Le pont hanté de Ridge Avenue Bridge à Dayton

L’une des histoires de fantômes les plus répandues dans l’Ohio est celle du pont hanté. Presque tous les comtés de l’État ont au moins un pont légendaire où les adolescents vont faire la fête qui, par coïncidence, abrite également un spectre ou deux.

Alors que les jeunes aux hormones addictives peuvent être tentés d’utiliser des histoires de fantômes et de tueurs fous comme un moyen de se blottir et de se bécoter, une âme plus aguerrie notera que c’est la romance et ses sous-produits qui ont donné à ces structures leur réputation effrayante dans le premier endroit.

Un exemple typique est le Ridge Avenue Bridge à Dayton.

L’histoire commence à la fin du printemps de 1896, lorsqu’un brillant adoptif de 23 ans du nom de Bessie Little pose les yeux sur le nouveau garçon de la ville, Albert J. Frantz. Presque immédiatement, les deux l’ont frappé.

En fait, le 17 juillet 1896, la mère de Bessie est sortie aux écuries de sa maison et a pris Bessie et Albert «dans une situation compromettante».

Furieuse, elle a exigé que les deux se marient en même temps, mais Albert l’a informée que son père ne laisserait jamais un jeune homme riche avec un avenir prometteur tel qu’il se marier avec une pauvre fille de trois ans son aînée.

Bessie Little

Après cette situation embarrassante, Albert s’est vu interdire de continuer sa romance avec Bessie.

Bien qu’Albert ne soit plus «autorisé à voir Bessie», il a rapidement été surpris en train de se faufiler hors de la chambre de Bessie. Les parents de Bessie lui donnent un ultimatum et elle a quitté la maison, emménageant dans un hôtel.

Quand Albert ne pouvait pas se permettre de payer l’hôtel avec son salaire de 5 $ par semaine, Bessie a emménagé dans une chambre dans une pension de famille sur South Jefferson Street.

Enfin capable d’exprimer librement leur amour, Bessie aurait rendez-vous avec Albert partout à Dayton. Cependant, tous ces chocs et grincements n’étaient pas sans conséquences, et Bessie est finalement tombée enceinte.

«Peut-être que maintenant le père d’Albert va consentir à notre union», pensa Bessie. Quand Albert lui a demandé de le rencontrer au Boulevard Park quelques semaines plus tard, Bessie devait être ravie, en supposant qu’Albert était sur le point de lui demander sa main en mariage.

Le 27 août, Bessie a quitté la pension à la hâte à 18 h 10, affirmant qu’elle aurait dû être partie à 6 heures. elle se rendait au Boulevard Park, près de la Cinquième Rue, pour rencontrer son amant, Albert. »

Albert J. Frantz

Le lendemain, Albert s’est présenté à la pension et a demandé Bessie. Il a affirmé ne pas l’avoir vue depuis des jours. Albert a dit à l’hôtesse de ne pas contacter la police car Bessie lui avait dit qu’elle envisageait de rentrer chez elle pour voir ses parents.

La prochaine fois que quelqu’un a vu Bessie Little, c’était le 2 septembre. C’était une chaude journée étouffante et EL Harper Jr. a décidé qu’il se rafraîchirait en plongeant dans la rivière Stillwater.

Juste au moment où il commençait à se submerger, il remarqua une chaussure de femme qui semblait être suspendue à un bâton à proximité. En y regardant de plus près, il s’est avéré que le «bâton» était en fait la jambe en décomposition de Bessie Little.

Une enquête a rapidement mené à Albert, qui a initialement affirmé que Bessie avait soudainement produit une arme à feu et s’était tirée dessus alors qu’ils traversaient le pont et qu’il avait jeté le cadavre dans l’eau par peur et confusion.

Cette histoire s’est rapidement effondrée car il serait impossible pour quelqu’un de se donner deux coups de feu mortels et il a été rapidement découvert que craindre d’avoir un enfant serait une violation de promesse et lui ferait rater 1700 $, il devait recevoir de la succession de sa mère plus tard cette année.

Albert a été reconnu coupable du meurtre de sa petite amie enceinte le 29 décembre 1896.

Le 19 novembre 1897, Albert est électrocuté à Columbus au pénitencier de l’Ohio. 500 personnes ont dû être refoulées en raison de la surpopulation dans la salle d’exécution et la pièce serait remplie de chants et de rires.

Il a été décrit comme une véritable atmosphère de fête jusqu’au début de l’exécution et le bourdonnement du courant ainsi que l’odeur des cheveux roussis ont rempli la pièce.

Le bourreau a dû administrer le courant 5 fois avant qu’Albert ne soit déclaré mort, avec ses gémissements torturés clairement entendus par toutes les personnes présentes entre chaque action de l’interrupteur.

Depuis qu’elle a été reniée par sa famille, Bessie a d’abord été enterrée dans un Potter’s Field. Ensuite, elle a été inhumée pour avoir terminé l’enquête en cours – à ce moment-là, sa tête a été coupée et conservée dans un bocal pour gagner du temps au cas où elle aurait besoin d’être déterrée à nouveau. Finalement, son corps sans tête a été enterré au cimetière de Woodlawn.


Le pont de Ridge Avenue à Dayton est réputé hanté par le fantôme de Bessie Little depuis son meurtre et sa trahison.

Le plus souvent, on la voit glisser à travers la structure, pour disparaître devant les yeux des spectateurs surpris. En outre, certains ont prétendu l’entendre crier – avec le pauvre esprit de Bessie pour toujours pris dans ce terrible moment où elle a regardé le visage de l’homme qu’elle croyait aimé la transformer d’affectueux en meurtrier.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source: Booze & Boos 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *