Un couple affirme avoir filmé la figure macabre d’un homme pendu dans l’une des prisons les plus hantées du Royaume-Uni

Bien que cela semble surprenant, il existe des endroits plus inquiétants que des châteaux hantés, des prisons abandonnées, des sites désormais fermés et qui au fil du temps pourrissent lentement.

Ces sites abritaient autrefois les hommes et les femmes les plus violents, mais ils sont maintenant des destinations populaires pour les explorateurs urbains, les touristes curieux et les enquêteurs paranormaux du monde entier.

Pour les experts du paranormal, les prisons hantées regorgent d’énergie résiduelle, définie comme la répétition d’événements tragiques du passé. Peut-être alors, il n’est pas surprenant que les esprits des prisonniers emprisonnés dans leurs murs soient destinés à rester pour toujours dans ces lieux, comme ils l’étaient dans la vie. Cependant, il n’y a pas de meilleure preuve que des photographies ou des vidéos, comme celle enregistrée par un mariage anglais, qui prétendent avoir des preuves définitives d’un fantôme dans la terrifiante prison de la prison de Bodmin.

Le fantôme de la prison de Bodmin

Un couple affirme avoir filmé la figure macabre d’un homme pendu dans l’une des prisons les plus hantées du Royaume-Uni, prétendument pour avoir tué son jeune amant qui l’a quitté il y a plus de 100 ans. Lundi soir, Tony Ferguson, 32 ans, et son épouse Bev, 50 ans, visitaient l’ancienne prison de Bodmin Jail, dans le comté anglais de Cornwall, lorsqu’ils ont quitté la caméra pendant un moment, non loin de la zone. des exécutions

Sans s’en rendre compte, ils avaient placé la caméra au bon endroit pour enregistrer une véritable silhouette fantomatique au bout d’un couloir . Les images mystérieuses montrent une figure au visage pâle vêtue de noir qui passe tout en tournant la tête sur le côté pour faire face à la caméra. Quelques instants auparavant, Tony avait regardé une plaque sur laquelle était inscrit William, de sorte que la mystérieuse figure pourrait être le fantôme de William Hampton, le dernier homme pendu en prison en 1909.

« C’était fou « , a déclaré Tony au journal Daily Mail Online. «J’ai recherché beaucoup d’endroits et vu beaucoup de choses, mais je n’ai jamais vu d’activités comme celle-ci. Je ne peux pas expliquer Cela m’a vraiment surpris et cela ne se produit généralement pas. Je n’ai généralement pas peur ou quelque chose me fait peur. Mais j’essaie toujours d’être sceptique sur ce dont je suis témoin et d’essayer de discréditer tout ce que j’enregistre. De cette façon, je m’assure que c’est réel car il y a peut-être une explication normale. Mais je pense que c’est vraiment dérangeant. De nombreux esprits résiduels y sont emprisonnés. Plusieurs fois, nous avons vu ce fantôme en personne partout. Il ne reconnaît pas ceux qui le voient, ce qui me fait penser qu’il n’est qu’un fantôme résiduel, piégé là-bas. »

Tony insiste sur le fait qu’il n’y avait personne d’autre en prison à l’époque, il est donc convaincu que ce qu’il a enregistré avec son appareil photo est un vrai fantôme . Après avoir revu la prison mardi soir dernier et demandé au personnel de vérifier les caméras de sécurité pour s’assurer qu’il n’y avait personne d’autre dans le couloir, il dit que cela ne peut pas être expliqué.

« Le personnel a vérifié les caméras de sécurité dans la zone voisine où le mystère est apparu et a été surpris de voir que personne n’y était entré », a poursuivi Tony. «Croyez-le ou non, je ne l’ai pas vu ce soir-là. Je l’ai vu le lendemain matin quand j’ai commencé à revoir la vidéo. Quand je l’ai vu, j’ai été surpris. »

prisons hantées à la figure fantomatique - Le mariage enregistre la figure fantomatique macabre d'un homme pendu dans l'une des prisons les plus hantées du Royaume-Uni

Selon les documents historiques de la prison de Bodmin, depuis la construction de la prison en 1779, 55 exécutions ont eu lieu, principalement dans la «fosse d’exécution» où William a été pendu. William, 24 ans, avait été reconnu coupable du meurtre d’Emily, sa petite amie de 16 ans, après qu’elle ait tenté de mettre fin à leur relation. Henry Pierrepoint était son bourreau, père d’Albert Pierrepoint, le plus célèbre bourreau du Royaume-Uni, qui a pendu plus de 400 personnes.

«Il y avait le nom de William sur l’une des plaques sur le mur de la prison. Quand j’ai lu son nom, j’ai vu des orbes et j’ai eu un sentiment étrange. Même les lumières s’éteignaient d’elles-mêmes. Le personnel d’entretien ce jour-là ne savait pas ce qui s’était passé depuis que les lumières étaient restées à l’étage supérieur, donc il n’a pas pu l’expliquer. Ils ont dit que rien ne semblait aller et qu’ils ne savaient pas pourquoi les lumières s’étaient soudainement éteintes là où nous étions. Nous avons montré la vidéo aux personnes qui travaillent dans la prison et nous avons été surpris », a conclu Tony.

Pour les experts du paranormal, la vidéo de Tony est l’une des meilleures preuves de la façon dont l’énergie résiduelle peut se matérialiser en un seul endroit. Cette énergie présente dans notre réalité n’est pas consciente de notre présence, mais agit comme elle l’a fait dans la vie. Cependant, les sceptiques sont en désaccord avec la théorie de l’énergie résiduelle ou selon laquelle la figure mystérieuse est un véritable fantôme, ce serait plutôt une personne de chair et de sang juste à ce moment-là dans le couloir.

Pensez-vous que la mystérieuse figure est le fantôme d’un homme pendu en prison? Ou y a-t-il une sorte d’explication plus terrestre?

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : MEP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *