La légende de Nacho : Le conte du garçon qui avait peur du noir

Cette légende est développée au Mexique, plus précisément à Guadalajara, Jalisco et évoque l’étrange cas d’un enfant qui avait peur du noir.

La légende remonte à l’année 1880, lorsqu’une famille soi-disant riche reçut le cadeau d’un fils dont le nom était: Ignacio Altamirano Torres. Un enfant généralement en bonne santé, mais qui avait un problème depuis sa naissance, aurait apparemment une étrange terreur du noir.

Ils disent que depuis qu’il était enfant, il pleurait de façon inconsolable dans le noir, donc, quand ses parents s’en sont rendu compte, il n’y a pas eu de nuit où les lampes n’étaient pas allumées dans la chambre ou une fenêtre ouverte pour laisser entrer le clair de lune, de sorte que les pauvres Ignacio n’avait pas peur, car c’était la seule façon pour l’enfant de dormir.

Les années ont passé et tout s’est bien passé, l’enfant avait deux ans et ses parents se sont adaptés au style de vie de prendre soin de la terrible peur de l’enfant de l’obscurité de la souffrance, jusqu’à ce qu’une nuit, les parents du garçon aient dû quitter la maison tard dans la nuit , laissant l’enfant seul, mais avec des lampes à huile allumées, des bougies et une fenêtre ouverte.

Malheureusement, cette nuit-là, le temps leur a joué un tour et le vent a fait éteindre les lumières et la femme de ménage n’a pas veillé à ce qu’elles soient allumées en permanence. Au milieu de la nuit, l’enfant s’est réveillé pour trouver sa chambre inondée par l’obscurité.

L’inscription sur la tombe de Little Nacho se lit comme suit: «Ignacio Torres Altamirano, 26 mai 1882»

On pense qu’il a été inondé de terreur d’être plongé dans l’obscurité, qu’il est mort d’une crise cardiaque. Ses parents ont retrouvé son corps et rempli de chagrin lui ont fait des funérailles pour dire au revoir à leur fils, mais l’étrangeté de cette histoire viendrait plus tard.

L’histoire raconte qu’après les funérailles du petit Ignacio, le gardien du cimetière a enterré le cercueil, mais le lendemain matin, pour effectuer une patrouille de routine, il a constaté que le cercueil de l’enfant était à l’extérieur du tombeau et que le cercueil était ouvert.

Après avoir enterré le garçon, il a dit aux autorités que cela devait être un simple vol de tombe, pensant que les parents avaient peut-être placé peu de chose de valeur par le corps, donc cela n’a pas donné une grande importance.

Cependant, cela s’est produit plusieurs fois chaque matin; il a trouvé le corps d’Ignacio à l’extérieur de sa tombe, tellement effrayé et choqué par les faits, le gardien a expliqué ce qui est arrivé aux parents de l’enfant. Les parents, en apprenant la nouvelle, ont raconté au gardien la grande horreur que leur fils souffrait dans le noir.

Ils ont décidé de construire l’enfant une tombe très spéciale, qui n’était pas souterraine, au contraire, le cercueil était au sommet où il aurait un bon ensoleillement pendant le jour et un clair de lune la nuit, également quatre petits piliers sur lesquels le soignant allumerait quatre torches chaque nuit pour que l’enfant ne soit jamais dans le noir.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *