/script>

Une «église des démons» du XIIIe siècle attaquée par des rituels de magie noire satanique

Une église anglaise du XIIIe siècle, notoirement « l’église des démons  », est défendue par l’ Église d’Angleterre qui assure que les prières historiques empêcheront les rituels de magie noire d’être exécutés à l’intérieur.

Les satanistes modernes sont entrés par effraction à plusieurs reprises dans l’église St Botolph’s, Skidbrooke, dans le Lincolnshire en Angleterre, inscrite au grade I, pour mettre en scène des rituels et des rites de magie noire. Selon un article du The Telegraph , Martin Chapman, un fermier local a déclaré que les sorcières «tranchaient la gorge des animaux et jouaient avec des planches Ouija» à l’intérieur de l’église. Mais maintenant, l’Église d’Angleterre s’engage avec la situation en disant que «les prières précédentes empêcheront le site d’absorber les énergies mauvaises».

Un paradis d’activité paranormale dans «l’église des démons»

L’église St Botolph, à Skidbrooke, est isolée dans les marais du Lincolnshire à environ 11 km au nord-est de Louth. Datant du début du XIIIe siècle, l’arcade sud a été construite vers 1400 après JC et possède des colonnes de pierre épaisses sur des bases de plusieurs pieds de haut. L’arche de la tour est de style perpendiculaire, tandis que les arcades de la nef sont de l’anglais ancien avec de larges arcs élancés, surmontés de chapiteaux de colonnes merveilleusement ouvragés.

Selon un article publié en 2011 sur Britain Express , Skidbrooke fait depuis longtemps l’objet de beaucoup de publicité locale en raison de rapports répétés d ‘«activité paranormale». Les visiteurs ont rapporté avoir vu une silhouette spectrale ressemblant à un moine, des lumières étranges et ils pensaient avoir entendu des sons de tempête par temps calme, surtout la nuit. Par la suite, l’église est devenue populaire auprès des groupes de satanistes dans les années 1970 et 80 lorsqu’elle a été surnommée «l’église des démons».

La nef à l'intérieur de l'église St. Botolph («l'église des démons») à Skidbrooke.  (Michael Garlick / CC BY-SA 2.0)

La nef à l’intérieur de l’église St. Botolph («l’église des démons») à Skidbrooke. (Michael Garlick / CC BY-SA 2.0 )

Que le protagoniste monte sur scène

Martin Chapman, 72 ans, peut être décrit comme un «super-héros spirituel local» et a pris sur lui de venir après les satanistes, en nettoyant leurs résidus minables. M. Chapman a déclaré au Telegraph que le vendredi soir, il était entré en contact direct avec les intrus sataniques alors qu’ils descendaient sur l’église pour accomplir leurs rituels et que leur vandalisme ritualisé comprenait des symboles occultes médiévaux dessinés sur les murs et de vieilles pierres tombales repoussées et écrasé dans le cimetière environnant. 

De plus, le sang des poulets sacrifiés a été pulvérisé sur les murs et l’autel de l’ancienne église du Lincolnshire, selon l’ article du Telegraph . Ici, à mi-chemin de l’article, la question de la transition doit être: comment diable cela peut-il encore se produire depuis que tout a commencé dans les années 1970, il y a plus de 40 ans?

L’isolement est le nœud du problème

L’ église médiévale était délibérément située dans une zone isolée difficile à atteindre, un éloignement qui, à l’époque, améliorait la nature spirituelle du bâtiment, mais aujourd’hui, cette dynamique de localisation rend l’église vulnérable aux attaques. De plus, il est resté vide, n’ayant pas été utilisé pour le culte chrétien depuis 30 ans. En 2004, la BBC a interviewé le recteur de la bouche, le chanoine Stephen Holdaway, qui a déclaré que les satanistes profanent l’église en «peignant les piliers en noir et en y faisant des sacrifices d’animaux», marquant la pierre avec des «symboles sataniques noirs» et laissant des restes «d’animaux morts».  » proche.

Et encore aujourd’hui, selon M. Chapman, des groupes de «sorcières sérieuses», qui sont pour la plupart des femmes, fabriquent des anneaux de bougies et de sel, tuent des poulets et écrasent sans crainte des tombes. Mais maintenant, il est temps que les satanistes commencent à s’inquiéter, car quand les choses deviennent difficiles, les difficiles commencent.

Justine Allain Chapman, archidiacre de Boston, a déclaré que l’église ira bien, car «la bénédiction de Dieu est plus forte que toute malédiction et la lumière plus puissante que les ténèbres». Elle a également déclaré, après avoir consulté les membres de la hiérarchie de l’Église d’Angleterre, que «la sainteté» des congrégations précédentes protégerait la structure contre «l’énergie maléfique car ils ont été saturés de prières de personnes à travers les âges».

Mais, mais, mais… Mme Archdeacon, pourquoi alors cette église a-t-elle été continuellement vandalisée pendant plus de 40 ans? Dieu ne pourrait -il pas veiller à ce que, plutôt que de dépenser des dizaines de milliers de livres pour nettoyer l’église après chaque attaque, ces fonds soient détournés vers l’achat d’un système de vidéosurveillance activé par le mouvement? Avec de petites caméras installées en hauteur à l’intérieur de l’église et cachées dans les parkings forestiers les plus proches, couchées et hautes dans les arbres couvrant les champs environnants, les satanistes pourraient réfléchir à deux fois, et par conséquent, Dieu peut alors dépenser ses bénédictions sur d’autres questions plus urgentes.

Poulets, vaches et moutons sont tous sacrifiés 

À la lumière du jour, les défenses «basées sur les bénédictions» de l’Église d’Angleterre ne sont que inutiles, car ce n’est qu’en décembre de l’année dernière que le Telegraph a rapporté que les satanistes saccageaient dans le parc national de New Forest sur une frénésie meurtrière, «poignardant des moutons et du bétail »et les corps des créatures mortes ont ensuite été profanés par les occultistes qui ont vaporisé des pentagrammes et le chiffre« 666 »sur leur visage. De plus, une église de la paroisse civile Saint-Pierre a également été vandalisée avec une croix inversée projetée sur ses portes. Alors peut-être, lorsque négliger de protéger cette zone provoque une telle escalade, l’option CCTV pourrait être plausible? Un vrai oeil le ciel…

Le meurtre de moutons trouvés au Royaume-Uni a été imputé aux satanistes.  (Source: LoloStock / Adobe Stock)

Le meurtre de moutons trouvés au Royaume-Uni a été imputé aux satanistes. (Source:  LoloStock  / Adobe Stock)

En lisant un article comme celui-ci avec un noyau purement vil, il y a peut-être une partie de vous qui espère que ces actes répugnants sont perpétrés par «juste des enfants», mais le révérend David Bacon a déclaré au Telegraph en novembre de l’année dernière «alors qu’il pourrait simplement être des enfants, je ne pense pas, étant donné le contexte. » Le révérend a déclaré: «la sorcellerie et la magie noire» existent dans la New Forest depuis des centaines d’années, mais «cela a évidemment augmenté d’un niveau».

Et la question se pose: que doit-il se passer de plus avant que des mesures affirmatives et temporelles soient prises par l’Église d’Angleterre. Il ne serait bon pour une telle institution que de prendre soin de ses propriétés qui génèrent de l’argent liquide et de négliger ces moulins à monnaie historiques abandonnés qui parsèment aujourd’hui la campagne anglaise , attaqués par l’ennemi numéro un de l’église: des hordes de Les disciples de Satan .

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Image du haut: Main: l’église de St Botolph («l’église des démons»), Skidbrooke. Source: Dave Hitchborne / CC BY-SA 2.0 . Encart: Flammes brûlantes sur un pentagramme / symbole satanique. Source: Sunshine Seeds / Adobe stock

Par Ashley Cowie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *