/script>

L’exorcisme de Latoya Ammons (vidéo)

maison de démon

Son nom est Latoya Ammons et ce qu’elle a vécu était quelque chose qui la hantera le reste de ses jours. Elle ne savait pas qu’elle avait emménagé dans la «maison des démons» située sur la rue Carolina à Indianapolis, dans l’Indiana. Depuis que son histoire a été publiée en janvier 2014, la maison a depuis été détruite. Il a été acheté pour prétendre à la renommée du chasseur de fantômes lui-même Zak Bagans. (Zak est connu de la série télévisée dramatique paranormale Ghost Adventures sur la chaîne de voyage).

maison détruite

Avant que cette maison ne soit détruite, Latoya y vivait et menait une vie assez normale, jusqu’à ce qu’un jour les choses changent de façon assez dramatique pour elle. Ce n’est qu’après un exorcisme du mal qu’elle a réalisé qu’elle a ressenti un certain réconfort de la part des entités démoniaques qui traînent ici. Des photos ont été prises montrant quelque chose ressemblant à un esprit ou à une sorte de démon dans la fenêtre. C’est toujours déroutant à voir.

Démon dans la fenêtre

L’année était 2011 au mois de décembre, lorsque des essaims de mouches noires ont volé dans leur véranda grillagée. C’était plutôt étrange car le climat était si froid à cette époque de l’année. Habituellement, les mouches sont présentes au printemps et en été. Ils ont continué à tuer ces mouches mais ils ont continué à revenir. Latoya a mentionné cela et s’est également souvenu de la façon dont ils tuaient encore et encore toutes ces mouches.

Des choses plus étranges se sont produites, comme des pas dans les escaliers, des grincements à la porte et des bruits provenant de la cuisine. Quelque chose comme ça n’est pas normal du tout. Une nuit, Latoya a vu une silhouette sombre se déplacer dans son salon. Cela ne s’est pas arrêté là pour elle, car son enfant de 12 ans lévitait au-dessus du lit, inconscient.

Latoya et Rosa Campbell

Latoya a affirmé qu’elle était possédée par des forces démoniaques. Elle avait un fils de 9 ans, qui était incroyablement capable de reculer, même en escaladant les murs. Il y a eu plusieurs témoins de cela, notamment une infirmière d’hôpital et un travailleur familial.Lire aussi:   Maison Horreur d’Amityville à vendre

Également sur la scène, était un capitaine de police nommé Gary Charles, il a mentionné que c’était l’une des histoires les plus étranges qu’il ait jamais entendues. Il était sceptique et pensait que c’était une sorte de stratagème pour gagner de l’argent. Ce n’est que lorsqu’il est entré dans la maison qu’il a fait l’expérience d’une sorte d’énergie paranormale qui a fait de lui un croyant également.

Latoya

Ce dossier particulier était certainement l’un des plus inhabituels jamais traités par le ministère des Services à l’enfance. Un dossier de plus de 800 pages a été officiellement documenté. Ce cas bizarre comprenait une douzaine d’interviews différentes qui ont eu lieu. Parmi les personnes impliquées figuraient des psychologues, des membres de la famille et même un prêtre catholique.

Après toutes les enquêtes menées par des responsables médicaux et psychologiques, la police a continué de chercher des réponses. Agitant les dossiers pour ne pas inclure les noms de ses enfants, elle a signé des communiqués aux médias et aux fonctionnaires – les déclarant de ne pas utiliser l’identité de ses enfants dans son histoire. Elle s’est tournée vers sa foi dans le Seigneur, ton Dieu, pour surmonter cette sombre obscurité qu’elle avait connue. Depuis, la famille s’est éloignée, mais elle a emporté cette expérience avec elle en cours de route.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : FL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *