/script>

Voici ce que disent les différentes religions sur la fin du monde

De nombreuses religions et traditions à travers le monde croient en un temps où tout se terminera. Apprenez ce que différentes cultures disent de la fin des temps.

Le mot apocalypse signifie révélation et il est souvent associé à la fin du monde car les chrétiens croient qu’il se réfère à la fin d’une ère où le bien sera séparé du mal éternellement et ceux qui vivront en conséquence des enseignements sacrés seront envoyé au ciel après avoir été ressuscité.

Cependant, tout le concept d’un «jugement final» suivi de la fin d’une époque vient des religions anciennes qui remontent à des milliers d’années avant la Bible, car les traditions orientales ont une version plus ancienne de l’apocalypse qui partage un symbolisme commun même si les éléments culturels apparaissent différemment.

Examiner les similitudes entre les différentes religions à propos de la fin des temps peut fournir des indices intéressants sur la signification du langage symbolique utilisé dans tous les livres sacrés de l’humanité.

La fin d’une époque selon les religions orientales

Selon l’hindouisme ainsi que le bouddhisme, les planètes sont considérées comme des êtres vivants qui existent pendant une certaine période de temps (quelques millions d’années) jusqu’à ce qu’elles vieillissent et meurent.

Lorsqu’il est temps de mettre fin à une planète, des catastrophes astronomiques de toutes sortes se produisent et ses habitants, ceux qui sont vivants et ceux qui ne le sont pas, connaissent un processus de «jugement» dans lequel la destination de chaque âme est définie.

Ce processus, cependant, serait un cycle naturel de l’univers et se produit périodiquement sur chaque planète comme un moyen de renouveler les forces et d’évoluer, car la croyance hindoue soutient que tout dans la nature – des cellules aux galaxies – évolue à travers un processus continu de la mort et de la renaissance, s’améliorant à chaque nouvelle vie.

En tant que réincarnateurs, les hindous croient que la fin de la Terre représente la fin d’une ère dans laquelle les humains, après s’être incarnés plusieurs fois sur Terre, n’ont que deux destinations possibles: s’ils ont appris les leçons que tout le monde est censé apprendre au cours de la vie humaine l’expérience, comme la compassion, la générosité, la sagesse, la justice, etc. puis ils iront de l’avant sur une autre planète pour développer d’autres facultés (ce qui correspond à «l’enlèvement» dans le christianisme).

Cependant, ceux qui n’ont pas appris, répéteront l’expérience humaine et renaîtront parmi des êtres primitifs qui commencent tout juste la vie humaine depuis le tout début du cycle évolutif.

Ceci est cohérent, en termes symboliques, avec John disant que chaque personne doit être purifiée avant l’apocalypse. Cela est également conforme au passage de la Bible qui dit qu’à un certain stade du processus apocalyptique, le sang humain sera mélangé au sang animal.

Cela est également représenté dans le processus symbolique de la fin du cycle selon l’hindouisme, dans lequel ceux qui n’ont pas appris la leçon humaine renaîtront parmi les primitifs, dans un processus qui s’est produit à plusieurs reprises auparavant et continuera de se produire éternellement. à la fin de chaque nouveau cycle.

La signification et le symbolisme des sept sceaux de l’apocalypse

Le chiffre sept est présent dans presque toutes les grandes religions du monde et il cache un symbolisme important. Le christianisme fait référence à sept églises d’apocalypse, sept anges, sept messages, sept sceaux, sept trompettes, sept bols et sept esprits de Dieu. De plus, selon la Bible, le monde a été créé en sept jours.

Selon les traditions orientales, il existe sept niveaux de conscience dans lesquels les humains (et aussi l’univers) passent pour évoluer.

Ces sept niveaux représentent les étapes que les gens doivent prendre pour atteindre la perfection et ils représentent également les sept cycles que l’univers traverse éternellement, revenant toujours au premier point à la fin de chaque septième cycle.

Ces cycles sont divisés en sept sous-cycles et cela se produit dans le macrocosme (univers) et dans le microcosme (la vie de chaque planète et de chaque individu). Chaque sceau de l’apocalypse représente la fin de chacun des sept sous-cycles et les catastrophes qui leur correspondent.

Ainsi, les religions orientales croient qu’il y a eu de nombreuses apocalypses et il y en aura beaucoup, car il s’agit du mouvement naturel de l’univers.



Le monde va-t-il finir?

En termes symboliques, toutes les religions ne racontent la même histoire qu’avec des éléments culturels différents. Il n’y a pas de religion meilleure que l’autre si les événements décrits dans les livres sacrés de l’humanité sont compris dans leur signification symbolique et ne sont pas considérés comme des faits historiques.

La fin du monde dans chaque système de croyances correspond à la fin d’un cycle, apportant des opportunités de croissance spirituelle.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *