Panama: sept personnes retrouvées mortes après un exorcisme présumé

Les corps de sept personnes ont été retrouvés dans une fosse commune dans une zone indigène du Panama où des membres d’une secte religieuse auraient pratiqué des exorcismes, selon des responsables.

Les victimes comprenaient une femme enceinte, 32 ans, et cinq de ses enfants, âgés de 1 à 11 ans. Le sixième était un voisin, 17 ans.

Quinze autres personnes ont été libérées.

Dix personnes ont été arrêtées pour suspicion de meurtre. Les suspects et toutes les victimes appartiendraient à la communauté indigène Ngäbe-Buglé.

La tombe a été découverte après que trois villageois se sont échappés et se sont rendus dans un hôpital local le week-end dernier, a déclaré le procureur Rafael Baloyes. Ils ont ensuite alerté les autorités au sujet de plusieurs familles détenues par une secte dirigée par des autochtones.

Mercredi, la police a fait une descente dans la communauté, située dans une région de jungle dans le nord-ouest du Panama, à environ 250 km (155 miles) de la capitale Panama City.

« Ils effectuaient un rituel à l’intérieur de la structure. Dans ce rituel, il y avait des personnes détenues contre leur volonté, maltraitées », a déclaré M. Baloyes. « Tous ces rites visaient à les tuer s’ils ne se repentaient pas de leurs péchés ».

La police s'entretient avec des suspects à Ngäbe-Buglé
Légende de l’imageLes suspects et les victimes appartiendraient à la communauté indigène Ngäbe-Buglé
Capture prise de la chaîne panaméenne TVN Noticias montrant des ambulanciers paramédicaux panaméens transportant l'une des 15 personnes secourues
Légende de l’image Lesambulanciers paramédicaux évacuent l’une des 15 personnes secourues

À l’intérieur de l’église de fortune, des officiers ont trouvé une femme nue, des machettes, des couteaux et une chèvre sacrifiée rituellement, a déclaré M. Baloyes. Le site était contrôlé par une secte religieuse appelée la Nouvelle Lumière de Dieu, qui aurait opéré dans la région pendant environ trois mois.

Selon M. Baloyes, l’enlèvement et la torture ont commencé samedi dernier après que l’un des membres a affirmé avoir reçu « un message de Dieu ». Les victimes ont ensuite été enlevées de leur domicile, battues et tuées.

Les suspects, dont un mineur, devraient comparaître devant le tribunal vendredi ou samedi. L’un d’eux est le père de la femme enceinte retrouvée dans la tombe, située à environ 2 km de l’église de fortune.

Les personnes secourues ont subi des blessures corporelles et auraient inclus au moins deux femmes enceintes et certains enfants.

Qu’est-ce que l’exorcisme?

L’exorcisme est un rituel religieux ou spirituel effectué pour soi-disant guérir les personnes de possession démoniaque. Il reste controversé, en partie en raison de sa représentation dans la culture populaire et les films d’horreur.

Dans un article sur l’exorcisme pour le site Web universitaire The Conversation , Helen Hall, professeur à la Nottingham Law School, dit que la pratique « signifie libérer un lieu, une personne ou même un objet d’une certaine forme d’influence spirituelle négative ».

Les croyances et les rituels d’une description similaire « se retrouvent dans presque toutes les cultures et traditions religieuses », écrit Mme Hall, qui est également un prêtre anglican.

L’exorcisme, qui signifie «serment» en grec, est encore largement pratiqué aujourd’hui, le plus souvent dans des contextes chrétiens et islamiques. Il s’est « révélé être une caractéristique sombre mais durable de la culture catholique « , écrit Francis Young dans Une histoire de l’exorcisme dans le christianisme catholique.

En 2018, environ 250 prêtres de 50 pays ont assisté au cours annuel d’exorcisme du Vatican au milieu d’une demande croissante d’exorcismes parmi certaines des communautés catholiques du monde.

Dans l’Église catholique, les exorcismes sont exécutés par des prêtres formés qui récitent des prières et des extraits de la Bible destinés à chasser les entités démoniaques.

Catholic Online dit qu’une personne possédée peut être liée alors que le prêtre trace le signe de la croix sur eux et les arrose d’eau bénite.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source et crédits : BBC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *