Le cas très étrange de la famille Hull et sa maison hantée de grande bretagne

En 2011, les médias britanniques ont largement fait état d’un cas d’activité de poltergeist au domicile de Lisa Manning et de sa famille.

L’affaire Manning n’était cependant pas la seule hantise bien documentée survenue en Grande-Bretagne à l’époque. Le cas d’Emma Keeitch et de sa famille, survenu à Hull, East Yorkshire, domicile sur Chaucer Street, a duré environ 3 ans.

La hantise Keeitch présente tous les signes d’une véritable activité spirituelle et, contrairement à de nombreux cas, a une fin heureuse.

L’affaire concernait Emma, ​​31 ans, son partenaire Jamie Owen, 25 ans, et leur fille de 4 mois, Pheobie. L’activité paranormale qui se serait produite au domicile de Keeitch incluait des phénomènes tels que l’électronique, comme les stéréos, s’éteignant et s’allumant d’eux-mêmes.

Des images auraient «tourné» sur les murs, une planche de bois et une télécommande de télévision auraient été projetées à travers la pièce par une force invisible. Kellie Taylor, enquêteuse sur l’affaire, a été giflée au visage et a fui le domicile de Keeitch.

La mère d’Emma aurait été étranglée par des mains invisibles chaque fois qu’elle entrait dans la maison. C’est pourtant le mot «Move» qui a été trouvé écrit en condensation sur une fenêtre, qui a convaincu le couple qu’il fallait obtenir de l’aide ou sortir.

«Je n’ai jamais cru aux fantômes et j’ai toujours été très sceptique. Mais ce qui nous est arrivé, c’est trop. Nous avons essayé de l’expliquer. Vous pouvez blâmer l’électricité ou un courant d’air pour certaines choses mais pas pour tout », a déclaré une fois Emma.

Le vétéran enquêteur Elliot Ainley a déclaré: «La maison est définitivement hantée et a une activité de poltergeist. Il y a deux esprits qui hantent la maison – celui d’une mère et celui d’un bébé. »

Le phénomène fantomatique aurait été causé par l’esprit de la mère qui semblait être très en colère. L’un des visiteurs de la maison Keeitch a vu le fantôme du bébé dans un miroir.

Il semble y avoir eu peu ou pas de doute parmi les personnes impliquées dans l’affaire, que débarrasser la maison de ses fantômes indésirables nécessiterait l’aide d’un prêtre.

L’Église d’Angleterre a envoyé le révérend Tom Willis pour enquêter sur la hantise. Willis était à la retraite à l’époque mais avait une grande expérience dans le domaine de l’activité paranormale et avait effectué de nombreux nettoyages et exorcismes dans le passé.

Willis est allé travailler en exécutant un exorcisme à la maison et a réussi à bannir les esprits. Emma a dit plus tard que la maison était propre et que la sensation dans la maison était bonne. La mère d’Emma, ​​qui avait été étranglée par des forces invisibles chaque fois qu’elle entrait dans la maison de Keeitch, pouvait maintenant rendre visite à sa fille et à sa petite-fille en paix.

Aucune activité spirituelle supplémentaire n’a été signalée à la maison.

Jusqu’à présent, les tentatives pour identifier qui étaient les fantômes qui hantaient Emma Keeitch et sa famille ont échoué. En fait, l’histoire de la maison et de ses anciens occupants reste insaisissable.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *