Que dit la Bible sur les fantômes?

Dustin Pari avait environ 9 ans quand il dit avoir vu quelque chose qui le «pétrifiait» et changeait à jamais sa vie.

Il dit qu’il mesurait quelques pieds de haut et avait une forme humaine, seulement il était gris foncé et transparent, « comme de la vapeur, comme une station-service par temps chaud: vous pouvez en quelque sorte voir ces fumées monter », dit Pari . Et il se cachait dans l’embrasure de la porte de sa chambre dans la maison de la Nouvelle-Angleterre dans laquelle il avait grandi.

«Cela m’a vraiment intrigué. Quelle était cette chose et que faisait-elle là-bas? », Dit-il.

C’est quelque chose qu’il classerait maintenant comme une «figure d’ombre». C’est après qu’il ait passé deux décennies en tant qu’enquêteur paranormal, présenté dans les émissions de télé-réalité populaires Ghost Hunters et Ghost Hunters International .

Comme beaucoup, Pari a d’abord rencontré le domaine de l’enquête paranormale à la télévision, en regardant des émissions populaires comme Ghost Hunters, Ghost Adventures et Paranormal State .


Non seulement près d’un Américain sur cinq croit maintenant aux fantômes, mais il prétend aussi en avoir vu un, un nombre qui a doublé au cours de la dernière décennie depuis les débuts de Ghost Hunters en 2004. Selon un sondage de 2009 du Pew Forum on Religion et la vie publique. (Le sondage Pew est conservateur par rapport à d’autres enquêtant simplement sur les croyances: 48% des Américains croient aux fantômes, selon un sondage de la même année par CBS; 45%, selon un sondage réalisé plus tôt cette année par le Huffington Post.)

Plus d’un sur trois ont le sentiment d’avoir été en contact avec les morts, que ce soit par un fantôme, un psychique ou d’autres moyens. Parmi les chrétiens évangéliques blancs, ce nombre est de 20%; il est encore plus élevé chez les protestants blancs (29%), les protestants noirs (37) et les catholiques blancs (35), selon Pew.

«Il y a beaucoup de gens qui s’intéressent au (paranormal), mais ils n’ont pas l’impression de pouvoir aller voir un pasteur», explique Eric James.

James est son deuxième prénom: l’Oklahoman a grandi dans le sud du Baptist, a fréquenté une université baptiste et travaille maintenant pour une église baptiste, et il se demande quelle serait la réponse de l’église si d’autres dirigeants savaient qu’il posait ces questions, dit-il. Sa mère avait demandé une fois à un pasteur lors d’un service religieux le mercredi soir ce que la Bible avait à dire sur les fantômes. Le pasteur avait rejeté sa question.

«Si vous n’obtenez pas de réponse d’un leader chrétien, vous allez chercher ailleurs. Et où allez-vous trouver vos réponses? Probablement pas là où beaucoup de ministres veulent que vous trouviez vos réponses », dit James.

« C’est là que les gens utilisent des planches Ouija et différentes choses comme ça. »

James a trouvé ses réponses dans la Bible.

Qu’est-ce qu’un fantôme?

Il existe presque autant de théories sur ce qu’est un fantôme qu’il y a d’enquêteurs. Le plus populaire dans la culture américaine est la théorie selon laquelle les fantômes sont les esprits des humains qui sont morts, mais pas encore «traversés» au paradis ou en enfer.

D’un autre côté, la plupart des chrétiens croient que, comme l’écrit Ron Rhodes, « Quand les gens rencontrent un véritable esprit, ce n’est pas un humain mort, mais plutôt un esprit démoniaque qui a l’intention de tromper les humains vivants. »

Dans son livre La vérité derrière les fantômes, les médiums et les phénomènes psychiques , le président de Reasoning from the Scriptures Ministries pointe des versets bibliques comme 2 Corinthiens 5: 8 et Hébreux 9:27 qui suggèrent qu’après la mort, nous allons immédiatement au paradis ou en enfer, ne laissant aucune place aux âmes des défunts pour parcourir la terre. Il signale également des passages comme Deutéronome 18: 10-12a qui interdisent de communiquer avec les morts:

«Que personne ne soit trouvé parmi vous qui sacrifie son fils ou sa fille dans le feu, qui pratique la divination ou la sorcellerie, interprète des présages, se livre à la sorcellerie ou jette des sorts ou qui est médium ou spirite ou qui consulte les morts. Quiconque fait ces choses est détestable pour le Seigneur. »

Fantômes dans la Bible

La prépondérance écrasante des experts évangéliques affirme que la vision chrétienne du monde ne permet pas aux fantômes de hanter la terre.

La Bible est très claire sur deux points, sur lesquels presque toutes les dénominations sont d’accord.

Premièrement, tout esprit qui n’est pas Dieu ne doit pas être insignifiant. La Bible condamne à plusieurs reprises et fermement la recherche des morts.

Deuxièmement, et surtout, les esprits diaboliques peuvent et prennent des apparences bienveillantes. Cela peut signifier ressembler à des êtres angéliques ou, peut-être, à des êtres chers décédés. Tous les esprits doivent être testés par rapport à ce que nous savons des Écritures.

Il y a des croyants, comme James, qui pointent vers des passages bibliques qui, selon lui, permettent la possibilité de fantômes. Il pointe des versets qui suggèrent que l’âme peut «dormir» ou entrer dans un «lieu de rétention» jusqu’au Jour du Jugement, comme Apocalypse 20: 11-15 et Matthieu 26: 31-46.

Il n’est pas le premier à le suggérer: les Témoins de Jéhovah et les Adventistes du Septième Jour acceptent l’idée de «sommeil de l’âme». Ce concept théologique n’est généralement pas interprété pour permettre aux âmes de sortir, mais James dit qu’une telle interprétation pourrait laisser une petite marge de manœuvre théologique pour qu’un esprit humain puisse errer sur la terre comme un fantôme après la mort. Et il y a quelques théologiens catholiques romains qui permettent à certains des défunts de passer par une sorte de purgatoire terrestre dans lequel ils peuvent apparaître aux vivants.

Cependant, presque toutes les interprétations évangéliques prennent des versets comme 2 Corinthiens 5: 8 (« Nous sommes confiants, oui, bien heureux plutôt d’être absents du corps et d’être présents avec le Seigneur. ») Pour signifier que les âmes ne s’attardent pas après ils meurent.

Pari, pour sa part, dit qu’il ne croit pas «qu’un Dieu aimant emprisonnerait une âme ici». Il laisse cependant ouverte la possibilité que la ressemblance des corps terrestres puisse être utilisée occasionnellement par Dieu. «Je pense que le paradis n’est vraiment pas aussi loin que les gens le pensent», dit-il.

C’est la ligne prise par ceux qui pointent vers des passages bibliques comme celui de 1 Samuel 28: 7-20, dans lequel le roi Saül utilise un médium (appelé la sorcière d’Endor) pour communiquer avec l’esprit mort du prophète de Dieu Samuel. À part la Transfiguration (un cas exceptionnel dans lequel Jésus est apparu devant quelques-uns de ses disciples dans toute sa gloire avec Moïse et Élie), c’est la seule histoire biblique à présenter explicitement quelqu’un qui tente de communiquer avec les morts.

Dans ce cas, cela semble fonctionner, bien que les érudits soient divisés quant à savoir si l’esprit auquel Saul a parlé était en fait le fantôme de Samuel, une apparition démoniaque ou autre chose. Le point de vue rabbinique traditionnel est que le personnage était bien Samuel, et qu’il s’agissait d’un cas exceptionnellement rare, comme en témoigne le fait que la sorcière elle-même semble plus surprise par l’apparence de Samuel que quiconque. Les experts évangéliques modernes sont plus susceptibles d’interpréter cela comme une force complètement différente.

Tous, cependant, sont sûrs d’une chose: en essayant de communiquer avec les morts, Saul faisait quelque chose que Dieu a expressément interdit. Le but de l’histoire n’est pas d’aider les croyants à comprendre les fantômes, c’est de montrer jusqu’où Saul était tombé hors de la volonté de Dieu.

Pourquoi est-ce important?

James a publié de façon indépendante un livre plus tôt cette année, traitant de certaines de ses questions sur le paranormal, « Les fantômes sont-ils bibliques? » Ce n’est pas le dernier mot sur les fantômes, admet-il, mais il pense qu’il est important de prendre au sérieux les expériences des gens et d’apporter de la lumière à leurs questions. .

L’Église ne devrait pas avoir peur de ces questions, dit-il. Trop de gens ont peur d’être moqués ou renvoyés pour avoir évoqué le sujet au sein de l’église. Les chrétiens doivent écouter attentivement et avec amour les expériences des gens.

«Si vous croyez en Dieu et que vous croyez en Christ, rien ne peut vous nuire en termes d’un… esprit démoniaque parce que vous avez toujours le plus grand esprit, le Saint-Esprit. Vous avez l’esprit le plus puissant du monde », dit-il.

Cela ne doit cependant pas être considéré comme une invitation à chercher des ennuis. La Bible est ferme sur les esprits que nous devons et ne devons pas rechercher. Le Saint-Esprit a été envoyé pour guider les croyants, est suffisant pour tous nos besoins et est le seul Esprit avec lequel nous devrions chercher à communier.

En fait, nous avons été conçus pour communier avec Lui.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : RELEVANTMAGAZINE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *