Des entités démoniaques pourraient être à l’origine d’une vague de suicides chez un peuple indien

Le monde regorge de lieux vraiment effrayants, avec des histoires qui vont au-delà de ce que nous pouvons comprendre et qui inspirent les films d’horreur.

Des endroits comme «la demeure de la peur» à Long Island, qui a accueilli le meurtre d’une famille et des activités surnaturelles subséquentes; ou la maison de la famille Perron, qui a eu ses propres expériences d’activités paranormales qui ont inspiré le film « The Conjuring » . Mais toutes ces maisons hantées ne sont rien comparées à Aokigahara, la forêt du suicide du Japon. Cette forêt suicide est, sans aucun doute, l’un des endroits les plus terrifiants de la planète. Les randonneurs qui visitent le site trouvent des vêtements ou des restes d’os humains en traversant une mer d’arbres.

Ils sont le résultat du nombre excessif de suicides qui se produisent chaque année (certains estiment qu’il s’agit d’environ 100 suicides annuels). Mais ce n’est pas la seule raison pour laquelle la forêt est un endroit déconseillé à visiter en vacances. Situé au nord-ouest de la base du mont Fuji, Aokigahara joue également un rôle dans la mythologie japonaise et est considéré comme l’un des endroits les plus hantés de tout le Japon, les croyants au paranormal s’assurant qu’il y a un grand nombre de fantômes yūrei, Japon. qui a subi une mort violente et contre nature, ainsi que des entités démoniaques.

Mais Aokigahara n’est pas le seul endroit où les démons et les fantômes sont coupables de suicides de masse. Dans la ville de Badi, dans le district de Raisen, en Inde, environ 80 personnes se sont suicidées en une seule année, ce qui a conduit de nombreuses personnes à croire que la cause en était des entités démoniaques.

Attaques démoniaques

Comme le rapporte The Inquisitr News, 320 familles de la petite ville de Badi ont connu au moins un suicide au sein de leur famille. Le chef du village, Rajendra Sisodiya, a déclaré que sa mère et son frère se sont suicidés dans des circonstances mystérieuses , tout comme son cousin, qui s’est pendu devant sa maison. Ashok Verma a été choisi pour mener une enquête afin de trouver l’origine du problème du suicide de masse.

« C’est une situation très grave et nous devons agir rapidement  » , a expliqué Ashok. « Les villageois manquent de confiance et de motivation, il est donc important de les guider. »

Suicides chez les Indiens

Bien que Sisodiya et d’autres villageois pensent qu’une présence démoniaque est la cause de suicides de masse , les scientifiques ont une théorie complètement différente. Selon une enquête récente, l’augmentation des suicides pourrait être causée par les pesticides. Apparemment, près de la ville, des pesticides sont utilisés dans les cultures de coton et certains produits chimiques sont susceptibles de provoquer des conditions telles que la schizophrénie et la dépression.

De plus, les scientifiques ont rapporté que lorsque les agriculteurs chinois ont commencé à utiliser des pesticides il y a quelques années, ils ont également connu une augmentation des suicides. Les autorités de Badi ont tenté d’interdire l’alcool, pensant que c’était peut-être la cause du problème du suicide. Cependant, cela a simplement poussé les habitants à visiter d’autres villes voisines pour acheter de l’alcool.

Mais la panique s’est emparée de la petite ville indienne après que le plus jeune habitant tentant de se suicider n’avait que 11 ans, forçant la communauté à déclarer l’ état d’urgence le mois dernier . Et parce que les scientifiques n’ont pas encore pu trouver de preuves démontrant le lien entre les suicides et les pesticides, les résidents disent que le seul coupable est les démons.

Vague de suicide des Indiens

Et c’est qu’avant l’époque du Christ, les maladies mentales étaient considérées comme démoniaques et non physiques. Les symptômes ont été causés par des démons. Des études révèlent certains aspects de la possession démoniaque , tels que le possédé peut devenir antisocial et commencer à entendre des voix. Ils commencent à voir des esprits démoniaques et, enfin, les possédés perdent la volonté de conscience.

D’autres experts disent que les possédés parlent et marchent d’une manière étrange et que leur comportement ne correspond pas à leur état naturel. Au fil du temps, les possédés peuvent commettre des crimes violents, des meurtres ou même se suicider. Mais en dehors des symptômes de possession démoniaque, la raison la plus probable devrait être l’ingestion de pesticides. Cependant, nous ne pouvons pas exclure que des entités démoniaques puissent être la cause de cette épidémie de suicide en Inde.

Quelle est l’origine des suicides de masse dans cette ville de l’Inde?

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : MEP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *