/script>

Dossiers Warren : le procès pour meurtre de démon

ARNE JOHNSON

En février 1981, Arne Johnson, 19 ans, a poignardé à mort son propriétaire Alan Bono après une journée de boisson et de fête qui s’est terminée à l’appartement de Bono dans un chenil qu’il dirigeait à Brookfield, CT. C’était le premier meurtre jamais enregistré dans la ville et Johnson a été jugé pour homicide involontaire au premier degré.

POSSESSION DÉMONIAQUE

À la Cour supérieure du Connecticut, au 146, rue White à Danbury, quelques jours avant Halloween, l’avocat de Johnson, Martin Minella, a déposé une défense de non-culpabilité pour possession démoniaque.

Il s’avère qu’un an plus tôt, le frère de 11 ans de la fiancée de Johnson, qui était également sur les lieux du meurtre de Bono, a été traité pour possession de démons par divers prêtres et Ed et Lorraine Warren. Johnson a été impliqué dans l’exorcisme et a affirmé avoir été affecté à cause de cela.

LE VERDICT

Avec le soutien des Warrens, Minella était prête à prouver que non seulement les démons existaient, mais qu’ils avaient physiquement manipulé son client pour qu’il commette un meurtre. Le juge a rejeté la défense, cependant, et l’avocat a dû recourir au tact plus classique de la légitime défense. Johnson a été déclaré coupable d’homicide involontaire coupable et a purgé une peine de cinq ans de prison.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : TONYSPERA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *