/script>

Le cas curieux du chien fantôme du New Jersey

Albert Payson Terhune était un écrivain qui a écrit de nombreux livres populaires sur les chiens. Un de ses chiens préférés était Rex qui n’a pas laissé la mort l’empêcher de rendre visite à son maître.

L’auteur et son chien

Albert Payson Terhune était un rédacteur en chef de journaux qui n’aimait pas travailler pour la presse.

Il a essayé de vendre ses œuvres sur les chiens pendant dix années futiles. Un de ses amis l’a encouragé à continuer d’essayer. Il a finalement vendu une nouvelle à un magazine, puis, plus tard au fur et à mesure que les événements se sont déroulés, il l’a développée en Lad a Dog, qui a été un énorme succès.

Il aimait les animaux et en avait beaucoup qui partageaient sa maison, Sunnybank, près de Pompton Lakes dans le New Jersey. Alors que Terhune privilégiait les collies, il avait un grand mélange de colley-bull terrier qui l’adorait et était très fidèle.

Rex avait une cicatrice sur le front qui le faisait paraître vicieux. Il aboyait chaque fois qu’une personne s’arrêtait pour lui rendre visite. Le chien se couchait aux pieds de Terhune quand il avait des invités et quand il écrivait.

En mars 1916, des événements tragiques se sont produits. Rex et Lad, un vieux colley, le mâle alpha, se sont battus férocement. Terhune nettoyait comme couteau de chasse quand il entendit le sauvage grogner et grogner.

Il a couru dehors pour arrêter le combat. Il a crié à Rex de s’arrêter. Rex a tenté d’attaquer Terhune et l’homme n’a eu d’autre choix que d’utiliser le couteau. Terhune est allé voir Lad qui a été gravement blessé.

Malgré les blessures massives, Lad s’est rétabli. C’était l’incident qui allait devenir le sujet du livre, Lad the Dog.

Fantôme de chien

Rex le chien fantôme

Des mois après la mort de Rex, Henry Healy, l’un des amis de Terhune, est venu. Il savait à quel point l’auteur aimait l’animal, mais n’avait pas été informé de sa mort.

Comme Healy partait, il a commenté à quel point Rex aimait Terhune. Il a dit qu’il regardait Rex se coucher à ses pieds et le regarder avec une dévotion canine.

Terhune a été choqué et a répondu que le chien était mort un an et demi auparavant. Ce fut au tour de Healy d’être choqué. Il savait qu’il avait vu Rex mentir aux pieds de l’auteur. Il connaissait l’animal depuis son enfance.

Quelques semaines plus tard, le révérend Appleton Grannis a visité. Lui et Terhune se promenaient sur Sunnybank et mangeaient de la bonne nourriture. Grannis a dit qu’il pensait que Terhune aimait les collies. L’auteur a accepté et a répondu que tous les chiens qu’il possédait actuellement appartenaient à cette race.

Grannis était perplexe. Il a posé des questions sur le grand chien avec la cicatrice sur son front qui regardait Terhune à travers une veuve française. Bien que Terhune savait que son ami avait vu Rex, il a nié être au courant du chien.

Terhune croyait que Rex avait visité et que les colys avaient senti sa présence. L’un des amis, Bruce, avait eu peur de Rex et éviterait le tapis où il était assis, attendant que Terhune commence à écrire pour qu’il puisse s’allonger à ses pieds.

Le chien continua d’éviter de s’approcher du tapis comme si Rex était là, attendant son maître.

Conséquences

Après la mort de Mme Terhune, Sunnybank a été victime de vandales. Les gens n’ont pas réussi à collecter des fonds pour sauver le manoir et il a été démoli à la fin des années 1960. Le terrain a été transformé en parc. Il y a des pierres marquant les tombes de Lad, Bruce et d’autres chiens, mais aucune ne marque la tombe de Rex.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *