Combustion humaine spontanée : Théories et hypothèses

La combustion humaine spontanée ou SHC est un phénomène terrifiant et prétendument inexpliqué dans lequel une personne éclate soudainement en flammes, se consumant en quelques minutes ou, dans certains cas, en quelques secondes, sans source externe d’ignition. On pense que le feu provient de l’intérieur de la cavité corporelle (torse) elle-même.

Il existe de nombreuses théories qui tentent d’expliquer cet événement rare et choquant. Une supposition est la théorie de «l’effet de mèche» dans laquelle les vêtements d’une personne deviennent saturés de graisse humaine provenant du corps lui-même. Il s’enflamme ensuite, agissant un peu comme une mèche de bougie.

Une hypothèse populaire est qu’un corps peut être chargé d’électricité statique, mettant ainsi le feu aux vêtements de la personne. Une autre suggestion est une accumulation de méthane dans l’intestin qui consume la victime dans un feu ardent.

D’autres suggestions suggèrent que certaines personnes (principalement des femmes d’âge moyen) qui sont en surpoids et consomment des quantités massives d’alcool sont soumises à SHC, ce qui nous ramène à la théorie de la mèche. Un schéma étrange et inquiétant a été noté dans quelques cas de SHC lorsque les restes des victimes ont été retrouvés, leurs têtes avaient rétréci à la taille d’un pamplemousse.

Mais certains scientifiques pensent qu’il est impossible pour le corps humain de s’enflammer, car notre corps est composé de cinquante à soixante-dix pour cent d’eau et de soixante-cinq pour cent d’oxygène, selon le pourcentage de graisse d’une personne.

La fin tragique pour le Dr Irving Bentley à la retraite en 1966, semble beaucoup plus
plausible pour un cas de SHC. Sa mort était mystérieuse en ce que lorsque
ses restes incinérés ont été découverts, il ne restait plus qu’une jambe inférieure et un
pied glissant . Le corps de Bentley a été consommé assez rapidement mais son déambulateur
est resté intact, ainsi que les pointes en caoutchouc.

Plus de théories

Les sceptiques croient que SHC n’est pas du tout un mystère mais simplement quelque chose qui s’explique facilement. Les exemples suivants ne sont que quelques exemples:

Quelqu’un s’endort en fumant dans son lit et prend feu. Une personne meurt en fumant au lit, laisse tomber la cigarette, le lit prend feu et le corps est consumé par le feu.

Dans certains cas rares, les gens sont frappés par la foudre lorsqu’il n’y a pas de témoins pour l’observer et cela est souvent confondu avec SHC ou dans d’autres cas, une personne peut se tenir trop près d’une source d’inflammation et s’enflammer.

Une autre théorie est qu’une personne pourrait également porter un vêtement qui pourrait être fortement chargé d’électricité statique ou que les fibres utilisées dans les vêtements sont hautement inflammables et, dans les bonnes conditions ou circonstances, prendre une étincelle lorsque la victime se frotte inconsciemment contre quelque chose qui enflamme les vêtements en feu.

Une autre supposition populaire concerne les produits utilisés par l’individu tels que la laque ou d’autres substances inflammables utilisées sur le corps qui peuvent s’enflammer dans les bonnes conditions.

Ce ne sont que quelques suppositions qui sont attribuées au phénomène SHC afin que notre mystère soit résolu. Ou est-ce?

Zone de destruction

Dans les cas isolés de SHC documentés, vrais et rares, l’aspect le plus intéressant des cas concerne la zone de dommages entourant le défunt. Le feu est contenu dans une zone autour de l’individu sans affecter d’autres zones autour de l’incendie. Et le fait que les corps soient consommés si rapidement est également dérangeant et difficile à expliquer.

La plupart des corps humains brûlent lentement, plutôt que d’être incinérés instantanément. Tout dépend de la chaleur ou de l’intensité d’un incendie entourant la victime. Ce n’est pas le cas dans les rares cas supposés de SHC. On dit que le corps exploserait en flammes dans une zone localisée et brûlerait à des températures extrêmes. Il consomme la victime rapidement, ne laissant souvent qu’une partie de la victime derrière.

Pour qu’un humain brûle complètement, la température d’un incendie doit être comprise entre 2500 et 2700 degrés F. pour le transformer complètement en cendre. Lorsque ces victimes sont retrouvées, des articles tels que des magazines, des tables de chevet, des vêtements, des couvertures et d’autres produits inflammables entourant le défunt sont laissés indemnes.

Par exemple, une chaise dans laquelle la personne était assise a été laissée avec peu ou pas de dommages.

Dans certains cas, certains témoins affirment avoir vu une victime éclater soudainement en flammes sans accélérateur extérieur présent. Ils maintiennent le feu allumé sur la peau elle-même. Malheureusement, ces cas n’étaient pas documentés et il n’y a aucun moyen d’étayer leurs allégations.

Des tests ont été effectués pour prouver la théorie de la mèche comme étant la réponse à SHC dans le test qui a été fait, le corps d’un porc a été utilisé. Un accélérateur a été utilisé pour allumer le feu.

Feu de Mary H. Reeser

La graisse de l’animal a ajouté plus de carburant au feu, il a fallu environ six heures pour incinérer l’animal. Ce fut un processus lent. Une fois le test terminé, ils ont remarqué que l’incendie était limité à une petite zone, tout comme dans le cas du SHC. Ces scientifiques croient avoir résolu le mystère du SHC.

Il y a encore ceux qui croient que la combustion humaine spontanée ne peut pas être expliquée et doit avoir un angle paranormal qui lui est attaché. Puisqu’il ne peut pas être entièrement expliqué, il y a toujours place pour plus de conjectures.

Alors pourquoi pas le surnaturel? Peut-être y a-t-il des secrets contenus dans le corps humain, l’esprit et l’âme qui peuvent être volontairement ou non révélés.

Peut-être qu’elles sont démontrées à un niveau qui dépasse toute compréhension. Peut-être même un niveau pyrokinétique non sollicité dont la victime n’est pas au courant. Là encore, il y a des mystères qui ne seront jamais que ça. Mystères.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *