L’épave du titan : Le livre qui a prédit le naufrage du Titanic

Le 10 avril 1912, le plus récent et le plus grand paquebot de luxe de la White Star Line a quitté Southampton en Grande-Bretagne pour son premier voyage à travers l’Atlantique jusqu’à New York.

Plus de deux mille passagers ont appareillé ce jour-là, beaucoup d’entre eux, comme, par exemple, John Jacob Astor, étaient la crème de la société en Angleterre et en Amérique. Ces gens n’étaient pas étrangers à l’élégance, aux tenues de soirée formelles et aux bijoux exquis, mais l’opulence du navire impressionnait même les plus blasés.

Décoré de manière extravagante, doté du meilleur équipage et d’une cuisine remplie de délicieuses spécialités pour chatouiller tous les palais, ce navire était le match de tout hôtel de luxe. Pour ajouter à son attrait, les constructeurs de navires irlandais ont affirmé qu’en raison de sa construction unique, le navire était pratiquement insubmersible.

Le navire était, bien sûr, le Titanic et, le 15 avril, le puissant Titanic est entré en collision avec un iceberg encore plus puissant à environ 450 milles au sud de Terre-Neuve.

En moins de trois heures, le navire a coulé au fond de l’océan, emportant à une mort aqueuse certaines des personnes les plus riches, les plus brillantes et les plus célèbres des deux continents.

Futility, 1898 Edition About the Titan

En 1898, environ quatorze ans avant le naufrage du Titanic, l’auteur américain Morgan Robertson a écrit une nouvelle intitulée Futilité. Dans son livre, un paquebot a appareillé en avril lors de son voyage inaugural, a heurté un iceberg et a coulé.

Non, pas le Titanic, mais le Titan, un navire fictif de l’esprit de l’auteur, créé des années avant que la construction d’un tel navire ne soit réalisable. Les constructeurs du Titan fictif ont déclaré que le navire ne pouvait pas être coulé. Morgan Robertson avait, sans le savoir, prédit le naufrage du Titanic.

Les similitudes sont incroyables. Les deux navires étaient britanniques, et tous deux ont été construits pour accueillir trois mille passagers, bien que mille de moins que cela constituait la liste des deux navires.

Les détails structurels du Titan et du Titanic étaient presque identiques, et les deux navires avaient une vitesse de pointe de vingt-quatre nœuds. Le Titanic a quitté l’Angleterre en avril, tout comme le Titan, et les deux paquebots ont subi des dommages du côté tribord lorsqu’ils sont entrés en collision avec leurs icebergs respectifs.

Malheureusement, le Titan fictif et le paquebot Titanic n’ont pas réussi à fournir suffisamment de gilets de sauvetage pour le nombre de passagers à bord.

John Rowland, le héros de Futility, est un ancien lieutenant de la Royal Navy en disgrâce, qui est un ivrogne. Après avoir été renvoyé de la Marine, il est matelot de pont sur le Titan. Puis le navire heurte un iceberg et coule. Il n’y a pas assez de canots de sauvetage.

Il sauve la fille d’un ancien amant en sautant sur l’iceberg avec elle. Rowland trouve un canot de sauvetage échoué sur l’iceberg et ils sont secourus par un navire qui passe.

Comparaison du Titan Edition 1898 avec le Titanic RMS

De toute évidence, il existe une similitude frappante entre les noms. Une autre similitude est que la réimpression de l’édition originale a été publiée à Mansfield, Ohio et que l’éditeur d’origine était MF Mansfield.

Les différences entre les navires, pour la plupart, ne semblent pas si grandes.

Similitudes:

– Les deux sont entrés en collision avec un iceberg dans l’Atlantique Nord en raison d’une vitesse excessive et les deux navires avaient trop peu de canots de sauvetage

– Les deux ont été lancés en avril et leurs catastrophes se sont produites le même mois

– Les deux étaient le plus gros navire à flot. Le Titan a été décrit comme l’une des plus grandes œuvres de l’homme. Le Titanic a été jugé insubmersible et une merveille de son époque.

– Les deux avaient un déplacement de 45 000 tonnes

– Les deux avaient trois hélices et deux mâts

Titanesque

Différences:

– Titan a navigué de New York à Liverpool; Titanic, Southampton à New York.

– C’était le troisième voyage du Titan; Le premier Titanic

– Titan mesurait 800 pieds de long et pesait 45 000 tonnes; Titanic, 880 pieds de long, pesait 46328 tonnes

– Titan avait quinze compartiments étanches; Titanic, neuf

– Titan avait 40 000 chevaux; Titanic, 45 000 chevaux

– Vitesse de Titan, 25 nœuds; Titanic, 24 nœuds.

Titan et coïncidence titanique ou synchronicité?

Les coïncidences sont lorsque les événements se produisent par hasard, bien qu’il semble qu’ils aient pu être arrangés à l’avance.

Le psychanalyste Carl Gustav Jung a inventé le terme «synchronicité», qui est une connexion de deux ou plusieurs phénomènes psychologiques / psychiques sans causalité. Il s’agit de deux événements ou plus qui sont sans lien de cause à effet et qui se produisent ensemble d’une manière apparemment significative et qui ne se produiront probablement pas ensemble par hasard.

Certains proposent que les incidents soient maintenus par une puissance supérieure. Les événements peuvent être regroupés à la fois par cause et par signification. La signification est un processus mental complexe, impliquant des influences conscientes et subconscientes. Chaque connexion n’a pas besoin d’avoir une explication en termes de causalité.

La question est de savoir si Robertson avait une précognition inconsciente, une connaissance de l’avenir, quand il a écrit le livre basé sur le naufrage du Titan ou tous les parallèles étaient-ils le résultat d’un simple hasard?

Autres prédictions

Morgan Robertson n’était pas le seul à prédire le naufrage du Titanic. Le journaliste William Stead de la Pall Mall Gazette avait plusieurs prémonitions sur le naufrage d’un paquebot de luxe.

En 1882, il a écrit une nouvelle qui correspondait aux détails du naufrage du Titanic. Stead, également spirite, a reçu des avertissements de plusieurs médiums de sa connaissance de ne pas embarquer sur le Titanic.


La tentation de faire le voyage en mer et de se mêler à tant de célébrités était tout simplement trop grande. Il a choisi de naviguer sur le Titanic et a été l’un des passagers qui ont péri.

Sur les plus de deux mille passagers qui ont acheté un billet sur le Titanic, un nombre inhabituellement élevé a été annulé à la dernière minute. D’autres ont simplement omis de se présenter pour le voyage. Ces gens avaient-ils également des prémonitions sur la sécurité du navire?

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *