/script>

Ils photographient le visage démoniaque d’un moine au même endroit où il est mort brûlé il y a 500 ans

Alors que certaines maisons ou bâtiments peuvent sembler effrayants en raison de leur conception, d’autres ont la réputation d’être vraiment hantés. Certains de ces lieux sont entourés d’un halo de mystère, avec des légendes qui se transmettent de génération en génération depuis des siècles.

Cependant, d’autres sont beaucoup plus récents, mais ils sont imprégnés de leur passé tragique. Que ces lieux datent du XIIe ou du XXe siècle, chacun a une histoire intéressante, avec beaucoup d’observations et d’expériences vraiment effrayantes.

Et l’un de ces endroits est The Village, Mansfield, dans le comté de Nottinghamshire, en Angleterre. Construit en 1802, c’était un abattoir, une brasserie et même une discothèque, mais à l’origine c’était une ancienne grange. Sous cette grange se trouvait un tunnel menant à l’abbaye de Newstead, située à quelques kilomètres au sud de Mansfield. La légende raconte que le tunnel a été utilisé par les moines de l’abbaye pour échapper aux autorités anglaises pendant la période de dissolution des monastères qui a eu lieu entre 1536 et 1540. Les moines ont réussi à s’enfuir à travers les tunnels pour se cacher dans la grange. Quand ils les ont trouvés, les autorités ont mis le feu à la grange avec les moines à l’intérieur, les brûlant vifs. C’est sans aucun doute une histoire tragique qui s’est répétée dans les différentes abbayes d’Angleterre. Mais maintenant,

Le fantôme du moine du XVIe siècle

Tania Copeman, 41 ans, visitait le village de Mansfield, dans le Nottinghamshire, le mois dernier lorsqu’elle a estimé qu’elle devrait prendre des photos juste avant de partir. Tania et son mari Jared, 47 ans, ont été surpris de voir que l’ un des instantanés montrait un visage terrifiant de «  mauvais aspect  » qui les regardait de l’obscurité, avec des yeux blancs brillants, bien qu’il n’y ait personne d’autre présent dans ce moment.

« Je ne m’attendais vraiment à rien photographier « , a déclaré Tania, de Watton, Norfolk, au tabloïd britannique Daily Mirror ,«Mais j’ai toujours voulu aller au Village. Pendant longtemps, j’ai entendu parler de cet endroit et j’ai toujours voulu y aller. Jared et moi étions entrés dans une pièce, que nous avons découvert plus tard, c’est exactement là où l’on pense que les moines ont été brûlés vifs. Après avoir vérifié un peu dans cette pièce, sans rien trouver d’extraordinaire, j’avais une forte envie de prendre deux photos de plus. J’ai même dit à Jared quand nous allions me laisser en prendre deux de plus, et c’est alors qu’il est apparu. Mais je n’ai réalisé la présence de la figure que plus tard, lorsque j’ai vérifié mes photos. J’ai vu les deux yeux, mais à ce moment-là, je ne savais pas que c’étaient des yeux, je pensais qu’ils n’étaient que deux points blancs. Mais ensuite j’ai mieux concentré l’image et j’ai vu ce visage et j’ai dit: « Oh mon Dieu. » J’ai appelé Jared et il m’a dit tout de suite que c’était un visage. »

visage démoniaque de moine brûlé - Le visage démoniaque d'un moine est photographié au même endroit où il est mort brûlé il y a 500 ans

Comme vous pouvez le voir clairement sur l’image, il y a un visage parfaitement défini avec des oreilles, un nez et des yeux particulièrement brillants. Tania et Jared ont montré la photo effrayante à Lee Roberts, un expert des fantômes et qui les a accompagnés lors de leur visite au village. Rapidement, Roberts a vérifié les caméras de sécurité pour exclure qu’il y avait quelqu’un d’autre dans cette pièce avec eux lorsque la photo a été prise.

« J’étais ravie d’avoir quelque chose » , a expliqué Tania, une femme de ménage. «Mais alors le doute surgit dans votre esprit: pourrait-il être le reflet de quelque chose? Vous pensez constamment, et si ce n’est pas quelque chose de paranormal? Mais maintenant que nous avons été confirmés qu’il n’y avait personne d’autre là-bas, nous n’avons qu’à nous demander: qu’est-ce que c’était? Le visage a l’air brûlé. Cela me fait donc penser que j’aurais pu photographier l’un des moines qui ont brûlé à cet endroit. Je ne sais pas. Ça vous fait réfléchir, c’est quoi? Qui est-ce? Cela me donne envie d’y retourner et de faire plus de recherches. »

Pour sa part, l’enquêteur paranormal prétend avoir recréé la photo et vérifié l’endroit pour s’assurer qu’il n’y avait rien qui aurait pu former le visage fantomatique.

« J’ai un esprit très scientifique, donc la première chose que j’ai faite a été d’exclure que ce n’était pas une paréidolie, et ce ne l’était pas « , a déclaré Roberts. «Je suis préoccupé de dire que les choses sont paranormales, mais nous ne pouvons pas expliquer cela, par conséquent, c’est paranormal. Il n’y a rien à expliquer. Cela a l’air assez diabolique et démoniaque. Mais cela ne veut pas dire que c’est le cas. Cela pourrait être juste la première forme de manifestation et c’est ainsi que cela a été vu dans l’image. »

visage démoniaque brûlé - Le visage démoniaque d'un moine est photographié au même endroit où il est mort brûlé il y a 500 ans

Mais le plus étrange de tous était que Tania prétend avoir ressenti une sensation de brûlure sur son visage dans cette même pièce , avant même de lui avoir dit que les moines avaient été brûlés vifs juste à cet endroit.

«Ce qui était vraiment étrange, c’est que pendant que nous y étions, je pouvais sentir un côté de mon visage se réchauffer et je me suis éloigné. Quand j’ai tourné la tête, le devant de mon visage a commencé à chauffer. Je pense qu’il pourrait y avoir un lien entre la sensation de brûlure sur mon visage et ce que j’ai pris sur la photo », a conclu Tania.

La photo de Tania est devenue un sujet de débat pour les amoureux du paranormal, qui affirment pour la plupart qu’il est l’un des moines qui y sont morts brûlés au 16ème siècle. Il y a aussi ceux qui pensent que l’entité essayait d’attirer l’attention de Tania, peut-être parce qu’elle a une sorte de capacité médiumnique . Bien que les sceptiques ne croient pas à la version surnaturelle, et ils sont convaincus que la façon dont leurs yeux brillent montre qu’ils sont une « vraie » personne qui réfléchit le flash de l’appareil photo.

L’image montre-t-elle le visage fantomatique de l’un des moines morts brûlés au XVIe siècle? Ou peut-être que c’est une personne cachée?

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : MEP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *