L’histoire bizarre d’Eugène, la momie de Sabina

Le soir du 9 juin 1929, un visiteur est venu dans la petite ville de Sabina, Ohio. Il était clairement malade, voûté et pouvait à peine marcher, mais il a réussi à hocher la tête et à saluer ceux qu’il rencontrait.

Une fois qu’il a entravé son chemin vers la périphérie de la ville, il a décidé qu’il ne pouvait plus continuer et, par conséquent, a rampé dans un fossé et est mort.

Quand un fermier a trouvé le corps le lendemain, le directeur des funérailles local, M. Littleton, a été convoqué et le cadavre a été emmené dans son salon pour être embaumé et attendre d’être identifié.

Le seul indice de l’identité de l’étranger était une adresse de Cincinnati trouvée griffonnée sur un morceau de papier dans sa poche qui, après enquête, s’est avéré être un terrain vague.

Ainsi, «Eugene», comme M. Littleton a commencé à l’appeler, est resté exposé au salon funéraire dans l’espoir que quelqu’un finirait par reconnaître et réclamer son corps.

Peu de temps après, un mot a commencé à circuler sur l’exposition inhabituelle de la minuscule chapelle funéraire de Sabina, Ohio et «Eugene» est devenu une sensation incontournable.

Au cours des 35 années où il a été exposé, environ 1,5 million de personnes ont tenu à s’arrêter pour saluer l’homme momifié lors de leurs voyages entre Columbus et Cincinnati.

En 1946, «Eugene» avait atteint un tel niveau de popularité que M. Littleton a cédé aux demandes de ses fans adorateurs et a même emmené le mec en tournée, époustouflant les foules au Circleville Pumpkin Show et au Ripley Farmer’s Festival.

De temps en temps, «Eugene» se retrouvait également le gage des farces du secondaire et du collège, apparaissant dans toutes sortes d’endroits inattendus. En 1964, un homme sage est allé trop loin quand il a pensé qu’il serait drôle de faire peur aux étudiants ici à Columbus en laissant «Eugene» calé sur un banc au campus de l’OSU.

Après cela, il a été décidé que les choses devenaient incontrôlables et la mystérieuse momie a reçu un court service respectable avant d’être enterrée dans le cimetière de la ville.

Bien qu’ils soient enterrés depuis plus de 60 ans, les gens s’arrêtent toujours pour rendre hommage à la tombe de cet homme inhabituel.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal // Tous droits réservés

Source: Booze & Boos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *