l’impression qu’il se passe quelque chose. Je regarde le gamin pour la première fois pour m’assurer de bien mettre mes clés dans le contact. Vérifier. J’ai jeté un coup d’œil par-dessus mon épaule droite, me demandant si ce gamin était un appât pour un vol qualifié, mais il n’y avait même pas de voiture derrière moi pendant environ un pâté de maisons, sans parler des gens qui se tenaient à proximité. Je me débrouille. Ce gamin a besoin d’aide, me suis-je dit. Alors j’ai regardé en arrière le gamin et mon sang a coulé froid. Pourquoi n’avais-je pas remarqué avant? L’enfant n’a pas d’élèves. Putain, il n’a même pas d’iris. C’est juste blanc. Pas comme s’il était aveugle, où les pupilles sont laiteuses. Putain de putain de yeux blancs. Merde. Il n’a toujours pas bougé un muscle. Puis j’ai remarqué sa peau. Pâle, presque translucide.

À ce moment-là, le témoin avait l’impression que la terreur l’avait envahi en présence de cette chose, une peur sans nom et une impression de malheur imminent le traversant, et sa main tremblante avait mis le contact. Jusque-là, le gamin était encore plutôt calme, timide et implorant, mais il s’est rendu compte que le témoin était sur le point de laisser tout son comportement amer, prenant un ton inquiétant. Le témoin explique:

Dès que cette chose devant mon camion a entendu le feu du moteur, il s’est renfrogné et a commencé à frapper à la fenêtre. Pas la lumière taper d’avant, mais difficile. «Monsieur, laissez-moi dans votre camion et ramenez-moi à la maison. C’est bon. »Je ne sais pas comment, mais je pouvais sentir sa voix plus que l’entendre, alors qu’il était difficile de comprendre ce qu’il disait auparavant. Je jetai le camion en marche et sortis de là, jetant un coup d’œil dans la vue arrière seulement une fois que j’avais dégagé un bloc complet. Le gamin avait à peine bougé et tournait la tête pour me faire face. « Qu’est-ce que tu fous, » je criais pour moi-même. Je ne pouvais rien dire d’autre. J’ai juste continué à rouler probablement à 15 km / h au-dessus de la limite, et je suis à peu près sûr d’avoir survolé deux panneaux d’arrêt.   

Ce n’est que lorsque je suis rentré dans l’allée que j’ai réalisé que je me dirigeais même vers mon domicile. J’ai mis le camion dans le parc et pris quelques respirations pour me calmer. Une fois que j’ai eu mes repères, j’ai regardé dehors et j’ai réalisé qu’il faisait noir dehors. Crépuscule tardif, presque nuit. J’ai regardé ma montre, qui lisait 7h01. Je ne me trouvais pas à plus de cinq milles de ce tabac, mais il me fallut presque deux heures et demie pour rentrer à la maison. Quand est-ce que j’ai perdu ce temps?

Il affirme s’être assis dans son camion pendant 20 minutes, tremblant, se demandant si ce gamin terrifiant l’avait suivi et était peut-être dans l’ombre, et quand il a finalement trouvé le courage de sortir et de trébucher vers sa maison, où il a verrouillé toutes les portes et patrouillé la résidence avec une arme de poing. Quand le frère et la petite amie sont rentrés à la maison, il leur a raconté ce qui s’était passé, mais ils ne l’ont pas vraiment pris au sérieux. Néanmoins, cela le dérangeait suffisamment pour qu’il ait sauté du travail le lendemain et se soit déclaré envahi par le sentiment d’être constamment surveillé. Le lendemain, il a finalement retrouvé son poste d’informaticien dans un hôpital, toujours prudent et rangeant son arme dans la boîte à gants, au cas où, et l’histoire prendrait une tournure assez étrange alors que son camion partait du garage rentrer à la maison. Il dit:

Puis j’ai vu les empreintes de mains. Deux superbes empreintes de main de la taille d’un enfant sur la porte du côté conducteur et deux sur le pare-brise. Des empreintes de mains graisseuses et méchantes. J’ai regardé autour du camion, dans l’allée du parking, rien. Alors j’ai déverrouillé le camion, je suis entré, j’ai fermé et verrouillé la porte derrière moi, puis j’ai sorti le pistolet de la boîte à gants. J’ai commencé à mettre la clé dans le contact, mais je ne me sentais pas très bien à ce sujet. Je me demandais, * ce petit enculé était partout dans mon camion. Et s’il faisait quelque chose?

Alors, je suis ressorti avec l’étui du Glock (j’avais porté l’étui, mais je ne pouvais pas amener le pistolet à l’hôpital) et j’ai ouvert le capot. Je ne suis pas vraiment un mécanicien, donc je ne savais pas exactement quoi chercher. Je suppose que je voulais m’assurer que tout avait l’air normal. Raisonnablement satisfait (de toute façon, je ne reconnais pas vraiment le sabotage d’un coup d’œil), je suis rentré dans le camion et j’ai verrouillé la porte pendant qu’elle se fermait. J’ai tourné le contact, et pas de problèmes là-bas. Une fois que je l’ai mis en prise, j’ai conduit lentement et vérifié les freins, juste pour m’assurer que la ligne de freins n’était pas foutue. Je suis bien rentré à la maison, cependant. La maison était vide, comme d’habitude. Dès que la pluie a cessé, j’ai sorti mon appareil photo à l’extérieur, dans l’espoir de prendre une photo des empreintes de mains, mais elles avaient été lavées. Bien sûr. Je commence à en avoir marre de cette merde.

Il insiste sur le fait que les seules entrées du garage de stationnement étaient gardées et que les empreintes de mains n’étaient pas là quand il était arrivé. Les véhicules semblent être des cibles populaires pour ces créatures, et un autre rapport très similaire à ce sujet a été écrit par un utilisateur de Reddit qui dit avoir eu le pinceau avec l’étrange alors qu’il se trouvait sur un parking de centre commercial ouvert 24h / 24 attendant un ami vers 22 heures. . Il affirme que lorsqu’il était assis, perdu dans ses pensées, un jeune enfant est soudainement sorti de nulle part pour tapoter sa fenêtre et demander à être conduit. Le témoin lui a demandé où se trouvaient ses parents mais le garçon a simplement répété qu’il était perdu et avait besoin d’un retour à la maison. Les choses deviennent plus pénibles à partir de là, comme le dit le témoin:

C’était vraiment bizarre. Je l’ai regardé à nouveau. Puis j’ai fait une double prise. Putain de merde, ses yeux étaient blancs. Pas seulement blanc sur les bords, mais blanc sans fin à travers tout l’œil, pas d’iris et pas d’élève, juste un mur de lumière solide. Je ne comprends vraiment pas pourquoi mais je me sentis sourire légèrement en le regardant. Puis mes pensées ont commencé à rassembler à nouveau. Ça devait être environ 3 secondes. ‘Euh, désolé, pas d’enfant, je dois y aller’ J’ai immédiatement regretté de répondre. «Mais tu dois me prendre», répondit le gamin. Je ne sais pas comment mais je pouvais sentir sa voix plus que de l’entendre. Ses mots ont commencé à résonner dans mon esprit plus longtemps que prévu. ‘Euh, pas d’enfant, je dois y aller.’ J’ai commencé à paniquer. L’enfant répondit à nouveau cette fois avec quelque chose d’indescriptible derrière sa voix. «Je suis perdu et je veux juste rentrer à la maison».   

Je ne sais pas comment, mais à ce stade, c’était comme si quelqu’un avait mis la voix des enfants sur un haut-parleur et pendant qu’il parlait, je me sentais comme si une explosion résonnait de l’intérieur de l’enfant. La force de la voix des enfants était si forte. Je me sentais très sympathique envers le gamin, presque comme si j’étais obligé de le faire. Quoi qu’il en soit, avec la dernière once de contrôle qu’il me restait, j’ai mis la voiture en marche et j’ai appuyé sur l’accélérateur. Le gamin a immédiatement crié: «Ne me prends pas avec toi! À ce stade, la voix des enfants était une mitraillette qui me tirait dessus. Je fonçai immédiatement à la sortie la plus proche dans un état de rêve et conduisis dans la nuit. Mon ami à ce stade pourrait trouver son propre chemin de retour chez lui (ce qu’il a fait plus tard). Pendant que je conduisais et sortais du parking, je pouvais encore sentir sa voix résonner en moi à un volume amplifié. La force de sa voix, c’était comme si j’avais été pris et violemment secoué par le gamin dont la voix était si claire, et mon inconscient analysait chaque nuance et inflexion de ce qu’il avait dit, comme si j’étais obligé de le faire. Il y avait tellement de force derrière cela.

Dans une similitude incroyablement étrange avec le rapport précédent, le témoin dit que lorsqu’il est rentré à son appartement, un orage inquiétant s’est déclaré et qu’il aurait remarqué une empreinte de main anormale sur sa voiture. Il explique:

Il y a eu un orage formidable et j’ai remarqué des éclairs (bien que je ne l’ai pas vu). Quand j’étais dans mon immeuble (je vis dans un complexe), j’ai ouvert une immense porte en métal pour entrer et c’était trempé. Il y avait une empreinte de main dessus. Je ne remarquai que lorsque je baissai les yeux pour tirer sur la poignée à peu près à la même hauteur qu’un petit enfant placerait leurs mains. L’empreinte à la main était blanche et, bien que toute la porte soit ruisselante d’eau, l’empreinte semblait faite de peinture récemment séchée. Je l’ai touché, j’ai levé les yeux et je l’ai senti dans ma main pour m’assurer que c’était bien de la peinture. C’était. J’ai baissé les yeux. L’empreinte de main dans les 2 secondes qui m’ont été prélevées et levées est passée de blanc à clair; de la pluie dégoulinant sur la porte. Je l’ai touché à nouveau et je l’ai ressenti. C’était de la peinture, mais maintenant complètement imbibée d’eau et beaucoup plus fluide qu’elle ne l’était auparavant, ce qui indique qu’elle était imbibée. J’ai baissé les yeux. Il avait disparu. Je mis la main là où la peinture avait été, mais ce n’était rien d’autre qu’une porte en métal derrière celle-ci. Pour une raison quelconque, j’ai regardé derrière moi. Bien sûr, il n’y avait personne. Je suis allé à l’intérieur et je suis monté à mon appartement et j’ai passé la nuit de bonne heure. Je n’ai rencontré aucun enfant aux yeux blancs depuis ni aucun être d’un type surnaturel d’ailleurs.

Ces rencontres sauvages sont remarquablement similaires et semblent avoir beaucoup en commun avec les rencontres typiques de Black Eyed Kid, telles que l’enfant s’approchant d’un témoin isolé dans un lieu isolé tel qu’une maison rurale ou une voiture la nuit, ainsi que le implorant de laisser entrer ou pour le témoin de les aider. Pour une raison quelconque, ces entités semblent être incapables d’entrer dans une maison ou un véhicule si elles ne sont pas spécifiquement invitées à le faire, et elles deviennent souvent de plus en plus agressives et malveillantes si elles sont refusées, comme dans ces comptes. Il semble toujours qu’ils ne peuvent pas forcer leur chemin sans une invitation expresse, et dans la plupart des cas, lorsque les enfants menaçants finissent par abandonner et quittent la victime, ils sont exaspérés, confus et avec le profond sentiment qu’ils viennent d’éviter un destin tragique. . La peur irrationnelle qui peut s’abattre comme une vague soudaine dans ces reportages est également un signe distinctif des rencontres de Black Eyed Kids, mais il existe également quelques différences. Dans ce cas, il y a évidemment la couleur des yeux, mais il est également fait mention inhabituelle du temps perdu dans l’un des rapports, ainsi que du harcèlement supplémentaire et des preuves laissées sous la forme d’empreintes de main après les rencontres initiales, non vraiment typique avec BEKs. Que faire de tout cela, et est-ce que cela s’est vraiment produit? ainsi que le harcèlement et les preuves supplémentaires laissés sous forme d’empreintes de mains après les rencontres initiales, ce qui n’est pas vraiment typique avec les BEK. Que faire de tout cela, et est-ce que cela s’est vraiment produit? ainsi que le harcèlement et les preuves supplémentaires laissés sous forme d’empreintes de mains après les rencontres initiales, ce qui n’est pas vraiment typique avec les BEK. Que faire de tout cela, et est-ce que cela s’est vraiment produit?

Un autre rapport intéressant, White Eyed Kid, a été rapporté sur le site Phantoms and Monsters par un témoin qui a déclaré que ce jour-là, il était sorti avec des amis qui nageaient dans un lac et sautaient d’une falaise dans l’eau, et la plupart du temps la fois où ils avaient été seuls. Cependant, à un moment donné, un autre groupe est arrivé et, avec eux, a eu le sentiment que quelque chose n’allait pas. Il explique:

Un camion est arrivé avec un grand gars maigre, peut-être 16 ans, et deux filles du même âge. C’est quand ils sont arrivés et ont commencé à sauter de la falaise aussi que je me suis inquiété. J’ai demandé à mes amis si nous pouvions commencer à faire du vélo à la maison et ils étaient «sûrs». Alors que je prenais mon vélo, je me suis retourné pour jeter un dernier regard et le gars me fixait mais j’ai remarqué qu’il n’avait que des yeux blancs. Pas de couleur, pas d’élève, rien. À l’époque, je n’avais même pas entendu parler d’enfants aux yeux blancs, alors j’ai cherché sur Google des personnes sans pupilles et rien ne s’est produit. C’était bizarre AF mais vrai.

Ceci est un peu différent des rencontres Black Eyed Kids en ce que les BEK ne sont jamais vus en train de conduire des véhicules, alors qu’ils ont généralement besoin d’un tour, et qu’ils ont également tendance à éviter d’approcher des groupes de personnes, préférant des proies solitaires. Dans un autre cas de Phantoms and Monsters, nous avons un rapport rédigé par un «K. Mitchell », qui a eu sa rencontre en 2005 au parc national Petrified Forest, dans l’état de l’Arizona. Il affirme que la route sur laquelle il se trouvait était sombre et vide, sans aucune autre voiture, et qu’au coucher du soleil, il avait garé sa voiture sur le bord de la route pour se reposer, fumer et vérifier ses cartes. Il est sorti de la voiture et c’est alors qu’il a vu quelque chose d’assez étrange au milieu de nulle part. Il dit de la série d’événements terrifiants qui se produiraient ensuite:

Je suis sorti fumer une cigarette et regarder la carte et, sorti de nulle part, il y avait un enfant qui avait peut-être 13 ans et qui portait un pull à capuche et un jean. Elle m’a demandé si je la conduirais. Je ne pouvais pas parce que j’étais bouleversé au beau milieu d’une déménagement, alors j’ai refusé, mais je lui ai proposé de la laisser utiliser mon téléphone pour qu’elle puisse appeler quelqu’un. J’ai même proposé d’attendre avec elle que quelqu’un vienne la chercher. Elle est devenue livide et m’a fait une grimace, c’est alors que j’ai remarqué les yeux, purement blancs. J’ouvris mon coffre et attrapai un sandwich et une bouteille d’eau, les posai par terre et rentrai dans ma voiture. Une semaine plus tard, j’étais à l’hôpital avec une insuffisance rénale complète, sans que les médecins sachent pourquoi cela s’était passé et qui s’est retrouvé deux fois à plat. Je n’y ai pas beaucoup réfléchi avant d’en avoir parlé à ma nana de Norvège. Elle m’a dit qu’ils étaient des précurseurs.

Ce récit est intéressant en ce qu’il peint l’entité comme un présage de mort ou de malheur, peut-être même comme sa cause, et en effet, il semble que de mauvaises choses se passentquand les gens laissent les enfants aux yeux noirs s’approcher de trop près ou les autorisent également à entrer. D’une certaine manière, plusieurs de ces récits semblent indiquer que les White Eyed Kids sont une version de leurs frères plus connus aux yeux noirs, alors existe-t-il un lien entre eux? Quelle importance ont de tels comptes et que signifient-ils? Quel lien, le cas échéant, ont-ils avec les Black Eyed Kids? En effet, que sont-ils, s’il en est? Est-ce que ce sont des démons, des fantômes, des extraterrestres ou juste des produits de l’imagination? Quelles que soient les réponses, il s’agit d’une sous-espèce intéressante de phénomènes concernant les Black Eyed Kids, et tout cela est tellement surréaliste et bizarre qu’il semble que nous ne soyons pas du tout en train de comprendre de quoi il s’agit.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source et crédits : MYSTERIOUSUNIVERSE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *