Selon John Edgar Browning, les vampires existent et vivent parmi nous

Un sondage de l’Atlanta Vampire Alliance estime qu’environ 5 000 vrais vampires pourraient vivre aux États-Unis.

John Edgar Browning, chercheur à la Louisiana State University, affirme qu’au moins 50 suceurs de sang vivent dans la ville américaine de la Nouvelle-Orléans.

Certains d’entre eux, dit-il, boivent du sang, humain ou animal, et extraient psychiquement de l’énergie de leurs victimes.

Il décrit la vraie communauté des vampires comme étant composée de dizaines de mini-groupes qui se chevauchent, rapporte dailystar.co.uk.

À travers des groupes païens et autres groupes liés à la sorcellerie et des clubs gothiques, ainsi que divers groupes païens, ils se rencontrent, a-t-il déclaré.

«Ces rassemblements sociaux comprenaient les conventions Dark Shadows et d’autres organisations de fans de films et de fiction vampire; La servitude et les événements de S & M, qui étaient fréquentés par des fétichistes du sang et d’autres personnes que de vrais vampires ont découvert être des donneurs de sang consentants.

John Edgar Browning a déclaré au Washington Post que la Nouvelle-Orléans héberge au moins 50 vrais vampires (Image: YouTube)

Il dit que les vampires qu’il a rencontrés là-bas veillent toujours à ne pas blesser leurs proies: «L’alimentation des vampires – que ce soit avec du sang ou de l’énergie psychique – est toujours consensuelle et, en règle générale, toujours saine sur le plan médical.

John continue: « Le vampire et le donneur vont chacun avoir leur sang analysé à l’avance », et dit que les vampires et leurs proies sont très prudents et utilisent des outils stériles pour extraire le sang.

Extérieurement, les vampires ne sont pas différents des gens, il est donc presque impossible de les trouver.

Il a dit que les vrais vampires ne se considèrent pas comme des monstres morts-vivants, mais ils croient vraiment qu’ils ont besoin du sang d’autres créatures vivantes pour fonctionner correctement.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source et crédits : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *