L’étrange affaire de la sorcière gouvernante d’Italie

Cela a commencé assez innocemment. Tout a commencé comme une charmante aventure pour Carole Compton, âgée de 20 ans en Écosse.

Dans son Écosse natale, elle a rencontré et est tombée amoureuse d’un Italien, Marco Vitulano, qu’elle a rencontré. Il travaillait comme serveur au Turnberry Hotel d’Ayre. Elle a été complètement effondrée. . Pris dans sa romance éclair, quand il est rentré dans son pays pour le service militaire obligatoire et l’a invitée à venir vivre en Italie à côté de lui, elle était immédiatement prête à tout laisser tomber et à laisser toute sa vie en Écosse. Alors qu’elle s’apprêtait à s’installer dans ce pays exotique pour être avec son amant, c’était un rêve de conte de fées qui se réalisait, mais malheureusement pour lui, cela finirait par se transformer en cauchemar et en un conte assez étrange de croyances archaïques, de magie noire. , démons.

Compton est arrivé en Italie en 1982 et a commencé à chercher du travail pour subvenir à ses besoins dans cette nouvelle aventure de la vie. Elle le trouverait en tant que nourrice résidante, travaillant au domicile de la riche famille Ricci à Rome, s’occupant du fils de la famille très occupée, âgée de 2 ans, et gérant la maison lors de leurs fréquents déplacements professionnels. Au début, tout se passait plutôt bien, mais quelques jours plus tard, la situation devenait étrange lorsqu’un tableau religieux venait de tomber du mur et de s’écraser aux pieds de Compton, ce qui a été observé par la femme de ménage. Normalement, ce ne serait probablement pas une si grosse affaire, mais la femme de chambre superstitieuse et hautement religieuse a commencé à le soupçonner d’être plus qu’un accident, allant même jusqu’à informer la famille Ricci de l’incident et lui faire part de sa conviction qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas. à propos de Compton.

Carole Compton

Néanmoins, à ce stade, rien n’en est vraiment venu et Compton a en effet été invité à venir avec sa famille en vacances dans leur luxueuse maison de vacances située dans les Alpes italiennes. C’était censé être une escapade pittoresque et relaxante, mais comme ils étaient là, un incendie s’est déclaré au deuxième étage de la maison et a presque tout brûlé, réduisant à néant les projets de vacances. Quand ils sont revenus à Rome, les incendies ont fait de même, avec diverses petites flammes qui ont éclaté régulièrement autour de la maison et qui ont atteint un crescendo avec un feu consumant la chambre du fils de l’enfant et l’ayant presque tué. Alors que la servante se déchaînait contre les forces démoniaques et que tout était de la faute de Compton, la Écossaise a été renvoyée par la famille de plus en plus paranoïaque et effrayée.

Compton a repris sa recherche d’un nouveau poste de nourrice et a trouvé un emploi chez la famille Tonti chez elle, sur la pittoresque île d’Elbe, en Toscane, en Italie. Comme auparavant, les choses avaient bien commencé, mais au bout de quelques jours, on s’aperçut que des peintures religieuses tomberaient des murs en présence de Compton et que d’autres accessoires religieux seraient également déplacés, jetés au sol ou même jetés à travers la pièce. quand elle était dans les environs. La grand-mère de la famille devint convaincue que Compton était une sorcière, ce qui ne fit que rendre l’activité paranormale encore plus intense, avec des meubles en mouvement, des perturbations électriques à toute heure et des bruits de battement et de grattement anormaux sur les murs la nuit même que Compton prétendre avoir entendu. En outre, des objets religieux tels que des crucifix ont commencé à être trouvés courbés, brisés.

Comme dans le cas du Riccis, des incendies ont éclaté autour de la maison, qui ont abouti à un incendie qui a brûlé le berceau de la fille de la famille âgée de 3 ans, heureusement sans l’enfant. La famille effrayée était maintenant convaincue que Compton était dotée de pouvoirs démoniaques et la police a été appelée pour arrêter la « sorcière ». Les autorités ont associé le feu de Tonti aux incendies de Ricci. Carole Compton a ensuite été arrêtée et soupçonnée d’être soupçonnée d’incendie criminel et de tentative meurtre, même si les médias ont vite fait de prétendre que Compton était le «sorcier nourrice» et disposait de pouvoirs surnaturels, transformant le tout en un véritable cirque médiatique. À travers tout cela, Compton a catégoriquement nié tout acte répréhensible et a fermement rejeté toute suggestion selon laquelle elle serait une sorcière.

Carole Compton, la «Nanny Witch» (la «nounou sorcière»), a rapidement fait les manchettes dans le monde entier, alors que la femme languissait en prison pendant seize mois entiers pour attendre son procès sans même être accusée. Lorsque le procès a eu lieu, c’était à tous les égards le spectacle anormal que la nouvelle avait annoncé.

Compton a été amenée dans la salle d’audience dans une cage de fer verrouillée sur l’insistance de réclamations effrayantes affirmant que c’était le seul moyen de contenir ses pouvoirs ténébreux. et des amulettes exposées par des spectateurs paniqués et des employés de la cour. À une occasion pendant le spectacle, une guérisseuse folle nommée, Chiara Lobina, s’est précipitée pour tenter de réaliser un exorcisme et a été expulsée de force de la salle d’audience, et toute la scène était une farce,

Bien qu’elle ait été déclarée innocente de tentative de meurtre, Compton a été reconnue coupable de deux chefs d’incendie criminel, bien qu’aucun témoin ne l’ait jamais vue physiquement allumer un feu, il n’y avait pas de preuve ni de motif établi. Les témoignages des experts manquaient également, car ils qualifiaient simplement les incendies «d’anormaux» et ne fournissaient aucune preuve de la manière dont Compton les avait peut-être allumés. Elle a néanmoins été condamnée à deux ans et demi de prison, ce qui était considéré comme une peine purgée et elle était libre de partir. L’affaire a fait l’objet d’un examen approfondi et a mis beaucoup de pression sur le système juridique italien en général à cette époque, qualifié de véritable procès pour sorcières des temps modernes, bien que les accusations officielles effectives ne soient pas techniquement fondées sur des actes de sorcellerie. Il a également mis en évidence à quel point la superstition et le folklore étaient toujours ancrés dans le pays, montrant que même à l’époque moderne, ces croyances en la magie noire et les sorcières étaient encore bien vivantes. Compton elle-même retournerait en Écosse et essaierait de tout laisser derrière elle, finissant par écrire un livre sur ses expériences intituléSuperstition: L’histoire vraie de la nounou qu’on appelle une sorcière .

Compton en procès

Depuis lors, l’affaire est restée une énigme et fait toujours l’objet de discussions, principalement sur ce qui s’est réellement passé. Indépendamment de l’innocence de Compton, il nous reste toujours le fait que les incendies inexpliqués se sont réellement produits quand elle travaillait pour ces familles, et certaines personnes affirment qu’il y avait d’étranges bruits anormaux et des objets en mouvement, y compris Compton. Les idées sur les origines de ces mystères vont du banal au plus bizarre.

L’explication la plus rationnelle est que les incendies ont été causés par un câblage défectueux ou même par des mégots de cigarettes mal éteints. Pourtant, pourquoi s’est-il produit quand Compton était là? Compton elle-même a proposé une explication plus paranormale, lorsqu’elle a écrit dans son livre qu’elle croyait qu’il s’agissait d’une activité poltergeiste, ce qui expliquerait les incendies, les objets en mouvement et même pourquoi l’intensité des épisodes semblait s’intensifier à mesure que l’atmosphère devenait plus paniquée. . Cette idée de poltergeists étant la cause a été soutenue par le parapsychologue anglais Guy Lyon Playfair, qui a pensé que cela expliquait parfaitement le phénomène. Une autre idée encore est qu’il s’agissait d’une capacité latente de pyrokinésie, ou capacité à déclencher mentalement des incendies, ce qui aurait pu se manifester à Compton en raison du stress d’être dans un nouvel environnement. Était-ce des fantômes.

Article traduit par DAmien pour preuves du paranormal

Source et crédits : MYSTERIOUSUNIVERSE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *