Hydromancie : Il capture des visage dans de l’eau (vidéo)

Au cours de cette expérience en direct sur l’eau  réalisée par Tim Wood , de nombreuses images fantômes ont été capturées par notre public en direct. Water ITC or Hydromancy (Ancient Greek ὑδρομαντεία, water-divination, from ὕδωρ, water, and μαντεία, divination) est une méthode de divination spirituelle / communication spirituelle utilisant l’eau, y compris la couleur, le reflux et le flux, ou des ondulations produites par des cailloux déposés dans une piscine.

Des images fantômes prises à la caméra?

Le jésuite MA Del Rio (1551-1608) a décrit plusieurs méthodes d’ITC de l’eau. La première méthode décrite représente un anneau suspendu par une ficelle qui est plongé dans un récipient d’eau qui a été secoué. Un jugement ou une prédiction est fait par le nombre de fois que l’anneau frappe les côtés du navire.

Une deuxième méthode consiste à jeter trois cailloux dans l’eau stagnante et à faire des observations à partir des cercles formés lorsque les objets heurtent l’eau.

La troisième méthode décrite dépendait de l’agitation de l’eau; cette coutume était répandue parmi les chrétiens orientaux pour baptiser chaque année cet élément.

Une quatrième méthode utilise les couleurs de l’eau et les figures qui y apparaissent. Le philosophe romain Marcus Terentius Varro a rapporté que de nombreux pronostics ont été faits de cette manière concernant les guerres mithradatiques lors de la conquête de la Grèce par Rome de 86 à 63 av. Il a noté que:

« … à Tralles, un garçon, regardant une image de Mercure dans l’eau, a chanté les choses qui devaient arriver dans cent soixante vers à ceux qui l’ont interrogé sur l’issue de la guerre de Mithridatic dans une consultation magique. »

Cette branche de la divination s’est avérée si précieuse qu’elle a reçu un nom distinct et de là est née la divination des fontaines dont les eaux étaient fréquemment visitées.

Pausanias (2e siècle après JC) a décrit la fontaine près d’Épidaure dédiée à Ino dans laquelle des pains ont été jetés par des fidèles espérant recevoir un oracle de la déesse. Si les pains étaient acceptés, ils coulaient dans l’eau, ce qui signifiait la bonne fortune, mais s’ils étaient rejetés de la fontaine, cela signifiait la malchance.Publicité

Une coutume des anciennes tribus germaniques était de jeter des nouveau-nés dans le Rhin. On pensait que si l’enfant avait une parentalité fallacieuse, il se noierait, mais s’il était légitime, il nagerait. Une telle coutume semble être un précurseur de la coutume du XVIIe siècle des «sorcières nageuses» peut-être liée à la loi anglo-saxonne du procès par l’eau.

Dans la cinquième méthode d’hydromancie, des mots étranges sont prononcés au-dessus d’un verre d’eau, puis des observations sont faites de son bouillonnement spontané.

Dans la sixième méthode, une goutte d’huile a été laissée tomber dans un récipient d’eau; cela a fourni un miroir à travers lequel des choses merveilleuses sont devenues visibles. Voici, a déclaré Del Rio, le Modus Fessanus.

La septième méthode de l’ITC de l’eau a été citée par Clemens Alexandrinus qui a affirmé que les femmes d’Allemagne regardaient les tourbillons et les cours des rivières pour des interprétations pronostiques. JL Vives a mentionné le fait identique dans son Commentaire sur saint Augustin.

Si vous voyez des fantômes capturés par la caméra, veuillez nous envoyer vos captures d’écran par e-mail – nous serions ravis de les voir!

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : LIVESCIFI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *