Le conte étrange des jumeaux séparés qui ont vécu la même vie

Les jumeaux ont longtemps eu des histoires d’étrangeté les entourant. Il y a un certain attrait qui a jailli d’histoires de connexions psychiques, d’expériences partagées et de vies interconnectées.

Les scientifiques sont très intéressés par de tels liens possibles entre ces jumeaux et, au cours de l’histoire, il y a eu des histoires vraiment étonnantes de jumeaux et de leur étrange synchronicité. Pourtant, de temps en temps, il existe une étrange histoire de cas de jumeaux qui réussit vraiment à susciter des spéculations et des débats, et l’un d’entre eux est sûrement celui des Jim Twins of Ohio.

En 1940, deux jumeaux sont nés dans l’Ohio et ont ensuite été adoptés à l’âge de trois semaines à peine. L’un des bébés a été adopté par la famille Lewis à Lima, dans l’Ohio, et l’autre par la famille Springer de Piqua, à 40 kilomètres de là. Dans une sorte de surveillance, les parents de chaque famille respective ont été curieusement informés qu’il y avait eu un jumeau, mais qu’il était mort à la naissance et que les garçons ont grandi sans savoir que leur autre moitié existait même. Le seul indice que quelque chose n’allait pas était lorsque Mme Lewis était au palais de justice en train de classer les documents relatifs à l’adoption et avait reçu la déclaration énigmatique d’un employé affirmant que l ‘«autre» avait également été nommé Jim. Aucune autre information n’était à venir, et elle éleva son fils avec la moindre suspicion que son frère n’était peut-être pas mort du tout, mais plutôt quelque part.

Dans les années qui ont suivi, alors que Jim Lewis avait 39 ans, cette petite allusion persistante allait finalement devenir trop difficile à supporter. Il a donc cherché à savoir si son jumeau était vraiment vivant. Après avoir fouillé et examiné des dossiers à la Cour des successions, Lewis fut en mesure de découvrir qu’il avait effectivement un jumeau vivant, également nommé James, et non seulement cela, mais qu’il vivait à une quarantaine de kilomètres. Après avoir contacté les Springers et parlé au téléphone avec son frère, les deux frères, longtemps perdus, ont finalement été réunis en larmes en 1979, où toutes les personnes présentes seraient étonnées non seulement de leur étrange ressemblance physique, étant exactement de la même taille et du même poids, ainsi que le fait qu’ils aient tous deux été nommés James, mais aussi que, dans une étrange série de coïncidences étonnantes, il semblerait qu’ils aient plus ou moins vécu la même vie.

Jim Lewis et Jim Springer

Il s’avérerait que tous les deux avaient grandi avec un chien nommé Toy, et qu’ils avaient tous deux été mariés deux fois, dans les deux cas, la première épouse s’appelant Linda et la deuxième épouse dénommée Betty, à laquelle elles quittaient souvent leur poste. il envoie des messages autour de la maison. Ils avaient tous les deux un fils, l’un s’appelait Jim Allan et l’autre, Jim Alan. Tous deux avaient suivi une formation en application de la loi et avaient occupé des postes à temps partiel dans la profession. L’un était gardien de sécurité et l’autre adjoint du shérif. avait de forts talents et affinités pour le dessin mécanique et la menuiserie. Lewis et Springer conduisaient toutes les deux une Chevrolet bleu clair. Chaque année, les deux familles partaient en vacances sur la même plage en Floride. Ils ont également fumé la même marque de cigarettes, bu la même marque de bière,

Ces incroyables similitudes entre deux jumeaux qui ne s’étaient jamais connus jusqu’à l’âge adulte étaient si choquants qu’ils ont attiré l’attention de Thomas Bouchard, Jr., psychologue à l’Université du Minnesota, qui avait participé à une étude en cours sur les jumeaux appelée L’étude de jumeaux du Minnesota. En plus des recherches sur les caractéristiques médicales et psychologiques des jumeaux, l’équipe a suivi les différences entre jumeaux identiques et jumeaux frères élevés ensemble et ceux élevés séparément, en recherchant toute similitude inexplicable pour montrer à quel point la nature et l’alimentation ont joué un rôle dans leur développement, et ainsi avec les « Jim Twins » ils avaient frappé une mine d’or. Non seulement ils présentaient des similitudes étonnantes, mais ils étaient à part le plus long de tous les jumeaux séparés connus à l’époque,

Diverses vérifications des antécédents, des tests psychologiques tels que des tests de personnalité et des tests de QI, ainsi que des entretiens avec Lewis et Springer, ont confirmé que tout cela était très réel et très étrange. Il y avait même de nouvelles similitudes découvertes que personne ne s’était rendu compte, notamment que les deux hommes avaient à peu près la même capacité de mémoire, les mêmes capacités de reconnaissance spatiale, les attitudes religieuses et morales, les traits de personnalité et même le même QI, laissant les scientifiques sidérés par la quantité de étranges similitudes. Lors de l’étude de 81 couples de jumeaux séparés à la naissance, il concordait parfaitement avec les conclusions de la génétique, ce qui montrait que la génétique semblait avoir une plus grande influence sur la capacité mentale et la personnalité qu’on ne l’avait imaginé auparavant. était si prononcé et au-delà de la norme,

Il n’ya pas beaucoup de compréhension sur ce qui pourrait se passer ici, et les diverses coïncidences et liens étranges avec le cas des Jim Twins et d’autres cas similaires ne sont pas entièrement compris. Que se passe-t-il ici avec ces deux et d’autres comme eux? Quelles forces les connectent et les rendent si similaires bien qu’ils ne se soient jamais rencontrés? Y a-t-il des choses au-delà de notre compréhension que nous devons encore comprendre ou s’agit-il d’un hasard? Quoi que vous pensiez personnellement, le cas étrange des Jim Twins reste l’un des cas les plus fascinants et les plus étranges de jumeaux identiques séparés, et ne sera probablement pas entièrement compris avant un certain temps.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source et crédits : MYSTERIOUSUNIVERSE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *