Neuf démons notoires qui ont terrorisé le monde antique

Les conteurs racontent des histoires d’anciens démons faisant des ravages sur l’humanité depuis la nuit des temps. Au Moyen Âge, les gens étaient tellement fascinés et effrayés par ces entités surnaturelles que des livres entiers étaient consacrés à la liste des créatures démoniaques , aux domaines de la vie qu’elles ont influencés et à la façon de s’en protéger.

Lilith: démon antique, divinité noire ou déesse sexuelle?

Lilith, ange satanique. (CC BY-NC 2.0)

Lilith est l’une des plus anciennes esprits féminins connus du monde. Ses racines proviennent de l’ épopée de Gilgamesh et elle a également été décrite dans la Bible et le Talmud. Le nom de Lilith vient du mot sumérien «  lilitu  », qui signifiait un esprit du vent ou une démon femelle.

Dès le début de son existence textuelle, elle était liée à la sorcellerie sumérienne . Dans le Talmud babylonien, Lilith était décrite comme un esprit sombre avec une sexualité incontrôlable et dangereuse. Elle se serait fécondée avec du sperme masculin pour créer des centaines de démons.

Dans la tradition juive, elle est un démon notoire, mais dans certaines autres sources, elle apparaît comme la première femme créée sur Terre. Selon une légende, Dieu a formé Lilith de la même manière qu’il a créé Adam, sauf qu’à la place de la poussière pure, il a également utilisé de la saleté et des résidus.

Lilith était également connue dans la culture des Hittites, des Égyptiens, des Grecs, des Israéliens et des Romains. Plus tard, elle a migré vers le nord de l’Europe. Elle représentait le chaos, la sexualité et aurait lancé des sorts aux gens. Sa légende est également liée aux premières histoires sur les vampires .

Un cœur aussi froid que la glace? Le beau et dangereux démon des neiges japonais

Détail d'une illustration moderne de Yuki-onna.  (CC BY SA)

Détail d’une illustration moderne de Yuki-onna. ( CC BY SA)

La légende de Yuki-onna (la femme des neiges) vient des légendes japonaises. Elle fait partie de la longue liste de ce qu’on appelle les « yokai » – des créatures surnaturelles connues sous le nom de monstres, démons, esprits ou autres êtres mythiques.

On pense que Yuki-onna habite des endroits avec des montagnes enneigées où elle se nourrit de l’énergie de la vie humaine et de la nourriture régulière. Elle se nourrit de voyageurs perdus dans de fortes tempêtes de neige . Elle aspire la force de vie humaine de la bouche de ses victimes dans la sienne, les gelant solidement.

Avec une peau blanche sans âge et froide comme de la glace elle-même, Yuki-onna aurait des yeux violemment incroyablement profonds et de beaux longs cheveux noirs ou blancs. Bien que Yuki-onna puisse tomber amoureuse, se marier et vivre parmi les humains, elle ne vieillira jamais et son identité finira par être révélée.Par conséquent, la plupart des légendes disent que Yuki-onna choisit de rester près des routes de montagne et de s’attaquer aux voyageurs.

Spring Heeled Jack, le démon inaccessible de l’Angleterre victorienne

Spring Heeled Jack tel que représenté par un artiste anonyme.  (Domaine public)

Spring Heeled Jack tel que représenté par un artiste anonyme. ( Domaine public )

Il n’est pas certain que Spring Heeled Jack était un homme ou une bête. Des témoins rapportent qu’il a de longs ongles pointus qui ressemblaient presque à des griffes . Ses yeux avaient un regard fou à leur sujet que certains disaient rougeoyant alors qu’il était sur le point de frapper. Chaque fois que des citadins tentaient de l’attraper, il s’échappait facilement, courant rapidement dans les ruelles bondées, sautant par-dessus les clôtures et disparaissant dans la nuit comme s’il était un fantôme.

Le Spring Heeled Jack aurait été vu pour la première fois en 1837 et a continué pendant des décennies. En particulier, il a cherché des jeunes femmes mais les dommages qu’il a causés ont touché toutes sortes de gens ordinaires. À mesure que l’histoire de cette créature des ténèbres se répandait, ses attributs devinrent plus démoniaques. Les rapports ont indiqué qu’il avait des cornes et un bouc pointu, qu’il pouvait sauter par-dessus les toits et qu’il pouvait respirer le feu.

Malgré toute la terreur qu’il a causée, Jack a fait peu de mal, à part les informations faisant état de vêtements déchiquetés, d’hystéries et de crises cardiaques. Dans les années 1880, Spring Heeled Jack a été éclipsé par un méchant bien plus meurtrier, Jack l’Éventreur. L’héritage du diable sauteur se perpétue dans l’imagination populaire à ce jour, notamment dans le petit jouet espiègle connu sous le nom de Jack-in-the-Box.

Démasquer la véritable identité du diable de Jersey

Le Jersey Devil.  (pyro-helfier / Deviant Art)

Le Jersey Devil. (pyro-helfier / Deviant Art )

L’histoire du Jersey Devil le place au sommet de mystères crypto-zoologiques déconcertants. Il a dérouté et fasciné le public pendant des centaines d’années. La créature est souvent décrite comme un cryptide bipède volant avec des sabots, mais il existe de nombreuses opinions contraires quant à son apparence réelle.

La description courante des témoins oculaires est que cela ressemble à une créature ressemblant à un kangourou, mais avec la tête d’un cheval, des ailes de chauve-souris coriaces et de longues pattes d’oiseau, des griffes, des sabots, un visage hideux et une fourche queue. Plusieurs personnes ont même déclaré que son corps ressemblait à un alligator .

Il a été rapporté qu’il se déplaçait rapidement et a souvent été décrit comme émettant un «cri à glacer le sang». Des témoins oculaires disent qu’il sautille comme un oiseau. Il a été appelé une variété de surnoms différents tels que la mort volante, le cheval kangourou, le vol cheval, vacher et un lézard préhistorique.

Du 16 au 23 janvier 1909, l’État du New Jersey a connu un événement paranormal majeur , il a été vu en personne par des milliers de personnes, les écoles ont été fermées et les usines ont fermé temporairement par peur. Il aurait habité les Tarides des Pins du sud du New Jersey et aurait été nommé démon officiel de l’État en 1939 dans le New Jersey.

Krampus, fils de Hel: Punition du diable et de l’enfant de Noël

Krampus, le diable de Noël.  (CC BY SA 2.0)

Krampus, le diable de Noël. ( CC BY SA 2.0 )

La tradition Krampus est populaire dans des pays comme l’Allemagne, l’Autriche, la Hongrie, la Slovénie et la République tchèque. Le nom dérive du mot allemand krampen , qui signifie griffe. Il a un «visage mutilé et dérangé avec des yeux injectés de sang au sommet d’un corps noir poilu. Des cornes géantes s’enroulent de sa tête, montrant sa lignée mi-chèvre, mi-démon. »(Billock, 2015)

Selon la légende, Krampus est le fils de la déesse nordique Hel, chef de Helheim (le royaume nordique des morts). Krampus est un homologue d’autres démons de Noël tels que le Français Hans Trapp et le Néerlandais Zwarte Piet (Black Peter). Avec d’autres traditions païennes, Krampus s’est mêlé à Noël alors que le christianisme se répandait à travers l’Europe de l’Est.

Il y a environ 1 500 ans, Krampus est devenu l’homologue de Saint-Nicolas . Dans la nuit du 5 au 6 décembre, Saint Nicolas se promène, laissant de petits cadeaux dans les chaussures et les bottes d’enfants qui se sont bien comportés. Juste derrière, Krampus, qui laisse une tige dans la peau des vilains enfants. Krampus porte un paquet de bâtons de bouleau avec lequel il frappe particulièrement les mauvais enfants. Les pires contrevenants qu’il fourre dans un sac et les traîne dans son repaire où ils seront vraisemblablement mangés.

Au 12ème siècle, l’Église catholique a commencé son travail pour éradiquer ce diable païen . Les chrétiens réussirent assez bien à bannir le Krampus jusqu’à ce qu’il réapparaisse dans une crise de consommation du XIXe siècle.

Incubi et Succubi: des cauchemars écrasants et des démons affamés de sexe

Le cauchemar '(1781) de Johann Heinrich Füssli.  (Domaine public)

Le cauchemar ‘(1781) de Johann Heinrich Füssli. ( Domaine public)

Connues sous de nombreux noms à travers le monde et au fil du temps, diverses cultures ont parlé de démons semblables à des vampires qui se nourrissent de l’énergie humaine et attaquent leurs victimes la nuit. Deux des noms populaires en anglais pour ces entités sont Incubus et Succubus (pluriel Incubi et Succubi) – des démons qui attaquent leurs victimes en les pressant, souvent tout en les agressant sexuellement.

Incubus est la forme masculine du démon. Le nom de ce démon vient du latin tardif «Incubo» qui signifie « cauchemar » qui tire son origine du mot latin «incubare», pour «mentir». Cette description est bien adaptée à ce que l’Incubus fait à ses victimes – il les ment (ou les «écrase»).

Ils sont censés être très difficiles à renvoyer une fois qu’ils ont choisi une victime. Ces démons peuvent soi-disant changer de forme , de sorte que leur apparence diffère, même si on dit souvent qu’ils ressemblent à des humains. Il a été dit que les Incubi pourraient être particulièrement attrayants physiquement pour leurs victimes.

La succube (de «épouse spirituelle» ou «mentir sous») est la forme féminine d’un démon Incube. Les récits de ces démons apparaissent dans les anciens textes akkadiens, sumériens et grecs. La princesse des démons s’appelle Nahemah.

Les succubes ont souvent été décrites comme des femmes d’une beauté exceptionnelle, mais parfois avec des chauves – souris ou d’autres ailes d’animaux volants sur le dos. Comme pour les Incubi, les Succubi attaquent leurs victimes la nuit et préféreraient également des victimes à l’esprit religieux. Les Succubi recherchent les hommes endormis et les vidangeraient de leur sang, de leur respiration, de leur énergie vitale et de leur sperme – jusqu’à ce que la victime puisse mourir.

Baphomet? Le démon diabolique était-il vraiment adoré par les Templiers

Carte de tarot représentant Baphomet, détail.  (wimage72 / Fotolia)

Carte de tarot représentant Baphomet, détail. ( wimage72 / Fotolia)

La première référence connue à Baphomet remonte à une lettre écrite par un croisé français en 1098. Selon le croisé, les musulmans de Terre Sainte ont fait appel à un certain «Baphometh» avant la bataille. Il est communément admis aujourd’hui que ce nom est une corruption de Muhammad, le fondateur de l’islam. Les chrétiens européens à l’époque percevaient l’islam comme le culte de Mahomet, qu’ils considéraient comme de l’idolâtrie.

L’évolution de Baphomet se poursuit en 1307, lorsque les puissants Templiers sont supprimés en France. Certains des Templiers ont admis adorer une idole, il semble que leurs récits étaient incohérents. Par exemple, certains ont affirmé que l’idole était la tête coupée de Saint-Jean-Baptiste , tandis que d’autres ont affirmé qu’il s’agissait de la statue d’un chat à trois visages.

Ce n’est qu’en 1854 que Baphomet est devenu le personnage à tête de chèvre que nous connaissons aujourd’hui. C’est Eliphas Levi, un magicien de cérémonie français, qui a réinventé Baphomet comme une figure qu’il a appelée la «chèvre sabbatique».

Levi’s Baphomet a été adopté par le célèbre occultiste, Aleister Crowley . C’est Crowley qui a relié Baphomet à Satan et a lié cette icône à l’idée de la connaissance supprimée et du culte secret. Ainsi, en opposition à la pensée chrétienne traditionnelle, Crowley a soutenu que Satan n’était pas l’ennemi de l’humanité, mais son allié.

Les adorateurs du dieu égyptien suivaient-ils un dieu ou un démon?

Seth (Set) Gauche, et Horus.  (Niedlich, S / CC BY SA 2.0)

Seth (Set) Gauche, et Horus. (Niedlich, S / CC BY SA 2.0 )

Set (Seth) est un ancien dieu égyptien représenté avec la tête d’un animal inconnu désigné par les égyptologues comme un «animal Set». Les anciens Égyptiens croyaient que Set était le dieu du chaos, du désert, des tempêtes et des ténèbres.

Il était vénéré principalement en Haute-Égypte dès la période pré-dynastique. À l’origine, il était censé être un dieu bienveillant qui vivait dans les enfers et était responsable d’aider les morts à atteindre le ciel, bien qu’il ait ensuite été considéré comme un dieu maléfique pendant le conflit avec Horus . Les disciples d’Horus ont triomphé de ceux de Set, entraînant ainsi la diabolisation de Set.

Une autre théorie suggère que Set est devenu associé aux envahisseurs Hyksos qui ont conquis le delta du Nil et, par conséquent, au moment de la deuxième période intermédiaire, Set était devenu considéré comme une divinité malveillante. En tant que dieu du désert, Set était également considéré comme l’antithèse de tout ce qui représentait la vie.

Cependant, il n’était pas tout à fait mauvais, dans certains mythes, les dieux utilisaient la force et le pouvoir de Set pour de bon. Le plus connu d’entre eux est le rôle de Set en tant que défenseur du bateau solaire de Ra. Chaque nuit, alors que le bateau solaire faisait son voyage à travers les Enfers, Set combattait Apep , le serpent du chaos. Set est souvent représenté comme debout sur la proue du bateau solaire et lançant Apep.

Le démon choquant qui apporte la peste et dévore les bébés

Manananggal, créature mythique des Philippines.  (Domaine public)

Manananggal, créature mythique des Philippines. ( Domaine public )

Rangda incarne le pouvoir – elle est électrisante, dangereuse et d’un autre monde. Elle a les yeux saillants, de gros seins pendants et une longue langue rouge qui pend le long de son corps. Sa bouche est pleine de grosses dents et de crocs incurvés; ses ongles sont étendus à de longues griffes pointues, et sa vadrouille hirsute de cheveux gris pend le long de son dos.

Les légendes de Rangda incluent son goût pour manger des enfants ainsi que pour provoquer des maladies et de la peste . Bien qu’elle ait peut-être été une ancienne déesse, Rangda est aujourd’hui identifiée comme une méchante reine démoniaque. Cependant, Rangda est également considéré comme une force protectrice dans certaines parties de Bali.

Dans la danse Barong, une partie du drame rituel qui se concentre sur la bataille en cours entre le bien et le mal, Barong représente le bien et Rangda représente le mal. Le Barong protège les villages de la peste et de la magie malveillante , tandis que Rangda est celui qui inflige ces fléaux et ces difficultés.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Image du haut: Ancient Demons: Manananggal, créature mythique des Philippines. ( Domaine public ) Krampus, le diable de Noël. ( CC BY SA 2.0 ) Détail d’une illustration moderne de Yuki-onna. ( CC BY SA) Spring Heeled Jack tel que représenté par un artiste anonyme. ( Domaine public ) Lilith, ange d’aspect satanique. ( CC BY-NC 2.0) Le diable de Jersey. (pyro-helfier / Deviant Art )

Source : ANCIENTORIGINS.NET

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *